Réaction de la Fédération des Juifs Européens pour une Paix Juste aux appels de Netanyahou aux Juifs d’Europe après les tueries de Paris et de Copenhague

Réunie à Bruxelles du 20 au 22 février, la Fédération des Juifs Européens pour une Paix juste (JEPJ) a tenu à réagir aux propos de Binyamin Netanyahou après les tueries de Paris et de Copenhague…

  • Nous sommes profondément choqués par les récents événements qui se sont déroulés en France et au Danemark et nous exprimons notre solidarité avec les Juifs, les Musulmans et tous ceux qui sont menacés et qui ont condamné ces tueries.
  • En tant que groupe d’associations juives, nous répétons que nous nous considérons comme faisant partie des sociétés dans lesquelles nous vivons, et rejetons l’appel de Binyamin Netanyahou, et d’autres, aux Juifs à émigrer en Israël.
  • Nous considérons que, pour des motifs personnels et électoralistes, Netanyahou tente de saper les liens dont les minorités ont besoin pour résister ensemble au racisme et pour renforcer la diversité dans nos sociétés. Les outrances de Netanyahou affaiblissent le combat contre le racisme et le fascisme en Europe.
  • Nous rejetons la prétention du gouvernement israélien de parler au nom de tous les Juifs dans le monde. La politique d’Israël, ainsi que nous l’avons récemment constaté avec l’agression contre Gaza, attise l’antisémitisme.
  • Nous réitérons notre engagement en faveur d’une paix juste basée sur le droit international et l’égalité des droits, et exprimons notre soutien à ceux qui, en Israël et en Palestine, se battent pour cette cause.