Actualités


Gaza Stories - Épisode 68 : "Ghassan et son coeur brisé"

Par Iyad Alasttal.

Le blocus imposé à Gaza depuis juin 2007 n’a pas que des conséquences matérielles… L’enfermement, l’isolement, la séparation des familles est une douleur profonde que nous raconte Ghasan Alasttal, 50 ans aujourd’hui.

La guerre du Golfe, puis la seconde guerre du Golfe l’ont séparé de sa famille avant qu’il ne se retrouve prisonnier dans la Bande de Gaza.


10 raids israéliens sur la bande de Gaza

Par Ziad Medoukh.

En direct de Gaza

Ce dimanche 16 février 2020

Et ça continue !

L’aviation militaire israélienne a mené dix raids sur différentes régions de la bande de Gaza tôt ce dimanche 16 février 2020.

Des bombardements intensifs ce matin partout dans la bande de Gaza.

C’était dans les villes de Rafah et Khan-Younis au sud de la bande de Gaza, et de Deir-El-Balah et Bourej au centre de cette région sous-blocus.


Le « Deal du siècle » : Tango entre le document et la réalité

Par Majd Kayyal, chercheur et romancier Palestinien de Haïfa. Publié le 16 février 2020.

Le « Plan de paix » américain cherche à transformer les mutations accumulées sur le terrain, en un nouveau tournant temporel dont il serait difficile de revenir. Il tente, en fait, d’imposer une nouvelle plateforme à toute la question palestinienne – ce que Trump appelle la « base pour des négociations directes »- afin de remplacer celle, fragile et désormais inopérante, de la solution à deux États.


Lettre du 9 février 2020 de la Coordination nationale de l’UJFP à Georges Ibrahim Abdallah

Cher Georges,

L’Union Juive Française pour la Paix tient à s’associer par l’intermédiaire de sa Coordination à la prochaine visite de notre camarade Pierre Stambul qui aura l’honneur de te rencontrer une nouvelle fois. Investie dans les nombreuses manifestations de solidarité en protestation contre ton enfermement, une situation arbitraire qui dure depuis plus de trente-cinq ans et que nous ne cesserons de dénoncer jusqu’à ce que justice soit faite, notre organisation réitère son soutien à ton combat qui est aussi le nôtre et salue ton courage.


A Idlib, 500.000 enfants sont piégés par le froid, la faim et les bombardements aveugles

Par Caroline Hick. Publié le vendredi 14 février 2020.

Le chiffre est à peine croyable. Inimaginable. 500.000 enfants ont dû fuir leur domicile depuis le 1er décembre 2019 dans la région d’Idlib (nord-ouest de la Syrie). C’est l’équivalent de l’ensemble de la population de la province de Namur. Avec eux, 300.000 adultes, dont une majorité de femmes.


« Avec le plan de Trump pour le Proche-Orient, les masques tombent »

Noura Erakat, avocate américaine d’origine palestinienne, répond aux questions de « L’Orient-Le Jour », suite à la présentation du deal du siècle.
Propos recueillis par Soulayma MARDAM BEY | OLJ | 11/02/2020.

Noura Erakat est une avocate américaine d’origine palestinienne et professeure adjointe à la Rutgers University aux États-Unis. Dans son dernier ouvrage Justice for Some : Law and the question of Palestine (Stanford University Press, 2019) elle porte un nouveau regard sur le droit international et la question palestinienne, suggérant une vision qui puisse garantir la justice, la dignité et la liberté pour tous en Israël et en Palestine.

Elle répond aux questions de L’Orient-Le Jour, suite à la présentation du plan américain pour le Proche-Orient.


Vidéos de la rencontre du 30 janvier 2020 avec Ahmed Abu Artema, l’un des initateurs de la Grande Marche du retour à Gaza

Cette soirée était organisée par BDS France Paris, le Forum Palestine Citoyenneté, l’Association de Palestiniens en Ile de France, l’AFPS Paris-Sud, l’AFPS Paris 14/6, Solidaires et l’Union Juive Française pour la Paix.

Ahmed Abu Artema est un jeune journaliste et activiste palestinien de Gaza, né à Rafah et réfugié au village d’Al Ramla. Il est l’un des initiateurs de la Grande Marche du retour à Gaza et aussi membre de la Campagne pour un État unique et démocratique.


75 ans de la libération d’Auschwitz : Netanyahou instrumentalise nos martyrs – à vomir !

A l’occasion des 75 ans de la libération d’Auschwitz par l’Armée Rouge, le Président de l’Etat d’Israël, Reuven Rivlin, a invité une quarantaine de présidents et premiers ministres pour célébrer ce moment historique. En fait, et une fois de plus, c’est Benjamin Netanyahou (et sa femme) qui ont pris le contrôle de l’événement qui a été une opération de pub pour celui qui risque de perdre les prochaines élections… et de se retrouver en prison pour ses affaires de corruption.


PASSANT, OUVRE AUSSI LES YEUX SUR LE MONDE ACTUEL !

Par Jean-Guy Greilsamer, membre de la Coordination nationale de l’UJFP. Paris, le 12 février 2020.

Une intention ne peut-elle pas en cacher une autre ?

Question apparemment naïve, mais lisez la suite …

Je suis Juif, mes parents et ma famille comme beaucoup de familles juives en France ont subi les persécutions nazies au cours de la dernière guerre mondiale.


Publication d’une base de données longtemps attendue des Nations unies sur les colonies : une étape importante pour qu’Israël rende des comptes

Par le Comité national palestinien de BDS (BNC). Publié le 12 février 2020.

Nous saluons cette liste onusienne longtemps attendue des compagnies complices. Certaines entreprises importantes impliquées dans les colonies illégales ne sont pas dans la base de données et doivent être ajoutées. Toutes ces entreprises doivent rendre des comptes.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


À Paris le 21 mars 2020, MARCHE DES SOLIDARITÉS

mardi 18 février 2020 par Marche des Solidarités

« Quand des milliers de migrantEs sont mortEs chaque année, noyéEs, électrocutéEs, asphyxiéEs sur les routes de la migration à cause du système des frontières et des politiques anti-migratoires je n’ai rien dit. Je n’étais pas migrantE.

Quand les sans-papiers ont été enferméEs dans des centres de rétention je n’ai rien dit. Je n’étais pas sans-papier.



À Nîmes (30) le 22 février 2020, rassemblement de protestation contre le "deal du siècle"

mardi 18 février 2020

À l’appel de l’AFPS Nîmes, de l’UJFP, des Femmes en Noir, du
Comité BDSF 30 et de la LDH 30.

Après l’annonce du "deal du siècle" appelé ’Plan de Paix" par Trump, comme si la paix pouvait exister sans justice, le collectif Palestine, piloté par l’AFPS de Nîmes et dont l’UJFP est membre, organise un rassemblement de protestation face à la gare de Nîmes le samedi 22 février prochain à partir de 15 H.

Voir le tract ci-dessous, dans lequel nous exigeons que nos gouvernants fassent respecter le droit international et qu’ils défendent les droits des Palestiniens.



À Paris, rassemblement le 22 février 2020 : Non à la liquidation de la cause Palestinienne, Soutien à la Résistance Palestinienne

lundi 17 février 2020

Non à la liquidation de la cause Palestinienne, Soutien à la Résistance Palestinienne, Non au plan Trump.

Mardi 29 janvier 2020, le président des USA Donald Trump annonce son plan de règlement du conflit Israélo-palestinien qui n’est ni plus, ni moins qu’un plan d’annexion final des territoires palestiniens occupés en 1967, dont Jérusalem.

Ce plan finalise l’occupation, la colonisation et l’annexion de toute la Palestine commencées en 1948 lors de la création de l’État colonial Israël.



À Montreuil (93) le 27 mars 2020, réunion publique sur le thème « Antisémitisme et antisionisme »

jeudi 13 février 2020

Organisée par la Pensée Libre 93.

Avec deux porte-paroles de l’UJFP : Armand Gorintin et Richard Wagman.

Accueil à partir de 19 heures (on peut prendre la documentation et boire un verre).



Communiqué de presse du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et israéliens

C’est avec beaucoup d’arrogance et de mépris pour la communauté internationale que Trump a présenté un soi-disant plan de paix, en réalité un plan d’agression basé sur l’annexion complète de Jérusalem et de la quasi totalité de la Cisjordanie.
Toutes les résolutions de l’ONU sont remises en cause dans leur bien fondé juridique.



À St Pierre d’Aurillac le 22 février 2020, rencontre-débat sur le thème "Antisionisme....Antisémitisme..."

mardi 11 février 2020

Avec André Rosevègue, de l’Union Juive Française pour la Paix.

Soirée organisée par le Collectif Al Qarara.



Il est temps d’en finir avec l’Autorité de Ramallah

mardi 11 février 2020 par Mariam Barghouti

Par Mariam Barghouti, 8 février 2020.

Pendant des décennies, l’Autorité palestinienne [AP] a réprimé les manifestations et la mobilisation des Palestiniens.

Après l’annonce de « l’accord du siècle » par l’administration Trump le 28 janvier, l’Autorité palestinienne (AP) a réagi de plusieurs manières. Dans les heures qui ont suivi la cérémonie à la Maison Blanche, au cours de laquelle le président américain Donald Trump a dévoilé les détails de son plan, le président de l’AP, Mahmoud Abbas a dit « mille non à l’accord du siècle ».



Gaza Stories - Épisode 67 : "Sur les ruines de sa maison..."

mardi 11 février 2020 par Iyad Alasttal

Par Iyad Alasttal.

Hamouda Abu Amrra n’a qu’un seul tort : il est enfermé par le blocus israélien dans le centre de la Bande de Gaza. C’est là qu’il survit de petits boulots qui lui ont permis de construire la maison où il abrite sa nombreuse famille.



« Deal du siècle » : pourquoi le plan de Trump pour la Palestine ne créera que plus de conflits

lundi 10 février 2020 par Rashid Khalidi

Par Rashid Khalidi, jeudi 30 janvier.

La politique des États-Unis au Moyen-Orient ne peut pas fonctionner parce qu’elle nécessite que les Palestiniens acceptent qu’ils sont un peuple vaincu.



Vidéos de la rencontre du 17 décembre 2019 avec Mohamed Bakri, Secrétaire général du Syndicat des Travailleurs de l’Agriculture de Gaza

dimanche 9 février 2020

Cette soirée était organisée par l’AFPS et l’UJFP, avec le soutien de la Confédération paysanne, de Solidaires, du CVPRPO et de BDS France.

Mohamed Bakri est secrétaire général du Syndicat des Travailleurs de l’Agriculture de Gaza (UAWC).

L’UAWC (Union of Agricultural Work Commitees) est le syndicat palestinien des Travailleurs de l’Agriculture et de la Pêche. Il a été créé en 1986 par un groupe d’agronomes, militant.es issu.es de la gauche palestinienne. Il est affilié au mouvement international paysan Via Campesina.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5017462