Actualités


Il faut protéger les enfants musulmans comme les autres

TRIBUNE publiée le 25 novembre 2020 sur le site du Nouvel Obs.

L’enfance ne relève pas de la suspicion, mais de la protection », estiment 38 personnalités juives, qui s’inquiètent des signalements et des poursuites judiciaires contre des enfants accusés de complaisance envers le terrorisme.

Par Collectif


Appel Rassemblement République ce soir 18H00

Communiqué des Collectifs de Sans-papiers de la région parisienne, Utopia56, Solidarité Migrants Wilson, Marche des Solidarités

Des centaines de migrants se sont installés lundi soir place de la République parce qu’en plein froid et en pleine crise sanitaire ils et elles sont à la rue, harcelés constamment par la police sans aucune solution décente d’hébergement.


DISSOLUTION DU CCIF : ISLAMOPHOBIE ET BASCULE AUTORITAIRE

Jeudi dernier, le CCIF a reçu du ministère de l’intérieur une notification de dissolution, laissant au collectif 8 jours pour émettre ses « observations », dans un simulacre de procédure contradictoire. Cette dissolution que Gérald Darmanin s’est empressé de relayer triomphalement sur les réseaux sociaux en précisant qu’elle procédait directement des instructions d’Emmanuel Macron est en réalité sans objet puisque le CCIF avait, par anticipation de cette décision, déjà pris le soin de déménager son siège social à l’étranger.


Soutien à la population du Haut-Karabakh - Non à tous les nettoyages ethniques

Au moment de l’éclatement de l’URSS, les frontières des nouveaux États ne correspondaient pas, comme souvent, aux réalités historiques et communautaires des populations. On en meurt encore aujourd’hui. Les habitants de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie ont été plusieurs fois déplacés d’un côté à l’autre par les prétentions territoriales des deux États. Le précédent cessez-le-feu (1994) a vu la victoire de l’Arménie qui a annexé sept districts entourant le Haut-Karabakh.


Malgré le confinement, la chasse aux Sans-Papiers reste ouverte

Communiqué du Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry

Vitry, le lundi 23 novembre 2020

Lors du premier confinement, la police avait cessé de rentrer dans les foyers. Pendant leurs déplacements, les policiers et les gendarmes, souvent sans masques, se contentaient de regarder de loin l’attestation de déplacement.


URGENT : De l’oxygène pour Gaza !

Nous sommes alertés par les autorités médicales palestiniennes de Gaza.
Le docteur Bassam Naïm nous prévient : la Covid 19 se développe irrémédiablement au sein de la population civile enfermée à Gaza.
Les moyens médicaux dont Israël contrôle le transfert à Gaza sont au plus bas, l’électricité, distribuée parcimonieusement par Israël est insuffisante pour assurer les soins aux malades, l’oxygène nécessaire aux soins des malades atteints de la Covid manque.
Plus grave encore : les moyens financiers nécessaires à la production de l’oxygène manquent ...


"L’appropriation par Israël de la mémoire de la Shoah’ est pour moi une vraie souffrance

Publié le 28-01-20 sur le site du journal La Libre Belgique

Une opinion d’Henri Goldman, membre de l’Union des Progressistes Juifs de Belgique.

Auschwitz. Ma famille a une histoire avec ce camp. Ma mère, Szajndla dite Sonia, y fut déportée de Malines en janvier 1944, avec le 23 e convoi. Peu de temps après, elle donna naissance à une petite fille qui fut doucement euthanasiée pour éviter pire. Mon père, Yisroël dit Charles, arriva un peu plus tard, avec le 24 e convoi, l’avant-dernier, accompagné de sa femme et du plus jeune de ses trois enfants. À l’arrivée, ils furent séparés sur la rampe. Mon père rentra dans le camp. Sa femme et son fils furent poussés dans l’autre file. Ils allaient prendre une douche. On ne devait plus les revoir. Leurs noms sont gravés sur les murs du mémorial juif d’Anderlecht, parmi plus de 25 000 autres noms.


Une République étouffée par le confusionnisme islamophobe et une dérive autoritaire

L’horrible assassinat de l’enseignant français Samuel Paty le 16 octobre dernier par un jeune djihadiste a suscité la sidération d’un pays déjà traumatisé par les attentats de 2015. Si les mots manquaient à la plupart d’entre nous par qualifier l’inqualifiable, la garde rapprochée du Président Emmanuel Macron, elle, n’en a pas été avare. Mais loin de chercher à apaiser les tensions, elle a jeté de l’huile sur le feu en renforçant un climat de suspicion autour de l’islam de France et en jetant l’opprobre sur l’opposition de gauche radicale et le monde universitaire, les accusant d’armer intellectuellement les terroristes.


Contre les répressions et pour la défense des libertés publiques

20 NOV. 2020 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

La période est marquée par l’extrême gravité des atteintes portées aux libertés publiques et professionnelles en France, ainsi qu’à l’Etat de droit, cela sous couvert de l’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie du Covid. Universitaires, militants syndicaux et des quartiers populaires lancent un appel « pour la création d’une coordination contre les répressions et pour la défense des libertés publiques et professionnelles ».


Derrière les dissolutions, la haine

Avec le Décret du 21 novembre 1940, les fascistes du régime de Vichy ont dissout la quasi totalité des organisations juives. Les premières à en pâtir étaient les associations de lutte contre l’antisémitisme et celles qui s’occupaient de charité communautaire. Les antisémites avaient en horreur que l’objet de leur haine témoigne de sa capacité à s’organiser politiquement et à faire vivre des liens de solidarité.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Filmer nous protège de la police

mardi 17 novembre 2020

Lundi 16 Novembre 2020

Un texte collectif de victimes et parents de victimes de violences policières.

Par une proposition de loi enregistrée le 20 octobre dernier, les députés de la majorité présidentielle entendent limiter le droit de diffuser l’image des agents de police et de gendarmerie dans l’exercice de leurs fonctions afin de leur apporter « un cadre d’action protecteur ». C’est oublier que, à l’inverse, le droit de filmer la police protège la population.



En direct avec Pierre Stambul

mardi 17 novembre 2020 par Pierre Stambul

Posté le 16 novembre 2020

La Raison : Bonjour, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

Pierre Stambul : Je suis professeur de mathématiques retraité, issu d’une famille juive athée venue d’un pays disparu (la Bessarabie). Mes parents, communistes dans leur jeunesse, ont été pendant la Seconde guerre mondiale des résistants dans la MOI (Main d’Œuvre Immigrée). Ma mère a été la seule survivante d’une famille exterminée. Mon père, membre du groupe Manouchian, a été déporté à Buchenwald.



Journée de décryptage : "Impunité : l’urgence de changer de cap"

mardi 17 novembre 2020 par CRID, La Cimade

Nous avons le plaisir de vous inviter à une journée de décryptage coorganisée par la Cimade et le CRID.

Cette journée aura lieu le vendredi 11 décembre 2020, sous forme de webinaire, et sera diffusée en direct sur les réseaux sociaux de La Cimade et du CRID.

Cette journée s’inscrit dans le cadre des journées de décryptage organisé chaque année par la Cimade.



Agression raciste contre le maire de L’Île Saint-Denis

mardi 17 novembre 2020

Le maire de L’Île-Saint Denis, Mohamed Gnabaly, a fait l’objet d’une agression par tag, après d’autres élus dans le département. Dans la nuit du lundi 9 novembre au mardi 10 novembre 2020, le portail de sa maison a été marqué de croix gammées (à l’envers) et d’un grand À MORT.



Un nouveau délit-bâillon contre la liberté d’informer : l’interdiction de la diffusion d’images de policiers

lundi 16 novembre 2020

Communiqué de presse

Le nouveau délit que vise à créer la proposition de loi Sécurité Globale interdira toute diffusion, soi-disant malveillante, d’images non-floutées de policiers ou de gendarmes.



La France, pays des droits de l’homme... blanc !

dimanche 15 novembre 2020

15 NOV. 2020 | PAR ACCUEIL DE MERDE | BLOG : LE BLOG DE ACCUEIL DE MERDE

L’expulsion du campement situé sous l’autoroute A1 à la porte de Paris à Saint-Denis est programmée par la Préfecture ce mardi 17 novembre, à 5 heures du matin. Dans ce campement insalubre s’entassent, dans des conditions indignes et effroyables, plus de 2 500 personnes exilées, réfugiées, en demande d’asile, nouvellement arrivées et déboutées de l’OFPRA.



Guerres et terrorisme : sortir du déni

samedi 14 novembre 2020

TRIBUNE. Le lien entre les interventions militaires occidentales et certains attentats n’est jamais interrogé, déplore ce texte signé notamment par Virginie Despentes, Adèle Haenel, Annie Ernaux, Jean-François Bayart et Alexis Jenni.

Par Collectif

Publié le 14 novembre 2020



Cas de force majeure - L’histoire d’Emira

vendredi 13 novembre 2020

11 NOV. 2020 | PAR REMEDIUM | BLOG : CAS DE...

À 10 ans, Emira s’est trouvée au centre d’un emballement délirant et traumatisant qui la marquera à vie. Certains cautionnent et applaudissent, comme si elle pouvait être pleinement responsable de propos maladroits. Son histoire symbolise les dérives sécuritaires qui nous conduisent lentement, à force d’acceptations successives de situations inacceptables, vers une société liberticide.



Festival des Solidarités 2020

vendredi 13 novembre 2020

Suite aux restrictions sanitaires, le Festival des Solidarités 2020 ne pourra pas avoir lieu en présentiel. Des associations gentilléennes proposent cependant des actions en ligne.

L’Association France Palestine Solidarité ne peut donc organiser, comme chaque année, Les 8 heures de solidarité avec la Palestine mais vous propose en numérique le débat prévu en présentiel.



À propos de l’arrestation des quatre jeunes mineurs à Albertville

mercredi 11 novembre 2020 par Georges Gumpel

11 NOV. 2020 | PAR GEORGES GUMPEL | BLOG : LE BLOG DE GEORGES GUMPEL

Pourquoi écrire cette histoire, ce matin où me taraude l’affaire de ces quatre gosses d’Albertville ? Comme eux, en 1943, nous étions des enfants ; comme eux, nous étions le bien le plus précieux de nos parents. Puissent ces modestes mots, cette réflexion sur notre rôle de témoin, de passeurs de mémoire, participer au réveil des consciences. Par Georges Gumpel, ex-enfant juif caché en 1943/1944.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5810785