Actualités


Les Journées de Printemps de l’UJFP, les 18 et 19 mai 2019

Cher.e.s adhérent.e.s, cher.e.s ami.e.s, cher.e.s sympathisant.e.s

Dans la période actuelle, faire le point sur l’UJFP et son positionnement politique, nous a paru important.

Nous avons donc prévu une journée de réflexion construite en trois séquences (18 mai après-midi, 18 mai en soirée et 19 mai en matinée) :


Urgence Gaza saison 3 : construire la maison des paysans

Troisième appel pour les paysans de Khuza’a et Abassan
relayé par l’Union Juive Française pour la Paix

« Pour assurer la survie de nos familles Pour assurer la survie de nos terres,
Pour nourrir la population en cage de Gaza,
pour rester une société en résistance et non des assistés :
nous, paysans de Khuza’a et d’Abassan,
décidés à cultiver nos champs envers et contre tout,
nous nous organisons de façon autonome »


AXA : RASSEMBLEMENT CET APRÈS MIDI LORS DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE D’AXA AU PALAIS DES CONGRÈS À PARIS

24 avril 2019, Paris – Près de 50 militant-e-s de la Coalition Stop AXA Assistance à l’apartheid israélien étaient réunis cet après-midi devant l’assemblée générale annuelle d’AXA au Palais des Congrès de Paris. Ils ont appelé AXA à se désengager de l’apartheid israélien.


Seder laïque de l’UJFP à Paris

Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. On a suivi le rituel de cette soirée avec les modifications non religieuses et antisionistes qui s’imposent afin de soutenir la lutte de libération du peuple palestinien opprimé par l’État sioniste depuis 1947-48, en souhaitant l’an prochain à Jérusalem (Al-Qod) aux Palestiniens et à tous leurs amis dans le monde.


Rassemblement à la mémoire de Brahim Bouarram et de toutes les victimes de crimes racistes

1er mai 2019 de 11h à 12h, au Pont du Carrousel

Le 1er mai 1995, Brahim Bouarram, 29 ans, profitait d’une journée ensoleillée sous le pont du Carrousel. Il ne savait pas qu’on allait le précipiter dans la Seine et mettre fin à ses jours. Les assassins venaient de quitter le défilé du Front National.


A propos de l’électorat palestinien d’Israël, par Soheir Asaad

22 04 2019

Palestinienne citoyenne d’Israël, avocate des droits humains, militante politique jusqu’à récemment membre du comité central du parti Balad . Elle vit à Haïfa.


AXA doit cesser ses investissements dans les colonies israéliennes

22 AVR. 2019 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

« Pour les Palestiniens, il est vital que les gouvernements et les sociétés qui soutiennent les colonies israéliennes, les vols de notre terre et les agressions contre nous mettent fin à leur complicité. Le 24 avril, AXA tiendra son Assemblée Générale annuelle à Paris. Si je pouvais y assister, je lui poserais une question toute simple : AXA considère-t-elle les Palestiniens comme des êtres humains ? », par Manal Tamimi, activiste palestinienne (tante de Ahed Tamimi) et défenseure des droits humains.


BOYCOTTEZ LE FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS LGBT DE TEL AVIV

Les queers palestiniens et leurs alliés au sein du mouvement BDS lancent un appel au boycott du Festival international de films LGBT de Tel Aviv (TLVFest) qui aura lieu du 6 au15 juin 2019. Nous demandons aux cinéastes du monde entier de refuser de participer à ce festival parrainé par le gouvernement et de respecter l’appel palestinien à un boycott culturel d’Israël tant que les droits humains des Palestiniens ne seront pas respectés. Les Palestiniens font appel aux personnes dotées d’une conscience, dans le monde entier, pour qu’Israël ait à répondre de ses violations du droit international, et demandent en particulier aux artistes de ne pas donner de spectacles ou présenter leurs œuvres en Israël. L’appel au boycott culturellancé par les Palestiniens a été entendu par un nombre croissant de personnalités culturelles internationales, notamment les cinéastes John Greyson, Mira Nair, Ken Loach, The Yes Men et Mike Leigh. Il s’agit d’envoyer un message à Israël : tant qu’Israël continuera à opprimer les Palestiniens et à les priver de leurs droits, on ne pourra pas agir comme si de rien n’était.


Al’Araqib, village non-reconnu dans le Negev/Naqab attaqué pour la 142e fois, le 17 avril 2019

Par Irène Steinert.

Une étape dans le cadre de la politique des Autorités qui annoncent de nouveaux projets de déplacement de 125 000 citoyens bédouins de leurs villages du Naqab (Negev).

Au petit matin du 17 avril le Yo’av venait détruire les biens des habitants d’ Al’Araqib, un village bédouin non-reconnu dans le Négev/Naqab. En plus, ia police a confisqué les chevaux et leurs selles.

Voir la vidéo :


Déclaration de Georges Abdallah à l’occasion de la Journée internationale du prisonnier palestinien

Par Georges Ibrahim Abdallah. Publication du 17 avril 2019.

Cher.e.s Camarades, Cher.e.s ami.e.s,

Les conditions de détention des Résistant.e.s palestinien.ne.s ne cessent de s’empirer dans les geôles sionistes ces derniers temps.

Depuis le début de l’année, Gilda Erdan, ministre israélien de la sécurité, cherche à imposer « une nouvelle réalité » à nos Camarades prisonniers, dans le but de faire reculer, ou tout bonnement annuler les droits que ces derniers ont acquis de hautes luttes durant les précédentes années. Les perquisitions et autres fouilles générales se multiplient de plus en plus dans les divers centres pénitentiaires israéliens. Les unités spéciales de répression lourdement armées, se livrent aux pires excès lors de ces diverses interventions. Plus de 120 prisonniers blessés à Ketziot lors de la répression des protestations depuis février, ainsi qu’à Offer, à la prison de Néguev et ailleurs dans les autres établissements pénitentiaires…

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Appel à un financement participatif, pour un road-movie palestinien !

dimanche 24 mars 2019

Après le documentaire « Quatuor Galilée » où était évoqué le sujet des refuzniks (prix Ahmed Attia Medimed 2014), Karim Dridi et Julien Gaertner sont en train de produire un nouveau documentaire en Palestine, « Haqawati, les derniers conteurs ».

C’est un portrait intime sur un couple de vieux marionnettistes palestiniens que nous suivons sur les routes de Palestine. C’est un film qui leur tient à cœur et qu’ils portent depuis plus de cinq ans.

Comme vous le savez peut-être, il n’est pas facile de produire des documentaires de création et l’entreprise devient presque impossible quand le sujet touche à l’identité palestinienne. J

C’est pour cela que nous relayons le lancement du financement participatif sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank.



APPEL A DONS POUR LE PROJET DE JARDIN D’ENFANTS FRANCOPHONE A GAZA

samedi 23 mars 2019 par Laurent BAUDOUIN

Par Laurent Baudoin (Centre pastoral Saint-Merry).

Ce projet de jardin d’enfants s’inscrit dans le cadre de la résistance non-violente qui se déploie dans la société civile palestinienne, notamment à Gaza, malgré les nombreux obstacles et la répression israélienne.



Halte à la répression à Gaza

samedi 23 mars 2019 par Coordination nationale de l’UJFP

La division palestinienne est une grande victoire de l’occupant. La Palestine n’a pas d’État, mais elle a deux gouvernements rivaux.

Chaque jour, les habitants de Cisjordanie subissent la violence de l’armée et des colons, les arrestations d’enfants, les terres confisquées, les maisons détruites. Chaque jour, le blocus de Gaza aggrave une situation désastreuse. Depuis le début des marches du retour, l’occupant a tué des centaines de civils et en a mutilé des milliers. Les pénuries en eau et en électricité ainsi que la dégradation du système de santé provoquent une catastrophe humanitaire.



Soirée de mobilisation contre Elbit Systems le 21 février 2019 à Bruxelles : intervention sur l’expérience de BDS France

samedi 23 mars 2019 par Jean-Guy Greilsamer

Intervention de Jean-Guy Greilsamer sur l’expérience de BDS France

Pour introduire mon exposé je veux d’abord rappeler que l’Etat français a une longue histoire de son soutien à la politique militaire israélienne.
Il y eu le soutien avec la Grande Bretagne à l’intervention militaire israélienne en 1956 contre la nationalisation du Canal de Suez sous le président égyptien Nasser et il y a eu aussi une aide directe à la mise au point de la bombe atomique. Plus récemment, les présidents Sarkozy, Hollande et aujourd’hui Macron n’ont pas ménagé pas leur soutien à la politique israélienne. Il y a eu sous Hollande un exercice d’entrainement commun en Corse des armées de l’air israélienne et française et l’an dernier, donc sous Macron, il y a eu à Toulon un exercice des marines française et israélienne. Le commerce d’armes avec Israël est actif lui aussi, mais c’est un domaine plus opaque, sur lequel il est plus difficile d’avoir des informations sûres.



Rencontre-débat avec Ivar Ekeland sur le thème "Apartheid israélien - Résistance palestinienne"

samedi 23 mars 2019

Les groupes locaux parisiens de l’AFPS : Paris 14-6, Paris Centre, Paris-Sud
l’AURDIP, la Campagne BDS F-Paris, Forum Palestine Citoyenneté, l’UJFP

Vous invitent à une rencontre-débat avec Ivar Ekeland, Universitaire, ancien Président de Paris Dauphine - ancien Président de l’Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP)

Samedi 13 avril 2019 – de 14 h 30 à 17 h 30
à la Maison de la Vie Associative et Citoyenne
11 rue Caillaux – 75013 Paris (Métro : L6 – Maison Blanche)

Sur le thème de
Apartheid israélien - Résistance palestinienne



Collecte pour organiser une rencontre sportive France /Palestine de footballeurs amputés

Solidarité Sport et Handicap en France et Palestine

Le Collectif Solidarité Palestine de Martigues organise le 6 juillet un match de foot pour joueurs amputés entre une équipe de Gaza en Palestine et l’équipe de France handicapés.



Action urgente : renouvellement de la détention d’un employé d’ONG

samedi 23 mars 2019 par Amnesty International

15 mars 2019 - Amnesty International - Action urgente
Le 10 mars 2019, le tribunal militaire israélien d’Ofer, dans les territoires palestiniens occupés, a approuvé le renouvellement de la détention administrative d’Ayman Nasser pour six mois supplémentaires. Depuis le 17 septembre 2018, Ayman Nasser est détenu sans inculpation ni procès à la prison d’Ofer, près de Ramallah, en Cisjordanie. Cet homme est coordonnateur du service juridique d’Addameer, une ONG palestinienne de défense des droits humains et de soutien aux prisonniers. Sa détention devrait désormais prendre fin le 7 septembre 2019.



Colloque “Égalité des droits et lutte contre le racisme et les discriminations : constats, critiques et propositions”

jeudi 21 mars 2019

organisé par le groupe "La France Insoumise" à l’Assemblée nationale.
Captation vidéo de la table ronde n°2 :
"En finir avec le racisme et les discriminations : la République à l’épreuve des faits" animée par Sabine Rubin, députée de Seine-Saint-Denis (93)

Comment lutter contre le racisme et les discriminations ? Quels sont les grands dates clés de cette histoire ? Quel type de politiques ont été mises en oeuvre ? Quel bilan des politiques passées et présentes ? Qu’est ce qui marche...ou pas, en France et ailleurs ? Où intervenir (justice, éducation, travail...) et comment ?



Sans logis : l’intolérable doit cesser, aujourd’hui !

jeudi 21 mars 2019 par DAL - FONDATION COPERNIC

POUR SIGNER CETTE PÉTITION

Ils vivent dans des cabanes près du périph, en campings, dans des hôtels et sont expulsables à toute heure. Ils dorment sans chauffage, sans sanitaires ni eau, dans des voitures, des chantiers, des parkings. Ils sont 150 000 sans-abri, 200 000, combien ? L’équivalent du Havre ou Grenoble ou Rennes, jetés à la rue, laissés dans la rue, mangés par la rue, abandonnés. Ces gens sans toits qui errent, sont-ils à ce point invisibles ? Leur nombre croît car les loyers augmentent, les APL baissent, le chômage dure, et de moins en moins de logements sont construits pour les plus pauvres.



Contre le sionisme – Vivian Petit

mercredi 20 mars 2019 par Vivian Petit

La qualité de l’analyse de Vivian Petit a motivé notre choix de publier cette contribution sur le site de l’UJFP. Mais nous tenons à avertir nos lecteurs que la plateforme qui l’héberge, « Solitudes intangibles », est à nos yeux ambigüe en ce qu’elle autorise par ailleurs la publication de points de vue se réclamant ouvertement de l’idéologie antideutsch (courant de la gauche radicale allemande sioniste et atlantiste). Vous voilà avertis. Bonne lecture !


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3993577