Actualités


L’UJFP à la fête de l’Huma 2019

Comme tous les ans, l’UJFP y sera présente les vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019, à La Courneuve (93) avec un stand conjoint UJFP-Campagne BDS, au Village du Monde.


Citoyens palestiniens d’Israël, bougez et allez voter pour la Liste unifiée

Par Amira Hass. Publié le 9 septembre sur le site de Haaretz.

Traduit pour UJFP : MH.

Voici une demande que je formule à mes amis Palestiniens, habitants autochtones de ce pays, citoyens israéliens contre leur gré, et qui prévoient une fois encore de s’abstenir de voter lors des prochaines élections : s’il vous plait, allez voter, et votez pour la Liste unifiée.


Libération immédiate et sans condition de Ramy Shaath !

Par #FreeRamyShaath.

Le 21 août dernier, la famille de Ramy Shaath annonçait dans un communiqué son arrestation et sa détention arbitraire par les autorités égyptiennes depuis le 5 juillet et l’expulsion d’Égypte de son épouse française Céline Lebrun. Cette annonce faisait suite à plusieurs semaines de négociations, dans l’espoir d’une libération rapide de Ramy Shaath face à une arrestation sans preuve ni fondement.


De Moix à Trump : ces amis qui ne nous veulent pas du bien

Par Simon Assoun. Publié le 9 septembre 2019 sur le site d’ACTA.

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient, dit le proverbe. Yann Moix, autoproclamé « meilleur défenseur du judaïsme », ne trouve grâce qu’aux yeux de ses amis. Ses « excuses », adossées à ses années de chroniqueur où il a su traquer avec hargne la moindre expression pro-palestinienne, ont laissé perplexes beaucoup d’observateurs. Ainsi, la dernière « affaire Moix » se conclut-elle sur une morale en pied-de-nez : derrière le « philosémite » se cachait l’antisémite. Conclusion soulignée notamment par le philosophe Pierre André Taguieff dans les colonnes de Marianne, non sans égratigner au passage les organisations et militants de l’antiracisme politique qui, pourtant, comptent parmi les premiers à avoir entrepris de déchiffrer le mépris envers les Juifs qui, souvent, se lit entre les lignes du philosémitisme [2].


L’UJFP lance un appel pressant à développer la solidarité avec les agriculteurs de Gaza : Khuza’a saison 4

Les graines de l’avenir :
Pour la pépinière des paysans de Khuza’a et Abasan

Sous la menace des balles,
sur leurs terres souvent ravagées par les chenilles des bulldozers et les aspersions de défoliants,
soumis à un blocus interdisant toute exportation et décidant arbitrairement les maigres importations,
étranglés financièrement pas un système bancaire aussi impitoyable que partout au monde,

Les paysans de Khuza’a et Abasan proclament :

« Nous continuerons à cultiver nos terres, maîtres de nos savoirs et de notre travail,
et pour cela, nous vous demandons votre aide pour échapper au lobby des semenciers et produire nous-mêmes les graines de nos jardins maraîchers. »


De quoi l’affaire Yann Moix est-elle le nom ?

Après plus d’une semaine d’effervescence médiatique, la polémique autour des dessins et textes antisémites récemment exhumés de Yann Moix s’est conclue par un exercice de style bien rodé sur le plateau de l’émission « On n’est pas couché », 31 août dernier. Le romancier à succès a souhaité profiter de la tribune que lui procurait la sortie de son nouveau livre pour s’expliquer et surtout, dit-il, demander pardon à la « communauté juive » [4] ainsi qu’à « son ami Bernard-Henry Lévy ». Repentir si sincère qu’il a dû se faire par étapes, Moix ayant d’abord tenté de ne pas endosser ses textes négationnistes. Ce pardon, nous ne lui accorderons pas, tant sa trajectoire témoigne d’un racisme toujours constant, doublé depuis quelques temps d’un profond mépris pour les droits les plus élémentaires des Palestinien.ne.s.


Cher Docteur Yann et Mister Moix : auquel des deux toi faut-il pardonner ?

3 sept. 2019 Par Hela Yousfi Blog : Le blog de Jo Hilalia.

TRIBUNE par : Simon Assoun (UJFP et membre du NPA) Maxime Benatouil (UJFP) Youssef Boussoumah (CCIPPP/PIR) Houria Bouteldja (PIR) Joëlle Marelli (UJFP) Héla Yousfi (sociologue).

La mise en scène était parfaitement huilée. À peine arrivé sur le plateau d’ONPC, tu te refuses, homme d’honneur que tu es, à faire la promotion de ton nouveau livre sans présenter d’abord tes excuses à la « communauté juive » et à ton « ami » Bernard-Henry Levy. Il faut dire que tes dessins et textes de jeunesse pour le torchon fasciste « Ushoahia » ont été exhumés. Antisémitisme, négationnisme : un passé qui fleure bon l’extrême droite européenne que tu as longtemps côtoyée.


Va en paix, Yann Moix, le sionisme pardonne l’antisémitisme ordurier !

Le moindre dérapage ou la moindre ambiguïté face à l’antisémitisme, le moindre soupçon de complaisance avec l’islamisme radical, la moindre critique des crimes israéliens vous fait écarter rapidement des ondes et des plateaux de télévision.

C’est arrivé à des personnalités ou à des journalistes des quartiers populaires ou encore à l’inspecteur du travail Gérard Filoche, le plus souvent injustement.


Une révolution conservatrice dans la laïcité

Retour sur la loi antifoulard du 15 mars 2004

Par Pierre Tevanian. Publié le 30 août 2019 sur le site de "Les mots sont importants".

A L’heure où une singulière « formation » dispensée au sein de La France Insoumise, par la voix autorisée du philosophe Henri Péna-Ruiz, tente de convaincre le peuple de gauche qu’« on a le droit d’être islamophobe » (sic !), et suscite de ce fait une salutaire levée de boucliers antiracistes, il nous a paru opportun de revenir sur la clé de voûte des jeux rhétoriques de M. Péna-Ruiz : la notion de laïcité, et sur les revisitations tendancieuses dont elle a fait l’objet, à l’occasion notamment de la loi anti-foulard du 15 mars 2004. Une loi qui justement fut portée, nous allons le voir, par les argumentaires sidérants de l’actuel leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchion, et d’un expert es-laïcité autoproclamé, le dénommé Henri Péna-Ruiz...


"Réservé aux Juifs"

Introduction française de Michel Ouaknine, à l’article en anglais de Gideon Levy : ’This Place Is Only for Jews’ : The West Bank’s Apartheid Springs.

Nous avons tous dans la tête ces photos en noir et blanc qui montrent un panneau "Interdit aux Juifs" (parfois même "Interdit aux Juifs et aux chiens") à l’entrée d’un parc.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Débat à Metz le 12 septembre : le gouvernement d’Israël et ses alliés font-ils la promotion de l’antisémitisme ?

lundi 9 septembre 2019

Ce Café-Diplo des Amis du Monde diplomatique sera introduit et animé par HERMANN ALLA, étudiant à l’Université de Metz en master de Droit Public et RICHARD SROGOSZ, de l’Union Juive Française pour la Paix.

Cette question apparemment absurde se pose du fait de l’alliance des autorités israéliennes avec les gouvernements des États-Unis, du Brésil et de plusieurs pays d’Europe centrale et orientale, gouvernements dont les penchants et politiques antisémites sont notoires. Sans pouvoir détailler les calculs stratégiques de tous ces acteurs [2], une tendance apparaît dans l’ensemble du monde occidental, celle à assimiler l’antisémitisme à la gauche et à la critique de la politique israélienne vis-à-vis des Palestiniens.



"Réservé aux Juifs"

mardi 3 septembre 2019

Introduction française de Michel Ouaknine, à l’article en anglais de Gideon Levy : ’This Place Is Only for Jews’ : The West Bank’s Apartheid Springs.

Nous avons tous dans la tête ces photos en noir et blanc qui montrent un panneau "Interdit aux Juifs" (parfois même "Interdit aux Juifs et aux chiens") à l’entrée d’un parc.



Boycottez AnyVision : société israélienne de surveillance par une reconnaissance visuelle « testée sur le terrain »

Par le Comité national palestinien du BDS.

2 septembre | BNC |Traduction JPP pour l’AURDIP |Tribunes
en English

Le Comité national palestinien du BDS (BNC) appelle au boycott d’AnyVision, société israélienne de technologie de reconnaissance visuelle, en raison de sa complicité irréfutable dans l’occupation et la répression israéliennes des Palestiniens.



MORT D’AMINE BENTOUNSI : NOUVEAU PROCÈS.

mardi 3 septembre 2019

Par Urgence, notre police assassine.

Il y a 2 ans, à l’issue d’un long combat judiciaire, Damien Saboundjian, le policier qui a tué Amine Bentounsi d’une balle dans le dos en 2012, était condamné par la Cour d’appel de Paris à 5 ans de prison avec sursis, 5 ans d’interdiction de port d’armes, et 5 ans d’interdiction d’exercer. Ce jour-là, la Cour aurait également dû statuer sur les demandes de réparation des parties civiles à l’encontre de l’agent, mais elle s’est déclarée incompétente et a renvoyé notre famille vers le tribunal administratif.



À La Ciotat (13), conférence-débat, Israël-Palestine, de la séparation au suprématisme

mardi 3 septembre 2019

en présence de Pierre Stambul



Manifestation à Alfortville le 6 septembre : CHRONOPOST ALFORTVILLE, SOUTIEN AUX POSTIERS SANS-PAPIERS

dimanche 1er septembre 2019

Organisée par la Marche des Solidarités.

Chronopost est une marque de la Poste, spécialisée dans l’envoi du courrier express, à des tarifs élevés qui rapportent beaucoup d’argent à la Poste.

Derrière Chronopost, se cache une réalité inhumaine : pour décharger les camions et trier les colis, la Poste, par une série de sous-traitances en cascade, utilise en toute connaissance des travailleurs sans-papiers soumis à une surexploitation, sans aucun respect de la législation du travail. Ils embauchent à 3 et 5 heures du matin pour travailler jusqu’à 7H30. De cette façon, elle leur délivre des feuilles de paye la plupart du temps inférieures au mi-temps.



Grand Angle : "Le silence des prophètes", une réflexion sur le judaïsme

samedi 31 août 2019

L’écrivain, psychiatre, psychanalyste Gérard Haddad, publie "Le silence des prophètes". Une réflexion personnelle et engagée sur l’évolution du judaïsme et le rôle des intellectuels.



À qui appartient Jérusalem ?

samedi 31 août 2019 par Suleiman Mourad

Par Suleiman Mourad. Publié sur le site d’orient XXI, le 30 août 2019.

Depuis l’occupation de l’ensemble de Jérusalem en 1967 par Israël, la question de « la propriété » de la ville oppose âprement les communautés palestinienne et israélienne. Elle est porteuse de conséquences majeures sur les plans politique, religieux, social et juridique.



Apprendre le français à Gaza

mercredi 28 août 2019 par Michel OUAKNINE

Par Michel Ouaknine.

Quelle drôle d’idée : apprendre le français à Gaza ! Pourquoi le français ? Et pour en faire quoi ?

Falastine Rusrus, la directrice du département de Français de l’Université al-Aqsa nous répond : elle nous explique son amour de notre "belle langue", elle nous explique sa méthode pédagogique et les moyens que l’Université met à la disposition des étudiants. Surtout la directrice nous parle du dynamisme de l’enseignement dans son département, des bourses, des concours internationaux de littérature, des divers stages (masters) et échanges avec les autres universités en France… Madame Rusrus n’oublie pas non plus de nous parler du futur, des débouchés pour les étudiants (journalisme, traduction…etc.).



La Campagne BDS France mobilisée au contre sommet du G7

mercredi 28 août 2019 par Campagne BDS France

Communiqué de la Campagne BDS France du 28 août 2019.

Paris le 28 août 2019

La Campagne BDS France a participé activement du 20 au 24 août 2019 à Hendaye et Irun au Pays Basque au contre sommet du G7 de Biarritz.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4352070