Actualités


Je suis prof - Seize brèves réflexions contre la terreur et l’obscurantisme, en hommage à Samuel Paty

par Pierre Tevanian
22 octobre 2020

Les lignes qui suivent ont été inspirées par la nouvelle atroce de la mise à mort de mon collègue, Samuel Paty, et par la difficile semaine qui s’en est suivie. En hommage à un enseignant qui croyait en l’éducation, en la raison humaine et en la liberté d’expression, elles proposent une quinzaine de réflexions appelant, malgré l’émotion, à penser le présent, et en débattre, avec raison. Ces réflexions ne prétendent évidemment pas incarner la pensée de Samuel Paty, mais elles sont écrites pour lui , au sens où l’effort de pensée, de discernement, de nuances, de raison, a été fait en pensant à lui , et pour lui rendre hommage. Continuer de penser librement, d’exprimer, d’échanger les arguments, me parait le meilleur des hommages.


Les pompiers pyromanes

Musulman = terroriste ?

Les pompiers pyromanes se précipitent pour exiger la dissolution du CCIF, qui a, avouons-le, plein de torts : le CCIF a gagné un procès contre Clavreul, un copain de Valls qui les avait traités d’antisémites, et un autre contre Zemmour, vous savez, celui qui explique que le Maréchal Pétain sauvait les Juifs. En plus cette association ose affirmer qu’il y a de l’islamophobie en France.


Marche des Sans-Papiers : cet immense merci est notre première victoire !

21 OCT. 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

C’est ça notre première victoire. Parce que ce simple merci dit qu’une autre société existe que celle qui tourne sale à force d’inégalités et de racisme. Parce qu’il dit aussi que, face au mépris des autorités, au silence de Macron et des principaux médias, ce qui s’est construit est une base pour aller plus fort, plus haut. Vers l’Acte 4. Merci. On continue.


Intervention de André Rosevèque au rassemblement en soutien à la Zone libre de Cenon

Dimanche 18 octobre 2020

J’interviens ici au nom de l’Union Juive française pour la paix.

Je voudrais en quelques mots vous dire pourquoi.

Si beaucoup d’entre nous sont vivants aujourd’hui, c’est parce que nos parents, nos grand-parents, nous-mêmes parfois, avons survécu au génocide des Juifs comme des Tziganes, grâce à mille petits gestes de soutien pour les sauver des rafles que la police française assurait pour le compte des autorités d’occupation.


Ensemble, Noirs, Musulmans, Juifs et Rroms de la plateforme antiraciste, nous nous élevons contre la honteuse exploitation d’un attentat atroce

L’atroce assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre 2020, aurait dû entraîner une réelle union nationale autour du deuil nécessaire et du soutien à la famille de la victime, aux enseignants et élèves du collège, à toute la ville de Conflans-Sainte-Honorine. Il devrait servir à penser la question des exclus de la République, il devrait permettre une réflexion approfondie sur la recherche des causes qui produisent de tels crimes, et sur les effets de l’exclusion, de la marginalisation qui ouvrent le chemin vers un fanatisme assassin revendiqué par une frange ultra minoritaire des populations qui les subissent et qui n’a rien à voir avec l’Islam vécu par l’immense majorité des Musulmans de notre pays.


Derrière les dissolutions, la haine

Avec le Décret du 21 novembre 1940, les fascistes du régime de Vichy ont dissout la quasi totalité des organisations juives. Les premières à en pâtir étaient les associations de lutte contre l’antisémitisme et celles qui s’occupaient de charité communautaire. Les antisémites avaient en horreur que l’objet de leur haine témoigne de sa capacité à s’organiser politiquement et à faire vivre des liens de solidarité.


De l’art d’utiliser le fanatisme religieux pour légitimer le racisme d’État

L’assassinat atroce d’un enseignant par un jeune fanatique nous émeut et nous bouleverse tous. Les enseignants, en général méprisés par le pouvoir, s’interrogent sur les conditions d’exercice de leur métier et sur la liberté d’enseigner.

Le jeune terroriste a agi avec les motivations d’un fanatique religieux, qui prétend se revendiquer de l’islam. Il faudra dire un jour les ravages psychologiques qu’auront fait guerres et répressions génocidaires en Tchétchénie.


COMMUNIQUÉ DU 17 OCTOBRE : L’IMPASSE

De CCIF samedi 17 octobre 2020

Depuis l’annonce de l’attentat qui a touché notre pays ce 16 octobre 2020, le monde est sidéré. En termes de récupération politique, chacun scrute la réaction de son adversaire, pour pouvoir le charger en responsabilité. Devant un tel acte, chacun veut parler et trouver des coupables. Alors que, par décence et contre ces récupérations, nous préconisions le silence — celui qu’impose le recueillement — les habituels manipulateurs d’opinion, faisant mine de ne pas comprendre que nous parlons d’un silence de deuil, se sont sentis en confiance pour proclamer leur courage à parler, crier, et se lever contre « l’islamisme » auquel ils ont automatiquement associé notre travail de lutte contre l’islamophobie.


Un prisonnier palestinien en grève de la faim

Maher al-Akhras, 49 ans, a été arrêté dans son village de Silah al-Dahr en Cisjordanie en juillet dernier. L’armée l’a placé en détention administrative car elle le suspecte d’appartenir au Jihad islamique ce que Maher nie farouchement.

Jeté en prison sans preuve ni jugement Maher a rapidement décidé de protester en faisant la grève de la faim. Cela faisait 80 jours hier 14 octobre.


Tous et toutes à Lannemezan le 24 octobre !

Georges Ibrahim Abdallah va entamer sa 37ème année de prison. En soi, c’est une infamie, un scandale inacceptable.

Georges est un communiste libanais. Il s’est engagé au côté du peuple palestinien et en défense de son propre pays au moment où l’armée israélienne envahissait le Liban. Les invasions de 1978 et 1982 causeront la mort de dizaines de milliers de personnes, dont les habitant.es des camps palestiniens de Sabra et Chatila.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Lettre à ma mère qui porte le foulard

mardi 22 septembre 2020 par Nassira El Moaddem

par Nassira El Moaddem
créé le 16 septembre 2020

" On n’oublie jamais quand des yeux noirs de haine s’attaquent à votre maman. "

Encore une semaine où les femmes voilées ont été stigmatisées, harcelées, réduites à leur foulard.
Le week end dernier, Imane Boun, une jeune femme portant le foulard qui propose sur son compte Instagram des recettes à bas coût pour les étudiants, s’est retrouvée au centre d’une polémique insensée, une journaliste l’associant aux attentats du 11 septembre 2001 à la suite d’une vidéo sur BFMTV. Ce jeudi, la députée LaREM Anne-Christine Lang quittait la salle du Palais Bourbon pour protester contre le voile d’une jeune femme en commission d’enquête. Il s’agissait de Maryam Pougetoux, la vice-présidente de l’UNEF qui était vêtue d’un hijab. Elle-même victime il y a quelques mois d’un déferlement de haine.

La journaliste Nassira El Moaddem a gracieusement accepté que nous publiions ce texte initialement posté sur Twitter.



Calais se lève ! Pour le respect des droits fondamentaux et la dignité des personnes exilées

dimanche 20 septembre 2020

L’arrêté du 11 septembre qui interdit les distributions alimentaires dans le centre ville de Calais dégrade encore plus la situation des personnes exilées à la frontière.

Plus que jamais il est temps de se mobiliser. Nous appelons à manifester le 26 septembre en solidarité avec les personnes et la défense des droits fondamentaux.

Rendez vous dès 16h à Calais avec de quoi être visible et de quoi faire du bruit.



Notre liberté au sein et au-delà des frontières européennes. 17 octobre Journée transnationale de lutte des migrant.e.s

dimanche 20 septembre 2020

Le 17 octobre, alors que des centaines de milliers de migrants et de sans-papiers arriveront à Paris pour manifester depuis toute la France, la Coordination Transnationale des Migrants appellera tous les migrants, réfugiés, demandeurs d’asile, collectifs, groupes et supporteurs, à manifester dans toute l’Europe et au-delà.



Marche des Sans-Papiers : lettre à Emmanuel Macron

dimanche 20 septembre 2020 par Marche des Solidarités

18 SEPT. 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

« Des quatre coins du pays, pour l’égalité, nous marchons » : la Marche démarre ce samedi 19 septembre de Marseille et Montpellier. D’autres marches s’ajouteront dans les semaines qui viennent de Grenoble, Lille, Rouen, Rennes, Strasbourg. Toutes convergeront pour une manifestation nationale à Paris le samedi 17 octobre vers l’Elysée. Ci-dessous une lettre ouverte de la Marche à Emmanuel Macron.



"Trio", le nouveau film d’Ana Dumitrescu est en salle !

dimanche 20 septembre 2020

Romeurope nous signale la sortie du nouveau film d’Ana Dumitrescu : "Trio".

Ana Dumitrescu, photographe, réalisatrice et cinéaste, a déjà tourné 2 documentaires ("Khaos, les visages humains de la crise grecque" et "Même pas Peur !") et un film ("Licu, une histoire roumaine") qui a reçu de nombreux prix.

La sortie de "Trio" a été retardée par la pandémie de Covid mais la première a finalement pu être organisée le 16 septembre au cinéma les Variétés à Marseille en partenariat avec l’association "Rencontres Tsiganes".



CONFÉRENCE de Pierre STAMBUL : "Proche-Orient : la paix est-elle encore possible ?"

mercredi 16 septembre 2020

INVITATION
du Cercle Universitaire d’Études Marxistes (CUEM)
en collaboration avec les ÉDITIONS DELGA

Le jeudi 1er octobre 2020 à 17h45

Sorbonne-Université, campus P. et M. Curie, place Jussieu 75005
tour 66, couloir 65/66, 5ème étage, salle 504, voir plan (Métro Jussieu)

Pour tout renseignement : cercle.univ.etud.marxiste@gmail.com



Rendez-vous à la soirée en plein-air du Festival Ciné Palestine

mercredi 16 septembre 2020

13 SEPT. 2020 | PAR FESTIVAL CINÉ-PALESTINE | BLOG : FESTIVAL CINÉ-PALESTINE

Comme chaque année, le FCP vous attend sur le parvis de la basilique de Saint Denis pour sa soirée en plein-air gratuite et populaire !



Festival Foutez-nous la paix du 5 au 11 octobre à Saint-Junien (Haute-Vienne)

mercredi 16 septembre 2020

L’association Foutez-nous la paix organisera la première édition de son festival éponyme du 5 au 11 octobre à Saint-Junien (Haute-Vienne)

L’UJFP et BDS FRANCE Y TIENDRONT UN STAND LE SAMEDI APRES-MIDI 10 OCTOBRE



APPEL POUR L’EVACUATION IMMEDIATE DE MORIA

mercredi 16 septembre 2020

Pour signer la pétition

Au moment où 12.500 réfugiés et demandeurs d’asile errent sans abri sur les routes et les collines de Lesbos, où les intoxiqués et les blessés de l’incendie de Moria sont empêchés par la police de rejoindre l’hôpital de Mytilène, où des collectifs solidaires apportant des produits de première nécessité sont bloqués par les forces de l’ordre ou pris à partie par de groupuscules d’extrême droite, où la seule réponse apportée par le gouvernement grec à cette urgence est national-sécuritaire



Racismes de France

mercredi 16 septembre 2020 par Olivier Le Cour Grandmaison, Omar Slaouti

Omar SLAOUTI, Olivier LE COUR GRANDMAISON

Aujourd’hui en France, des personnalités médiatiques et politiques de premier plan, jusqu’au plus haut niveau de l’État, attisent les haines et les peurs, agitant le spectre du « séparatisme » et l’épouvantail du « grand remplacement » qui menaceraient la République française « une et indivisible ». De là, la stigmatisation des Arabes, des Noirs, des musulmans, des Asiatiques, des Rroms… Qu’elles soient françaises ou étrangères, les personnes non blanches sont toujours construites comme de potentielles ennemies de l’intérieur, d’autant plus lorsqu’elles tentent de résister à ces discriminations.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5711278