Actualités


Ce que les combattants juifs de 1948 disent sur la Nakba

Par Thomas Vescovi
Vendredi 1 juin 2018

Si, officiellement, Israéliens et Palestiniens s’écharpent au sujet des événements de 1948 qui ont conduit 805 000 Arabes à l’exil forcé, en pratique, des combattants juifs ont très tôt témoigné des crimes dont ils ont pu être complices, voire auteurs


PALESTINEVISION, C’EST ICI : 3 HEURES DE SPECTACLE ET DE SOLIDARITÉ !


Ripostons à l’autoritarisme ! (1 et 2)

16 MAI 2019 | PAR BÉATRICE TURPIN | BLOG : CARNETS

Pour le Comité Adama, la stratégie de rapprochement avec la gauche, les mouvements sociaux et maintenant avec les Gilets jaunes n’est pas un choix mais une obligation, « une question de survie ». Et c’est ça l’esprit de la conférence « Ripostons à l’autoritarisme ! » qui a eu lieu le 11 mai 2019 à Paris, nous dit Youcef Brakni dans son introduction. Parti pris et vidéos.


Eurovision 2019 : dernier appel de Gaza

Qu’est-ce que cela fait de chanter si près de tant de misère humaine et de tant de souffrance ?

Par Haidar Eid, 17 mai 2019


Mettons fin à la Nakba grâce à l’espoir, la résistance et une véritable solidarité

par le COMITÉ NATIONAL PALESTINIEN (BNC)

15 mai 2019

Les Palestiniens, en Palestine et en exil, commémorent aujourd’hui le 71ème anniversaire de la Nakba de 1948, catastrophe en arabe. L’espoir nous permet de continuer à résister et à revendiquer nos droits à la liberté, la justice, l’égalité et la dignité.


Sauvons le droit d’asile - STOP DUBLIN

Les exilé(e)s ne peuvent pas choisir le pays dans lequel ils souhaiteraient demander l’asile.

Le Règlement dit “Dublin III” prévoit qu’une demande d’asile doit être examinée dans le premier pays européen où les empreintes du demandeur d’asile ont été prises. Les demandeurs d’asile arrivant principalement dans les Etats à la frontière sud de l’Union Européenne (Italie, Grèce, Espagne, Bulgarie...), leurs empreintes y sont prises de façon plus ou moins forcée : ils sont automatiquement soumis à ce règlement. L’Europe a fait le choix de répondre à la “crise migratoire” en créant une véritable crise de l’accueil.


Chacals et Arabes (encore un mot sur le dialogue judéo-allemand)

Par Gil Anidjar.

Peu après la parution du livre de Houria Bouteldja, l’une dit à l’autre, par-delà l’Atlantique : écrivons un texte ensemble. L’autre ne refusa pas, mais suggéra une autre forme de dialogue : écrivons chacun.e un texte et faisons-les paraître ensemble. Du temps passa. Ce décalage supplémentaire apporta son lot d’oubli, et la part d’inconscient, dans la conversation, qui était indispensable à produire quelque résonance. C’est ainsi une sorte de trilogue (non, vraiment, font les autres convives ? Vous plaisantez sans doute !), fait non seulement de mots mais de silence et de distance, comme c’est le cas dans les meilleures occurrences, nous semble-t-il, qui s’est instauré, à l’insu de la principale protagoniste, mais aussi, en grande partie, des deux autres.

Après un premier texte de Joëlle Marelli, voici un second de Gil Anidjar. Celui-ci a notamment travaillé sur les relations judéo-arabes ; il enseigne la littérature et la religion comparées à l’université Columbia (Department of Middle East and Asian Languages and Cultures).


Critique de la tribune de Denis Charbit : "Quand antisionisme et antisémitisme se recoupent"

Sonia Fayman critique ici la tribune de Denis Charbit : "Quand antisionisme et antisémitisme se recoupent" parue sur le site du journal Libération le 24 mars 2019

Qu’il y ait plusieurs références historiques en matière d’antisionisme n’enlève rien à la pertinence de l’antisionisme anticolonialiste actuel ; il est fondé sur la nature même du sionisme qui est une forme de colonialisme, même si des milliers de gens en ont été enthousiasmés dans une démarche nationaliste et dans la recherche d’une réponse à l’oppression. Si cette caractéristique colonialiste n’est pas apparue à tout le monde en son temps, et toujours pas aujourd’hui, une analyse socio-historique permet d’établir la nature colonialiste du sionisme : conquête d’une terre habitée par un peuple originaire, soumission de ce peuple, destruction de son habitat, privation de ses droits au profit de colons arrivant par vagues, voire autoritairement « importés » de certains pays et instauration d’un système de division ethnique.


Antisémitisme dans Sud-Ouest Dimanche. Des titres effrayants pour un contenu plus raisonnable, mais bien trop partiel

Par André Rosevègue.

En France, on peut mourir parce que Juif. On peut être harcelé parce que Juif. On peut être stigmatisé parce que Juif. En 2019, cela doit être dénoncé, expliqué, combattu. Malheureusement, Sud-Ouest Dimanche choisit de dénoncer sans expliquer, ce qui n’est pas le meilleur moyen de combattre.


L’Israël de Netanyahou va établir un régime d’apartheid. L’Occident va-t-il laisser faire ?

Gideon Levy

Mardi 14 mai 2019

Les dirigeants du monde n’auront pas d’autre choix que de reconnaître que, sous leur surveillance, un deuxième État ségrégationniste à la sud-africaine a été instauré

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Nous, artistes français, dénonçons l’Eurovision 2019 en Israël

vendredi 10 mai 2019

10 MAI 2019 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

Plus de 100 artistes français, dont les dessinateurs Willem et Tardi, Imhotep du groupe IAM, le cinéaste Alain Guiraudie, l’artiste lyrique Marie Soubestre ou encore l’artiste plasticien Ernest Pignon Ernest, annoncent qu’ils « n’irons pas à Tel Aviv blanchir le système de discriminations légales et d’exclusion qui y sévit contre les Palestiniens, et (appellent) France Télévisions et la délégation française à ne pas servir de caution au régime » israélien.



Qu’est-ce que « le boycott » dans la campagne BDS ?

vendredi 10 mai 2019 par Ghislain Poissonnier, Ivar Ekeland

6 mai |Ivar Ekeland, Ghislain Poissonnier |Tribunes

Dans un article publié dans Le Monde du 2 mai 2019, intitulé « Le “boycott”, un art de la résistance passive à travers les siècles », Catherine Vincent présente de manière pédagogique et documentée l’origine du mot boycott, les différentes modalités de ce mode d’action collective et ses formes contemporaines.



Le Festival Ciné-Palestine approche à grands pas !

vendredi 10 mai 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Le Festival Ciné-Palestine approche à grands pas !
Nous organisons plus de 23 séances cinéma avec 19 invités palestiniens, une Masterclass, une Table ronde autour d’ archives, une séance en plein air, le concours de courts métrages et un Focus dédié à La Bande de Gaza. Une programmation très riche que vous pouvez déjà découvrir !



Soutenons les Rroms à faire valoir leur droit.

vendredi 10 mai 2019 par Michel OUAKNINE

La semaine prochaine les habitants de 2 bidonvilles du Val de Marne vont défendre leur droit devant les tribunaux.

Le 14 mai prochain, au Tribunal de Grande Instance de Créteil, les habitants du bidonville de la rue de l’Ecluse à Créteil dont les cabanes ont été détruites dans des conditions de violence et d’illégalité attaquent le Maire de Créteil et la Préfecture du Val de Marne. Puis, le surlendemain 16 mai c’est à la Cour d’Appel de Versailles que la plainte pour discrimination en lien avec l’origine des enfants et du lieu d’habitation déposée par les familles du bidonville de Sucy en Brie sera jugée.



Ce qui menace l’armée israélienne et les USA à Gaza !!!

vendredi 10 mai 2019 par Gaza Stories

Un centre de beauté des femmes suite aux bombardements israéliens à Gaza....



À Achères, projection du film "Samouni Road" suivie d’un débat

jeudi 9 mai 2019

SAMOUNI ROAD
ÉCRIT ET RÉALISÉ PAR STEFANO SAVONA
SÉANCE UNIQUE LE 10 MAI

Vendredi 10 mai 20h30 la projection sera suivie d’un débat avec Nicole Bouexel (Mouvement de la Paix) et Emmeline Fagot (UJFP) sur la vie des familles à Gaza.

documentaire
France/Italie - 2018 - 2h08 - VOST



À Créteil (94), le 14 mai 2019 : Nuit à coucher dehors

Par le Collectif de soutien aux Roumains d’Ivry.

Contre toute expulsion sans solutions, appel des "256" laissés-pour-compte, expulsés du bidonville Truillot en 2015.



Ofra Yeshua-Lyth : « La seule solution au Proche-Orient est un État démocratique et laïc »

mercredi 8 mai 2019 par Hassina mechaÏ

Par Hassina Mechaï. Publié le 7 mai 2019 sur le site de Middle East Eye (MEE).

La journaliste livre à MEE ses réflexions sur le sionisme et la société israélienne, qui selon elle ne trouvera son salut que dans un État unique et égalitaire pour tous ses citoyens.



Solidarité du peuple algérien avec les Palestiniens de Gaza

mercredi 8 mai 2019 par Gaza Stories

Une délégation algérienne témoigne de la situation à Gaza suite aux bombardements israéliens qui ont visé des structures civiles dans la bande de Gaza. Gaza Stories 5 mai 2019.



Chansons pour la Palestine

mercredi 8 mai 2019

À l’appel de BDS France Paris et de « Artists for Palestine »

Pour un boycott actif de l’Eurovision 2019 en Israël Apartheid

#ApartheidFreeEurovision

Venez participer, le Dimanche 12 mai 2019, de 18H30 à 21h15, au CICP*, à l’enregistrement filmé de l’événement « 70 ANS DE CHANSONS POUR LA PALESTINE »


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4051424