Actualités


Pétain : fasciste un jour, fasciste toujours !

L’idée d’inviter tous les fauteurs de guerre, de Trump et Nétanyahou à Poutine ou Erdogan pour célébrer le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale avait déjà un goût plus qu’amer et la manifestation du 11 novembre 2018, place de la République à Paris, a voulu répondre à cette provocation.
Le président Macron y a rajouté une incroyable tentative de réhabilitation du Maréchal Pétain.


Trump, Poutine, Netanyahu, Erdogan… fauteurs de guerre - Macron complice

Le Communiqué Solidaires.

Macron a choisi de commémorer le centenaire de la fin de la première guerre mondiale avec les plus grands fauteurs de guerre d’aujourd’hui. Pourtant, le recul de cent ans d’histoire, le travail des historien-nes et des militant-es sur la boucherie qui a fait 18,6 millions de morts et des millions de blessé-es, dévasté des pays entiers, et sur les raisons pour lesquelles les grandes puissances ont décidé de se lancer dans l’aventure devraient nous permettre d’en tirer les leçons. Le contexte mondial actuel de guerre économique généralisée, de militarisation accrue, de replis nationalistes… renforce d’autant l’importance de ce travail de mémoire et réflexion. Ce n’est pas ce que Macron a choisi.


ANGOT ET GIESBERT, CHIENS DE GARDE DU SIONISME

C‘était dans « On n’est pas couché » du 3 novembre dernier, une émission qui, ayant accordé à Éric Zemmour une tribune incomparable, s’érige depuis quelques années en promoteur du racisme et en tribunal contre ses invités, avec des juges colériques et caractériels, campés sur le pouvoir du media qu’ils occupent, on se souvient de l’épisode Angot-Rousseau, et de bien d’autres.


ONPC, Angot, Giesbert et la banalité du mal

Publié le 5 novembre 2018 par PIR

Le PIR dénonce le terrorisme intellectuel dont l’artiste engagé Océan a fait l’objet samedi dans ONPC. La multiplication de ces procédés d’intimidation à l’encontre des militants antiracistes et de leurs alliés, basés sur la calomnie et une violence qui n’a rien à envier aux méthodes des régimes autoritaires, signe le glissement toujours plus sûr des démocraties occidentales vers le populisme raciste. Souvenons-nous de l’inquisition médiatique subie par la députée de la France Insoumise Danièle Obono lorsqu’elle avait osé qualifier Houria Bouteldja de « camarade ». Inquisition à laquelle Jean-Luc Mélenchon lui-même avait cédé.


Déclaration de Susan Abulhawa à l’intention du festival de littérature palestinienne Kalimat

5 novembre |Susan Abulhawa |Traduction SF pour l’AURDIP |Tribunes

En anglais

Déclaration de Susan Abulhawa au Festival de littérature palestinienne Kalimat après que les autorités israéliennes lui aient refusé l’entrée dans son pays et qu’il lui ait, de ce fait, été impossible d’être au festival.


Le droit à l’appel au boycott reconnu par la Cour d’appel de l’Angleterre et du pays de Galles

5 novembre |Ghislain Poissonnier |Tribunes

La Cour d’appel de l’Angleterre et du pays de Galles (Division civile) a rendu le 3 juillet 2018 un arrêt dans une affaire opposant l’association « Jewish Human Rights Watch » à la mairie de Leicester. La Cour estime que l’appel au boycott des produits des colonies israéliennes, même lancé par un conseil municipal, relève de la liberté d’expression politique et n’y voit aucune incitation à la discrimination raciale (texte de l’arrêt).


Déclaration publique d’organisations juives européennes sur la caractérisation de l’antisémitisme et les moyens de sa suppression

Quatorze organisations juives européennes ont publié une déclaration exprimant leur inquiétude devant l’organisation à Bruxelles d’une conférence soutenue par le gouvernement israélien, dont le but est de taxer d’antisémitisme la critique légitime et les manifestations contre la politique du gouvernement israélien, dont les tactiques de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).


Un documentaire interdit sur le lobby pro-israélien aux États-Unis

Le Monde diplomatique a publié au mois de septembre un article à propos d’une enquête réalisée par la chaîne Al-Jazira, propriété du Qatar, sur l’action du lobby pro-israélien aux États-Unis. Orient XXI en a publié les versions arabe et anglaise.

Ce documentaire, réalisé notamment grâce à un journaliste infiltré, devait être diffusé au début de l’année 2018.


Il y a 121 ans, le Bund, parti ouvrier juif et universaliste

Par Armand Gorintin (membre de l’UJFP et AL Paris Sud). Publié dans Alternative Libertaire de novembre 2018.

Né le 7 octobre 1897 à Vilnius, dans la Russie tsariste avec ses lois anti-juives, le Bund mène de front le combat pour l’émancipation sociale et celui pour l’autonomie culturelle. Refusant un quelconque séparatisme juif, le Bund rejette le sionisme et fait partie intégrante du mouvement socialiste marxiste, sans pour autant accepter une assimilation culturelle des populations juives.


INTERVIEW – Salah Hamouri : « Les Israéliens nous maintiennent tous dans une grande prison »

Par Élodie Farge. Publiée dans Middle East Eye (MEE), le 27 octobre 2018.

Le jeune avocat franco-palestinien a été libéré le mois dernier après plus d’un an de détention administrative en Israël. Il s’exprime pour MEE sur sa situation et le combat de tout un peuple pour la liberté.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Déclaration de syndicats concernant la définition de l’antisémitisme

mercredi 31 octobre 2018

Publié le 7 octobre 2018.

En tant que syndicalistes, nous agissons dans l’esprit de l’internationalisme de la classe ouvrière et pour la défense des droits humains, de l’égalité et de la justice. Sur la base de ces engagements de principe, nous dénonçons sans équivoque toutes les formes de racisme et défendons le droit à la liberté d’expression qui est un aspect central et fondamental des véritables démocraties, auquel nous croyons fermement.



Aux États-Unis, la haine raciste et antisémite alimentée par les thèses du « post-nazisme »

mercredi 31 octobre 2018 par Stéphane François

Par Stéphane François. Publié le 29 octobre 2018 sur le site The Conversation.

Le samedi 27 octobre 2018, un homme entre dans une synagogue de la ville de Pittsburgh (Pennsylvanie), aux États-Unis, ouvre le feu en hurlant des insultes antisémites, entrecoupé de « Tous les Juifs doivent mourir ! ». Onze personnes meurent.



Pittsburgh : l’antisémitisme “blanc” n’a pas disparu

mercredi 31 octobre 2018 par UPJB

Par l’Union des Progressistes juifs de Belgique (UPJB) le 30 octobre 2018.

Depuis des années, nous vivions dans une illusion : comme l’extrême droite était devenue islamophobe, comme, selon l’adage, “les ennemis de mes ennemis sont mes amis”, elle aurait cessé d’être antisémite. Pour s’occuper des Arabes comme il convient à leurs yeux, Netanyahou faisait très bien le job. Pour les Dewinter, Wilders et autres Le Pen (fille), mieux valait mettre son antisémitisme en sourdine.



Rabbin Gabriel Hagai : « La Torah ne saurait légitimer le massacre des Palestiniens »

mardi 30 octobre 2018 par Rabbin Gabriel Hagai

Le rabbin Gabriel Hagai est engagé dans le dialogue judéo-musulman. Homme d’une grande spiritualité, il dénonce, dans un texte que publie avec son autorisation Mizane.info, les derniers massacres de Palestiniens ordonnés par le gouvernement israélien au moment des célébrations du transfert illégal de capitale de Tel Aviv à Jérusalem. Un bilan meurtrier porté à une soixante de morts Palestiniens.



À Arcueil, REGARDS SUR LA PALESTINE

mardi 30 octobre 2018

Dans le cadre du Festival "Les écrans documentaires"

jeudi 8 novembre 20H
samedi 10 novembre 14h

Cette année le festival propose trois regards posés sur l’exil des Palestiniens. De Chatila nous partirons et Ours is a country of words, tout deux en « Sélection premiers films » seront présentés lors d’une même séance le Samedi 10 Novembre à 14h. 194. Us, children of the camp sera projeté le Jeudi 8 novembre à 20h lors d’une séance en partenariat avec le Mac Val (Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne) autour de son exposition « Persona Grata », qui interroge la notion d’hospitalité à travers la création contemporaine.



La guerre d’Algérie et nous

mardi 30 octobre 2018 par Olivier Le Cour Grandmaison

Extrait de "La guerre d’Algérie et nous" de Olivier Le Cour Grandmaison,(2002)
Lignes, 9,(3), 195-204. doi:10.3917/lignes1.009.0195.

par Olivier Le Cour Grandmaison

« L’histoire nous a apporté l’idée que nous sommes en guerre, et nous nous faisons la guerre à travers l’histoire. »
Michel Foucault



"Samouni Road" un film de Stéfano Savona

mardi 30 octobre 2018

Documentaire ‧ 2h 8m
Sortie le 7 novembre 2018

Samouni Road est un documentaire italien réalisé en 2018 par Stefano Savona. Il a été sélectionné pour figurer dans la section Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2018 et a remporté le prix Œil d’or du meilleur documentaire.
L’UJFP est partenaire



TUERIE ANTI-JUIVE DE PITTSBURGH : C’ÉTAIT ÉCRIT…

lundi 29 octobre 2018 par le Bureau national de l’UJFP

La nouvelle du massacre de la synagogue de Pittsburgh, perpétré pendant l’office du shabbat est terrifiante : onze personnes ont été assassinées froidement du seul fait d’être Juives et Juifs.

En tant qu’organisation juive militant ici, pour le « vivre ensemble », contre tous les racismes, et partout, pour l’égalité des droits et la paix, nous adressons à toutes les communautés juives l’expression de notre compassion, de notre solidarité et de notre détermination à la lutte, à l’instar de notre organisation sœur aux États-Unis, Jewish Voice for Peace.



À Nîmes, le 11 novembre, "8 H POUR LA PALESTINE"

lundi 29 octobre 2018

Organisée par l’AFPS Nîmes, l’UJFP, les Femmes en noir et la LDH du Gard.

Le programme :

à 11h - un film au cinéma le Sémaphore "SAMOUNI ROAD" de Stephano Savona

à 14h - un buffet "palestinien" au CCEF - 12 rue Flamande

à 15h30 - le témoignage de Nadia HARB sur son expérience et les activités qu’elle mène au sein de RWDS (The Rural Women’s Development Society) en Palestine occupée



Yémen : briser le silence et faire cesser les livraisons d’armes

lundi 29 octobre 2018

Par le Collectif Solidarité Yémen.

Tribune parue dans Politis le 29 octobre 2018. Des associations et des personnalités dénoncent le silence complice du gouvernement français dans le conflit qui touche le Yémen depuis quatre ans.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3691328