Actualités


Communiqués de soutien aux maires de Vandœuvre et Villerupt poursuivis par la préfecture de Meurthe et Moselle

Marwan Barghouti, leader de la résistance palestinienne depuis la Seconde Intifada, considéré comme le Mandela palestinien, est actuellement emprisonné à vie en Israël. Poursuivis par le préfet de Meurthe et Moselle, le maire de Vandœuvre, une commune de l’agglomération nancéienne, ainsi que celui de Villerupt, une cité populaire au nord du département, sont appelés à comparaître lundi prochain 17 décembre 2018 devant le tribunal administratif de Nancy.


LES RELATIONS DU POLE DE PSYCHIATRIE INFANTO-JUVENILE DE RENNES ET COPELFI : UN CAS D’IDENTIFICATION A L’AGRESSEUR ?

COPELFI : QU’EST CE QUE C’EST ?

Association pour les Conférences de Psychiatrie de l’Enfant et de l’adolescent en Langue Française en Israël.

Fondée en 1989 par des psychiatres français (G. GACHNOCHI, M. VINCENT) et israëlien (S. TYANO), cette association souhaite "favoriser le partage d’expériences cliniques et thérapeutiques entre professionnels de la psychiatrie infanto-juvénile de France et d’Israël. Le but est de permettre un échange et de promouvoir l’originalité des différents mouvements de la pédopsychiatrie française dans un pays jeune, curieux de tous les courants de pensées. Il permet aux professionnels français de la santé de découvrir un pays grâce aux rencontres confraternelles."


Contre la répression et le racisme d’État : soutien aux lycéens mobilisés !

Depuis une semaine, les lycéens se mobilisent par milliers contre la réforme du bac, la sélection à l’entrée de l’université et en soutien au mouvement des « gilets jaunes » contre la vie chère. Depuis une semaine, l’État y répond par une répression particulièrement violente.


Une diplomatie honteuse

En cette fin d’année 2018, quand on fait le bilan de tout ce qu’a fait la France en tant qu’État à propos de la Palestine et d’Israël, on ne peut qu’être consterné.

Salah Hamouri, citoyen français, a passé plus d’un an en prison en Israël sans procès. Aucune protestation publique. Au contraire, pendant cette détention, le président Macron a donné plusieurs fois l’accolade à son « cher Bibi ».


Déclaration de Hagaï Elad, directeur général de B’Tselem, lors de la remise du Prix des droits de l’Homme, décerné par la République Française le 10.12.18

"Je me demande souvent si nous serions aujourd’hui capables, en tant qu’Assemblée des Nations, d’approuver la Déclaration universelle des droits de l’homme ? Je crains que non." Ainsi s’est exprimée la chancelière allemande Angela Merkel, il y a quelques semaines.


Les mères avec les lycéens réprimés par la police : ne touchez pas à nos enfants !

8 DÉC. 2018 | PAR FRONT DE MÈRES | BLOG : LE BLOG DE FRONT DE MÈRES

C’est en tant que mamans unies et déterminées que nous nous adressons à l’État : ça suffit, nous vous interdisons d’humilier, de mutiler et de détruire nos mômes ! Nous ne laisserons pas faire ! Nous protégerons nos enfants par tous les moyens nécessaires, parce que nous les aimons, que c’est notre avenir, et parce que c’est notre devoir de parents !


Diffusion nationale aux soutiens à Mumia Abu-Jamal

Le 9 décembre 1981 Mumia était arrêté et grièvement blessé … 37 ans après, la justice de Pennsylvanie va-t-elle enfin lui donner le droit à un nouveau procès ?

La 8ème, et sans doute dernière audience, a eu lieu le 3 décembre 2018.

Habituelle provocation, répondant à l’appel de leur syndicat (l’Ordre Fraternel de la Police !), des policiers en civil occupaient la quasi-totalité des sièges de la salle d’audience du tribunal de Philadelphie, laissant peu de places aux soutiens à Mumia.


La solidarité professionnelle avec la Palestine : un impératif pour la Santé Mentale

Par Samah Jabr. Publié le 4 décembre sur le site Chronique de Palestine.

Samah Jabr – En médecine, il est souvent question des déterminants sociaux de la santé. En Palestine, les déterminants sociaux et politiques de la santé ont de graves conséquences sur le bien-être et la santé mentale de notre communauté.


18 décembre 18h : journée internationale des migrant-e-s - LIBERTÉ ÉGALITÉ DES DROITS

Par Marche des Solidarités. Publié le 5 décembre 2018 sur son blog.

Faites circuler ! Partout en France : rendez-vous le 18 décembre à 18h. En gilets, jaunes, rouges ou orangés ou sans gilet. Avec et sans papiers. En colère noire et en solidarité. En hommage à nos frères et sœurs qui sont morts. En lumière et en bruit. Pour la liberté et l’égalité.


Appel à action : le Conseil européen doit rejeter la « définition IHRA » de l’antisémitisme !

Par la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

Sous la pression de lobbys favorables au gouvernement israélien à Bruxelles, un projet de résolution « pour la lutte contre l’antisémitisme et la protection des communautés juives en Europe » sera soumis à la décision finale du Conseil européen « Justice et affaires intérieures » ce jeudi 6 décembre 2018. Ce projet demande aux États membres d’adopter la « définition IHRA » de l’antisémitisme qui assimile la critique de l’État d’Israël à de l’antisémitisme et vise à criminaliser les défenseurs des droits des Palestiniens.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Communiqué du Collectif de défense des jeunes du Mantois

mardi 11 décembre 2018 par Collectif de défense des jeunes du Mantois

A la suite des interpellations massives de plus de 150 lycéens, intervenues le 6 décembre 2018 à proximité du lycée Saint-Exupéry de Mantes la jolie, un collectif des familles s’est constitué pour dénoncer les traitements inhumains et dégradants, subis par leurs enfants. Les vidéos de ces actes que l’on peut désormais qualifier d’acte de torture sur des mineurs ont ému toute la France ainsi que l’international.



À Tarbes, soirée-débat du Collectif 65 pour la libération de Georges Ibrahim ABDALLAH

vendredi 7 décembre 2018

Le Collectif 65 pour la libération de Georges Ibrahim ABDALLAH vous invite à une soirée débat le mercredi 12 décembre 2018 à 18 h 30 à la Bourse du Travail de TARBES (amphi).

André ROSEVEGUE animera la soirée par un exposé et des vidéos.



A Mantes-la-Jolie, des dizaines de jeunes agenouillés mains sur la tête

vendredi 7 décembre 2018

Le Collectif Rosa Parks apporte son soutien aux lycéens interpellés.

148 interpellations, des mômes à genoux pendant plusieurs heures les mains sur la tête, humiliés insultés. Insoutenable de violence...

Les lycéens ont été emmenés par groupe de 5/6 dans les commissariats alentours, celui de Mantes a vite affiché complet. Certains parents ont été avertis en fin de journée du lieu où leur enfant a été placé en garde-à-vue, d’autres à l’heure qu’il est sont toujours sans nouvelles.



Violences policières contre les lycéens et lycéennes

vendredi 7 décembre 2018 par Front de mères

Communiqué du Front de mères.

Depuis plusieurs jours, en marge du mouvement des gilets jaunes et s’inscrivant dans la massive contestation sociale actuelle, de très nombreux lycéens et lycéennes subissent une large répression policière. On assiste à des scènes terribles et scandaleuses, où ces adoslescent.es sont gazés, menacés, insultés, et violemment frappés par la police.



COMMUNIQUÉ : "Le 5 décembre 2018 à 8 heures, à la cour d’appel d’Aix-en-Provence, place au droit ?"

mardi 4 décembre 2018

Le 25 juin 2017, un jeune citoyen français de 19 ans au casier judiciaire vierge, Raphaël Faye-Prio, non militant mais néanmoins sensible à la détresse humaine, transportait, à titre humanitaire et sans contrepartie, entre Saorge et Breil, 4 personnes de couleur noire afin qu’elles puissent d’une part être hébergées, et d’autre part déposer leur demande d’asile.

Ces deux villages sont distants de 7 km, situés en France… mais dans la vallée de la Roya, zone limitrophe de l’Italie et particulièrement surveillée par les forces de l’ordre.



Pas de « business as usual » universitaire avec l’université Ariel et les autres institutions académiques israéliennes construites illégalement en territoire palestinien occupé

lundi 3 décembre 2018

1er décembre |Le Ministre palestinien de l’éducation et de l’enseignement supérieur|Traduction CG pour l’AURDIP |Rapports

en anglais

Un appel de Palestine

29 novembre 2018

En ce Jour international de solidarité avec le peuple palestinien, nous appelons les états, les institutions universitaires et les organismes de recherche multilatéraux de révoquer toute reconnaissance existante de l’université d’Ariel et de mettre fin à toutes les relations institutionnelles avec cette université et les autres institutions universitaires israéliennes construites illégalement en territoire palestinien occupé.



À Annemasse, conférence-débat : "Les Bédouins d’Israël-Palestine"

lundi 3 décembre 2018

Les Bédouins d’Israël-Palestine
Conférence-débat et projection de vidéos
avec Michel Ouaknine membre de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

Mercredi 12 décembre 2018
à 19h30 Complexe Martin Luther King
(salle 24/25) ANNEMASSE



LES JUIFS DE FRANCE, ISRAËL ET LA RÉPUBLIQUE

lundi 3 décembre 2018 par Michèle Sibony

Article publié dans le numéro 106 de la revue belge " Politique" titre du numéro : "Conflits importés et diasporas" - décembre 2018

Par Michèle Sibony [2]

Cela semble une évidence jamais questionnée : les Juifs du monde entier portent Israël dans leur cœur et se tiennent à ses côtés en toute circonstance. Mais en France, ce phénomène prend des proportions exponentielles.

Une singularité qui mérite d’être examinée de plus près.



ON NE COMBAT PAS L’ANTISÉMITISME AVEC LES NÉONAZIS

dimanche 2 décembre 2018 par Dominique Vidal

Par Dominique Vidal.

Khalifat démission !

Le 20 novembre, Francis Khalifat, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) s’est rendu à Vienne avec le Congrès juif européen. À cette occasion, il a rencontré longuement le chancelier autrichien Sebastian Kurz.



Peut-on critiquer la politique israélienne ? Amalgame et confusion : antisionisme/antisémitisme

samedi 1er décembre 2018 par Pierre Stambul

Intervention de Pierre Stambul à Nantes le 29 novembre à la soirée organisée par le Conseil départemental de Loire-atlantique.

Quand on y réfléchit les faits sont simples.

En 1948-49, environ 800 000 Palestiniens ont été expulsés de leur pays. Après l’ouverture des archives, les historiens israéliens ont confirmé ce que les Palestiniens avaient toujours dit : le nettoyage ethnique était prémédité et a été accompagné de nombreux crimes de guerre.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3724654