Georges Abdallah et ses héritier.es : qui sont les combattant.es de la cause palestinienne ?

Avec Pierre Stambul (UJFP) et Layla (UP)

Le 14 janvier 2024, Urgence Palestine et Jeunes 4 Palestine ont organisé une projection du film Fedayin, qui retrace le combat de George Abdallah et celui de sa libération.

Georges Abdallah est un communiste libanais enfermé en France presque 40 ans.

Après un procès politique bourré d’irrégularités, il a été condamné à perpétuité. En 2012, sa libération conditionnelle a été accordée mais conditionnée à son expulsion vers le Liban. Le premier ministre de l’époque a refusé de signer l’arrêté d’expulsion.

Sa détention dans les prisons françaises est politique et s’inscrit dans la lutte du peuple palestinien.

La présentation du combat de Georges Abdallah en introduction de l’épisode reprend les éléments d’une tribune appelant à sa libération publiée que le site du Club de Médiapart en octobre 2021.

A l’issue de la projection, Pierre Stambul de l’Union Juive pour la Paix, et Layla de Urgence Palestine ont répondu aux questions des personnes présentes.

Tout d’abord, Pierre partage les dernières actualités du combat pour la libération de George Abdallah.
La question suivante concernait la peur d’utiliser les termes « fascisme », « sionisme » « terrorisme » et « antisémitisme » pour désigner les agissements de l’état colonial en Palestine soutenu par les puissances occidentales.

Une personne du public a ensuite demandé à Pierre et Layla si le Hamas était la seule résistance palestinienne à Gaza et si les formes de résistance actuelles étaient similaires à celles des combattants et combattantes de l’époque de George Abdallah.

La question des figures politiques a été soulevée : d’où pourrait émerger les nouvelles figures de la résistance palestinienne, dans quel cadre et au sein de quelle lutte ?

Enfin, et la question revient à chaque conférence organisée depuis fin novembre : quelle est la solution ? Comment mettre fin à la colonisation, à l’apartheid, au génocide ? Quelle solution le droit international doit-il soutenir ? Quelle solution est privilégiée par les premiers concernés : les palestiniens et palestiniennes ?

Musique utilisée :
SHADIA MANSOUR Ft M1 (DEAD PREZ)-AL KUFIYYEH 3ARABEYYEH