Actualités


Intervention de André Rosevèque au rassemblement en soutien à la Zone libre de Cenon

Dimanche 18 octobre 2020

J’interviens ici au nom de l’Union Juive française pour la paix.

Je voudrais en quelques mots vous dire pourquoi.

Si beaucoup d’entre nous sont vivants aujourd’hui, c’est parce que nos parents, nos grand-parents, nous-mêmes parfois, avons survécu au génocide des Juifs comme des Tziganes, grâce à mille petits gestes de soutien pour les sauver des rafles que la police française assurait pour le compte des autorités d’occupation.


Ensemble, Noirs, Musulmans, Juifs et Rroms de la plateforme antiraciste, nous nous élevons contre la honteuse exploitation d’un attentat atroce

L’atroce assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre 2020, aurait dû entraîner une réelle union nationale autour du deuil nécessaire et du soutien à la famille de la victime, aux enseignants et élèves du collège, à toute la ville de Conflans-Sainte-Honorine. Il devrait servir à penser la question des exclus de la République, il devrait permettre une réflexion approfondie sur la recherche des causes qui produisent de tels crimes, et sur les effets de l’exclusion, de la marginalisation qui ouvrent le chemin vers un fanatisme assassin revendiqué par une frange ultra minoritaire des populations qui les subissent et qui n’a rien à voir avec l’Islam vécu par l’immense majorité des Musulmans de notre pays.


Derrière les dissolutions, la haine

Avec le Décret du 21 novembre 1940, les fascistes du régime de Vichy ont dissout la quasi totalité des organisations juives. Les premières à en pâtir étaient les associations de lutte contre l’antisémitisme et celles qui s’occupaient de charité communautaire. Les antisémites avaient en horreur que l’objet de leur haine témoigne de sa capacité à s’organiser politiquement et à faire vivre des liens de solidarité.


De l’art d’utiliser le fanatisme religieux pour légitimer le racisme d’État

L’assassinat atroce d’un enseignant par un jeune fanatique nous émeut et nous bouleverse tous. Les enseignants, en général méprisés par le pouvoir, s’interrogent sur les conditions d’exercice de leur métier et sur la liberté d’enseigner.

Le jeune terroriste a agi avec les motivations d’un fanatique religieux, qui prétend se revendiquer de l’islam. Il faudra dire un jour les ravages psychologiques qu’auront fait guerres et répressions génocidaires en Tchétchénie.


Audition à l’Assemblée nationale de Mme Danièle Lochak, université Paris Nanterre, membre du GISTI

Dans le cadre de la mission d’information sur l’émergence et l’évolution des différentes formes de racisme et les réponses à y apporter.


COMMUNIQUÉ DU 17 OCTOBRE : L’IMPASSE

De CCIF samedi 17 octobre 2020

Depuis l’annonce de l’attentat qui a touché notre pays ce 16 octobre 2020, le monde est sidéré. En termes de récupération politique, chacun scrute la réaction de son adversaire, pour pouvoir le charger en responsabilité. Devant un tel acte, chacun veut parler et trouver des coupables. Alors que, par décence et contre ces récupérations, nous préconisions le silence — celui qu’impose le recueillement — les habituels manipulateurs d’opinion, faisant mine de ne pas comprendre que nous parlons d’un silence de deuil, se sont sentis en confiance pour proclamer leur courage à parler, crier, et se lever contre « l’islamisme » auquel ils ont automatiquement associé notre travail de lutte contre l’islamophobie.


« Ne durcissez pas la loi sur les squats, luttez contre le mal logement ! »

Tribune parue sur le site du journal Libération le 18 octobre 2020

La question des squats revient périodiquement sur la scène médiatique, s’agissant soit d’occupation d’immeubles vacants par des sans-logis, soit d’occupations illégales du « domicile d’autrui ». En septembre, un débat a été lancé à la suite de l’occupation d’une résidence secondaire à Théoule-sur-Mer. Quelques autres affaires médiatisées les jours suivants ont fait enfler la polémique, et ont conduit le rapporteur de la loi ASAP (accélération et simplification de l’action publique) à présenter un amendement contre le squat de résidences secondaires avec le soutien du Gouvernement.


Un prisonnier palestinien en grève de la faim

Maher al-Akhras, 49 ans, a été arrêté dans son village de Silah al-Dahr en Cisjordanie en juillet dernier. L’armée l’a placé en détention administrative car elle le suspecte d’appartenir au Jihad islamique ce que Maher nie farouchement.

Jeté en prison sans preuve ni jugement Maher a rapidement décidé de protester en faisant la grève de la faim. Cela faisait 80 jours hier 14 octobre.


Tous et toutes à Lannemezan le 24 octobre !

Georges Ibrahim Abdallah va entamer sa 37ème année de prison. En soi, c’est une infamie, un scandale inacceptable.

Georges est un communiste libanais. Il s’est engagé au côté du peuple palestinien et en défense de son propre pays au moment où l’armée israélienne envahissait le Liban. Les invasions de 1978 et 1982 causeront la mort de dizaines de milliers de personnes, dont les habitant.es des camps palestiniens de Sabra et Chatila.


La volonté d’autonomie face au lobby des semenciers se concrétise sous nos yeux à Gaza ! (phase 3)

Par Humani’Terre et UJFP

Août 2020 : la Pépinière Solidaire livre ses premiers plants !

Inaugurée le 15 juillet, la pépinière solidaire de Khuza’a connaît un grand succès. Elle a livré ses premiers plants le 16 août et livre depuis sans discontinuer. Il est à présent de la responsabilité du mouvement de solidarité d’assurer sa pérennité. La souscription continue, c’est elle qui permet aux paysans de Gaza de vivre et de nourrir la population : nous vous appelons à y participer

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Soirée-débat autour des livres de Sylvain Cypel et Gérard Haddad

mercredi 21 octobre 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

À 17h30 le 13 novembre à l’AGECA, débat autour des livres de Sylvain Cypel et Gérard Haddad.
Organisée par l’UJFP

- Sylvain Cypel a été directeur de la rédaction de Courrier international et rédacteur en chef au Monde. Il a couvert les premières années de la seconde Intifada et a été correspondant du Monde aux États-Unis de 2007 à 2013. Il nous présentera son dernier livre, l’État d’Israël contre les Juifs.

- Gérard Haddad est psychiatre et psychanalyste. Profondément marqué par la figure de Yeshayahou Leibowitz, il est aujourd’hui très critique de la politique sécuritaire d’Israël et de l’évolution identitaire du judaïsme français. Il exposera ses positions en se référant notamment à son livre, le Silence des Prophètes.



Le développement durable en Palestine à l’ombre de l’occupation

mercredi 21 octobre 2020

Comment les Palestiniens développent-ils leurs ressources naturelles
et culturelles dans les contraintes de l’occupation ?

Pour la 20e édition des Semaines de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC), l’atelier Israël-Palestine du Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC) organise, avec le Centre pastoral St-Merry et le Conseil des Musulmans à Massy (CMM), deux rencontres sur le développement durable en Palestine :
– à la mosquée de Massy (11 novembre 14h30 - 17h30) sur les « ressources naturelles » [*]
– à l’église St-Merry (12 novembre 17h00 - 20h15) sur les « ressources culturelles ».



17 octobre : aujourd’hui on manifeste !

samedi 17 octobre 2020 par Marche des Solidarités

17 OCT. 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

Les marches de sans-papiers entrent dans Paris ce matin. Elles convergeront place de la République. Et nous manifesterons. Ceux et celles que pouvoir et médias veulent rendre invisibles parmi les invisibles seront en tête. Aves des dizaines de milliers d’autres manifestantEs pour dire que nos sorts sont liés. Dernières infos.



17 octobre : pour le droit de manifester !

vendredi 16 octobre 2020 par Marche des Solidarités

16 OCT. 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

La Ligue des Droits de l’Homme, La Cimade, Emmaüs International, le CRID, le DAL, l’Union syndicale Solidaires et la CGT Paris ont déposé auprès de la préfecture de Paris un nouveau parcours pour permettre à la marche des Sans-Papiers d’aller vers l’Elysée ! Ci-dessous le communiqué de ces organisations.



Journée du 17 octobre : enjeu politique et jeu dangereux

jeudi 15 octobre 2020 par Marche des Solidarités

15 OCT. 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

La préfecture de Paris vient de publier un communiqué de presse pour rendre public l’arrêté d’interdiction de la partie finale de la manifestation prévue ce samedi pour l’arrivée de la Marche nationale des Sans-Papiers. Alors que dans le même temps elle nous propose un trajet alternatif. A quel jeu joue donc le pouvoir ? Ci-dessous communiqué de la coordination nationale réunie ce jeudi soir.



Gaza Stories Saison 2 - Episode 33 : "Marah, la fille aux rollers"

jeudi 15 octobre 2020 par Iyad Alasttal

11 octobre 2020

Sortir faire du roller avec ses amis, quoi de plus naturel quand on a vingt ans ? Sauf que Marah Hassouna vit à Gaza et qu’il n’y est guère aisé de le pratiquer dans les ruelles étroites ou sur des trottoirs défoncés par manque d’entretien quand ce n’est pas par les attaques israéliennes. Difficultés qui s’ajoutent à celle d’être une fille dans une société encore très traditionnaliste.



URGENT ! Liberté immédiate pour Issam Hijjawi, militant de la cause palestinienne arrêté de manière arbitraire et entré en grève de la faim

jeudi 15 octobre 2020

A l’attention de Monsieur Boris Johnson, Premier ministre britannique

Nous, signataires de ce message et organisations de la société civile en Grande-Bretagne, en Europe et dans le monde, vous demandons d’agir rapidement pour libérer immédiatement le citoyen britannique et militant palestinien, le Dr Issam Hijjawi Bassalat, incarcéré actuellement en Irlande du Nord. Nous sommes scandalisés et sous le choc de son arrestation survenue le 22 août 2020 par les services de sécurité britanniques de l’aéroport de Londres Heathrow alors qu’il revenait de Dubaï.



Le peuple palestinien est-il devenu le « Christ des nations »

jeudi 15 octobre 2020 par Salah Guemriche

Par Salah Guemriche [*]

« Pour pousser les Palestiniens à quitter la Ville sainte, les Israéliens leur accordent rarement de permis de construire. Et tout logement bâti sans permis devra être démoli par ses propres occupants » [2]



L’apartheid israélien perfectionné et durable

mercredi 14 octobre 2020 par John Dugard

12 10 2020

Par John Dugard, 8 octobre 2020

L’affirmation selon laquelle Israël pratique l’apartheid en Palestine occupée est combattue dans certains milieux sud-africains au motif que le système était unique à ce pays. Ils affirment que suggérer que l’apartheid pourrait être pratiqué ailleurs, c’est dénigrer la lutte des Sud-Africains contre cette politique pernicieuse.



Marche des Sans-Papiers : nous voulons marcher vers l’Elysée !

mercredi 14 octobre 2020 par Marche des Solidarités

14 OCT. 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

Alors que des Sans-Papiers marchent depuis près d’un mois et que la préfecture prévoit elle-même des dizaines de milliers de manifestantEs, les autorités ont décidé d’interdire le parcours final de la Marche nationale à partir de la place de la République jusqu’à la place de la Concorde. Communiqué de la Coordination nationale de la Marche.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5692432