Actualités


Après l’échec des accords d’Oslo, quelles sont les perspectives pour mettre fin au conflit israélo-palestinien ?

Intervention de Pierre Stambul à Liège au siège de la FGTB (30 novembre 2016)

« Oslo a échoué, c’est fini. On espérait par Oslo obtenir un État indépendant. Nous ne l’avons pas obtenu, le nombre de colonies s’est multiplié et la division est arrivée. L’occupation a tué Oslo ». C’est Ammal Hamed, une des principales dirigeantes du Fatah à Gaza qui nous fait cette déclaration quand nous la rencontrons le 5 juin 2016. Comment en est-on arrivé là ?


Le Bureau national de l’UJFP pour la relaxe de Richard Srogosz

Notre camarade Richard Srogosz, membre de l’Union Juive Française pour la Paix et président de BDS 57 doit passer en procès le 24 janvier 2017 à 14 h au TGI de Metz suite à des poursuites mandées par le procureur de la République pour « discrimination ».


Relaxe pour le président du collectif BDS 57 !

Soutenons Richard, président du collectif BDS 57, militant de la cause palestinienne et membre de l’Union Juive Française pour la Paix.

Affirmons notre droit au boycott jusqu’à ce qu’Israël honore son obligation de reconnaître le droit inaliénable des palestiniens à l’autodétermination et respecte entièrement les préceptes du droit international.

Demandons l’abrogation en France de mesures répressives indignes d’une démocratie, mesures qui portent atteinte à la liberté d’expression et visent à terme toute forme de revendication politique, syndicale ou simplement citoyenne !

Soutenons notre camarade injustement inculpé !

Relaxe pour Richard !

Signez la pétition : "Relaxe pour le président du collectif BDS 57 !"


France : terre d’accueil ?

« Nul ne peut être lésé, dans son travail (…), en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances. » (Constitution de la Quatrième République.)

Pourtant, les discriminations, frappant les « immigrés » nord-africains après 1945, furent systémiques. Les divers adeptes du grand roman national n’ont de cesse de nier ou d’euphémiser cette réalité. France : terre d’accueil ?


Intervention de Pierre Stambul à Gentilly (26 novembre 2016) "Peut-on critiquer Israël aujourd’hui en France ?"

La réalité de ce qui est à l’œuvre en Israël/Palestine

Le terme le plus correct serait sans doute "sociocide", c’est-à-dire destruction programmée de l’économie, du lien social, de tout ce qui permettrait à la société palestinienne de vivre normalement. Le rêve sioniste a été dès le début de la colonisation, soit de nier l’existence même du peuple palestinien (souvenons du slogan meurtrier assimilant la Palestine à une "terre sans peuple pour un peuple sans terre") soit de transformer les Palestiniens en des Indiens du Proche-Orient, parqués dans leurs réserves, assistés et incapables de revendiquer leurs droits.


Texte d’orientation de Sud Éducation 13 sur la laïcité

Sud Éducation Bouches-du-Rhône défend la laïcité en tant que principe d’indépendance, d’impartialité et de neutralité des institutions publiques face aux questions religieuses. Or, force est de constater que les religions et leurs adeptes sont loin d’être logés à la même enseigne dans notre pays. Alors que la stricte séparation entre le christianisme, ses rites et les institutions publiques n’a jamais été respectée, l’Islam est aujourd’hui stigmatisé par l’institution scolaire dans un contexte de crise socio-économique, de pseudo choc des civilisations et de montée en puissance du racisme. De plus, la loi de séparation des églises et de l’État de 1905 définit la laïcité comme un principe qui engage l’État et ses institutions afin de garantir une liberté de conscience pour tous les citoyens.

Cependant, les lois les plus récentes, comme celle de 2004 renversent ce principe en imposant aux citoyens et aux usagers du service public une neutralité religieuse qui n’a pas lieu d’être.


Libérez Hassan Diab !

L’attentat est resté dans nos mémoires. Le 3 octobre 1980, une bombe placée devant la synagogue de la rue Copernic (à Paris) explosait et tuait quatre personnes. Pendant de nombreuses années, l’enquête sur ce crime antisémite n’a rien donné.

Comme tou-te-s les citoyen-ne-s épris-e-s de paix et de justice, nous désirons plus que tout que le ou les auteurs de cette abomination soient démasqués, jugés et punis.


[VIDEO] "Islamo-gauchisme" et Islamophobie, Réponse de Yasser Laouti à Kepel & Jakubowicz (LICRA)

Tous les ans, nous avons le droit à la thérapie de groupe des promoteurs de l’islamophobie. Cette fois ci, c’est Gilles Kepel qui a ouvert le bal, suivi d’Alain Jakubowicz.


"Une parole juive contre le racisme" - Présentation

Ouvrage collectif de l’UJFP.

Cet ouvrage est une initiative de l’UJFP, Union juive française pour la paix.

Il s’adresse à un large public de jeunes, d’enseignants, d’éducateurs, de militants, qui souhaitent faire le point sur le racisme et entendre ce que des Juifs ont à dire sur la manière de le combattre avec tous.

C’est du racisme dont nous voulons parler, pas seulement de sa variante antisémite.

Nous voulons montrer ici comment la lutte contre le racisme est indivisible. Toutes les attitudes et toutes les politiques de rejet, d’exclusion, de persécution et d’épuration ethnique sont à combattre.


Les rapports hebdomadaires sur les violations israéliennes des droits de l’homme dans la bande de Gaza

Par le PCHR (Palestinian Center for Humans Rights) de Gaza

Traduits par Jacques Salles

Dernier rapport traduit en français : Infos Gaza n°833 & 833bis, semaine du 22 au 28 septembre 2016

Tous les rapports en anglais

Tous les rapports traduits :

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Femmes en révolutions du Maghreb et du Proche-Orient

vendredi 2 décembre 2016

Samedi 3 décembre 2016
Temps fort sur les luttes des femmes

Cinq ans après, des femmes du Maghreb et du Proche-Orient prennent la parole

Journée organisée par le collectif "Femmes en Révolutions"
à la Maison des Associations, Lyon 3ème



À Saint-Etienne, le 10 décembre 2016, forum : boycott mode d’emploi.

jeudi 1er décembre 2016

Organisé par BDS42.

Intervention à 15 h de Georges Gumpel (UJFP), sur le thème : "antisionisme et solidarité avec la Palestine".



À Mâcon, le 7 décembre 2016, rencontre - débat avec Georges Gumpel, à propos de la campagne internationale BDS

mercredi 30 novembre 2016

Organisée par le Collectif mâconnais pour le soutien au peuple palestinien.

Georges Gumpel est membre de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP).



À Saint-Denis, le 2 décembre, soirée en présence de la famille de Adama Traouré

mercredi 30 novembre 2016

Organisée par le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires du 93.



À Montpellier, le 3 décembre 2016, réunion publique sur le thème : BDS, NON-VIOLENCE ET DÉSOBÉISSANCE CIVILE

lundi 28 novembre 2016

Avec Omar BARGHOUTI, Jean- Marie MULLER, Najet MALLALI.

Co-organisé par Le MAN et le Comité - BDS France 34.



À Montpellier, le 9 décembre 2016, réunion publique sur le thème de Gaza.

lundi 28 novembre 2016

RETOUR DE GAZA, avec Pierre Stambul et Sarah Katz pour une présentation de leur livre Chroniques de Gaza.



Les assises contre l’islamophobie

lundi 28 novembre 2016

Communiqué du Bureau national de l’UJFP le 30 novembre 2016 :

L’UJFP ne souhaitant pas être impliquée, d’une quelconque façon, dans un débat interne sur la question turque, et du régime d’Erdogan, préfère se retirer de l’événement contre l’islamophobie organisé par la COJEP à Lyon le 3 décembre. Elle réaffirme son implication active contre l’ islamophobie et toute forme de racisme et participera à tout événement contre l’ islamophobie organisé par des associations partenaires.



En France, la dérive d’un état d’urgence permanent

dimanche 27 novembre 2016 par Rokhaya Diallo

Cela fait un an jour pour jour que la France vit sous l’état d’urgence.

Le 13 novembre 2015, la France subit les attentats les plus sanglants de son histoire moderne laissant notre pays en état de choc. Alors même que la prise d’otages du Bataclan est en cours, le président de la République François Hollande président socialiste annonce l’instauration de l’état d’Urgence, forme d’état d’exception qui donne la possibilité aux autorités administratives telles que les préfets ou la police de restreindre certaines libertés sans l’aval d’aucune autorité judiciaire. Un an plus tard la France, pays des Lumières, vit toujours sous les effets de ce régime qui devait être provisoire et installe doucement mais surement, un état policier qui brime la liberté d’expression des citoyens victimes de l’oppression institutionnelle.



Ziad Medoukh, à Paris, ce 22 novembre 2016.

mardi 22 novembre 2016

Message de Ziad Medoukh :

Après quatre ans bloqué à Gaza, et 72 heures de voyage entre Gaza, le Caire et Paris, je suis arrivé finalement ce lundi en France pour des rencontres et des conférences universitaires et publiques en France et en Suisse

Une autre bonne nouvelle : je viens de gagner un prix poétique et je vais obtenir un diplôme d’honneur.

Pour les amis parisiens, je vous invite si vous serez libre à la cérémonie de la remise des diplômes d’honneur qui aura lieu ce mardi 22 novembre à 18h00 à la Mairie de Paris 9ème, 6 rue Drouot 75009 Paris.



Présentation à Paris du livre "Un boycott légitime, pour le BDS universitaire et culturel de l’Etat d’Israël"

mardi 22 novembre 2016

Dans le cadre de la campagne pour le boycott culturel et universitaire d’Israel
BDS France-Paris, l’AURDIP (Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine) et l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) vous invitent :


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1663881