Actualités


Les Journées de Printemps de l’UJFP, les 18 et 19 mai 2019

Cher.e.s adhérent.e.s, cher.e.s ami.e.s, cher.e.s sympathisant.e.s

Dans la période actuelle, faire le point sur l’UJFP et son positionnement politique, nous a paru important.

Nous avons donc prévu une journée de réflexion construite en trois séquences (18 mai après-midi, 18 mai en soirée et 19 mai en matinée) :


Urgence Gaza saison 3 : construire la maison des paysans

Troisième appel pour les paysans de Khuza’a et Abassan
relayé par l’Union Juive Française pour la Paix

« Pour assurer la survie de nos familles Pour assurer la survie de nos terres,
Pour nourrir la population en cage de Gaza,
pour rester une société en résistance et non des assistés :
nous, paysans de Khuza’a et d’Abassan,
décidés à cultiver nos champs envers et contre tout,
nous nous organisons de façon autonome »


AXA : RASSEMBLEMENT CET APRÈS MIDI LORS DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE D’AXA AU PALAIS DES CONGRÈS À PARIS

24 avril 2019, Paris – Près de 50 militant-e-s de la Coalition Stop AXA Assistance à l’apartheid israélien étaient réunis cet après-midi devant l’assemblée générale annuelle d’AXA au Palais des Congrès de Paris. Ils ont appelé AXA à se désengager de l’apartheid israélien.


Seder laïque de l’UJFP à Paris

Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. On a suivi le rituel de cette soirée avec les modifications non religieuses et antisionistes qui s’imposent afin de soutenir la lutte de libération du peuple palestinien opprimé par l’État sioniste depuis 1947-48, en souhaitant l’an prochain à Jérusalem (Al-Qod) aux Palestiniens et à tous leurs amis dans le monde.


Rassemblement à la mémoire de Brahim Bouarram et de toutes les victimes de crimes racistes

1er mai 2019 de 11h à 12h, au Pont du Carrousel

Le 1er mai 1995, Brahim Bouarram, 29 ans, profitait d’une journée ensoleillée sous le pont du Carrousel. Il ne savait pas qu’on allait le précipiter dans la Seine et mettre fin à ses jours. Les assassins venaient de quitter le défilé du Front National.


A propos de l’électorat palestinien d’Israël, par Soheir Asaad

22 04 2019

Palestinienne citoyenne d’Israël, avocate des droits humains, militante politique jusqu’à récemment membre du comité central du parti Balad . Elle vit à Haïfa.


AXA doit cesser ses investissements dans les colonies israéliennes

22 AVR. 2019 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

« Pour les Palestiniens, il est vital que les gouvernements et les sociétés qui soutiennent les colonies israéliennes, les vols de notre terre et les agressions contre nous mettent fin à leur complicité. Le 24 avril, AXA tiendra son Assemblée Générale annuelle à Paris. Si je pouvais y assister, je lui poserais une question toute simple : AXA considère-t-elle les Palestiniens comme des êtres humains ? », par Manal Tamimi, activiste palestinienne (tante de Ahed Tamimi) et défenseure des droits humains.


BOYCOTTEZ LE FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS LGBT DE TEL AVIV

Les queers palestiniens et leurs alliés au sein du mouvement BDS lancent un appel au boycott du Festival international de films LGBT de Tel Aviv (TLVFest) qui aura lieu du 6 au15 juin 2019. Nous demandons aux cinéastes du monde entier de refuser de participer à ce festival parrainé par le gouvernement et de respecter l’appel palestinien à un boycott culturel d’Israël tant que les droits humains des Palestiniens ne seront pas respectés. Les Palestiniens font appel aux personnes dotées d’une conscience, dans le monde entier, pour qu’Israël ait à répondre de ses violations du droit international, et demandent en particulier aux artistes de ne pas donner de spectacles ou présenter leurs œuvres en Israël. L’appel au boycott culturellancé par les Palestiniens a été entendu par un nombre croissant de personnalités culturelles internationales, notamment les cinéastes John Greyson, Mira Nair, Ken Loach, The Yes Men et Mike Leigh. Il s’agit d’envoyer un message à Israël : tant qu’Israël continuera à opprimer les Palestiniens et à les priver de leurs droits, on ne pourra pas agir comme si de rien n’était.


Al’Araqib, village non-reconnu dans le Negev/Naqab attaqué pour la 142e fois, le 17 avril 2019

Par Irène Steinert.

Une étape dans le cadre de la politique des Autorités qui annoncent de nouveaux projets de déplacement de 125 000 citoyens bédouins de leurs villages du Naqab (Negev).

Au petit matin du 17 avril le Yo’av venait détruire les biens des habitants d’ Al’Araqib, un village bédouin non-reconnu dans le Négev/Naqab. En plus, ia police a confisqué les chevaux et leurs selles.

Voir la vidéo :


Déclaration de Georges Abdallah à l’occasion de la Journée internationale du prisonnier palestinien

Par Georges Ibrahim Abdallah. Publication du 17 avril 2019.

Cher.e.s Camarades, Cher.e.s ami.e.s,

Les conditions de détention des Résistant.e.s palestinien.ne.s ne cessent de s’empirer dans les geôles sionistes ces derniers temps.

Depuis le début de l’année, Gilda Erdan, ministre israélien de la sécurité, cherche à imposer « une nouvelle réalité » à nos Camarades prisonniers, dans le but de faire reculer, ou tout bonnement annuler les droits que ces derniers ont acquis de hautes luttes durant les précédentes années. Les perquisitions et autres fouilles générales se multiplient de plus en plus dans les divers centres pénitentiaires israéliens. Les unités spéciales de répression lourdement armées, se livrent aux pires excès lors de ces diverses interventions. Plus de 120 prisonniers blessés à Ketziot lors de la répression des protestations depuis février, ainsi qu’à Offer, à la prison de Néguev et ailleurs dans les autres établissements pénitentiaires…

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Il est 15 h à Gaza ce mardi 26 mars 2019 - Une accalmie relative !

mardi 26 mars 2019 par Ziad Medoukh

Il est 15 h à Gaza ce mardi 26 mars 2019
Une accalmie relative !
Après une nuit terrible vécue par toute une population civile dans cette prison à ciel ouvert agressée au quotidien par l’armée israélienne.

Destruction massive partout dans la bande de Gaza
C’est horrible !
La lutte continue !
Notre population civile est confiante malgré toutes ces destructions massives.



Urgent – Communiqué - La Voix des Rroms - 26/03/19

mardi 26 mars 2019 par La Voix des Rroms
Suite aux « fakes news » racistes parlant de tentatives de kidnapping d’enfants, des agressions ultra-violentes de personnes rroms, roumaines ou perçues comme telles se multiplient depuis hier soir en Ile-de-France. À ce jour, La Voix des Rroms recense des agressions d’hommes, femmes et enfants à (...)


À Marseille, rassemblement pour le droit au retour et projection du film ""La Clé du sol"

mardi 26 mars 2019

Depuis un an, chaque vendredi à GAZA
Des milliers de réfugiés palestiniens se mettent en marche
Pour exiger l’application de la résolution 194 des Nations Unies qui exige pour les réfugiés palestiniens
LE DROIT AU RETOUR OU A COMPENSATION



À Toulouse, conférence sur le thème « 2018 : Israël institutionnalise le racisme »

mardi 26 mars 2019

André Rosevègue militant de l’Union Juive Française pour la Paix et Rania Madi avocate et juriste palestinienne seront parmi nous le 28 mars dans le cadre de la semaine contre l’apartheid israélien (IAW) qui a lieu dans plus de 200 universités et villes partout dans le monde. Ils reviendront sur la définition et la réalité de l’apartheid et son application en Palestine et sur comment y mettre fin grâce à la résistance populaire et à la campagne internationale de Boycott-Désinvestissement-Sanctions.



À Saint-Denis, projection du film "The Lab" suivie d’une table ronde

mardi 26 mars 2019 par Collectif Palestine Paris 8

A l’occasion de l’Israeli Apartheid Week 2019, le collectif Palestine Paris 8 organise une projection du film The Lab (Yotam Feldman). La projection sera suivie d’une table-ronde animée par des intervenant-e-s dont Jean-Guy Greilsamer (UJFP) et Imen Habib (BDS) autour du sujet "le complexe militaro-industriel israélien et ses relations avec la France". La soirée se clôturera par une discussion avec le public.



À Lyon, hommage au résistant Lucien Sportisse

lundi 25 mars 2019

En hommage au résistant communiste algérien Lucien Sportisse, tombé sous les balles du fascisme le 24 mars 1944, l’Association des Amis d’Alger Républicain et l’Union Juive Française pour la Paix vous invitent à commémorer ensemble ce devoir de mémoire



Ce lundi 25 mars 2019 100 raids israéliens en deux heures partout dans la bande de Gaza

lundi 25 mars 2019 par Ziad Medoukh

En direct de Gaza
Il est 21h30 à Gaza
100 raids israéliens partout dans la bande de Gaza jusqu’à maintenant
En deux heures
Ce lundi 25 mars 2019
C’est horrible !



Gaza sous les bombes

lundi 25 mars 2019 par Coordination nationale de l’UJFP

Les Gazaouis nous appellent : « la maison tremble ». « Plus de 50 bombardements simultanés ». Les photos qu’on reçoit montrent des explosions partout.

Le journal israélien Haaretz avait annoncé la veille l’arrivée de nouvelles troupes autour de Gaza et la mobilisation imminente de réservistes.

Une nouvelle attaque de très grande ampleur est en cours contre Gaza.



Françoise Vergès : "Un féminisme décolonial"

lundi 25 mars 2019 par Françoise Vergès

Dans le débat public, être décolonial est une infamie. Dans les universités, dans les partis de gauche et d’extrême gauche, les syndicats, les associations féministes, partout on traque une « pensée décoloniale » infiltrée et funeste pour le vivre-ensemble.
Dans ce livre, Françoise Vergès élucide l’objet du scandale. Le féminisme décolonial révèle les impensés de la bonne conscience blanche ; il se situe du point de vue des femmes racisées : celles qui, travailleuses domestiques, nettoient le monde ; il dénonce un capitalisme foncièrement racial et patriarcal.



Les mots puissants du féminisme décolonial

lundi 25 mars 2019 par Marie-Anne Paveau

Par Marie-Anne Paveau.

À propos du livre de Françoise Vergès, Un féminisme décolonial, Paris, La fabrique, 2019.

Le livre de Françoise Vergès est sans doute la première synthèse en français du mouvement féministe décolonial. Un certain nombre d’ouvrages avaient posé au féminisme la question de l’intersection de la classe et de la race, mais sans offrir cette vision d’ensemble extrêmement cohérente, concise (143 pages du tout petit format des éditions de La fabrique) et remarquablement documentée.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3993577