Actualités


Sincères excuses aux lecteurs de Haaretz

par Gideon Levy. Publié dans Haaretz, le 21 avril 2017.

(traduction : J. Ch.)

A tous les lecteurs offensés, mes excuses pour l’unilatéralité de mes propos. Comment ai-je pu ne pas maintenir un équilibre entre l’assassin et l’assassiné, le voleur et la victime et l’occupant et l’occupé ?


Jénine n’oubliera pas le massacre commis par Israël

par Ilan Pappé. Publié le 18 avril sur le site d’Electronic Intifada.

Traduit par Catherine G. Pour l’Agence Média Palestine.

Il y a quinze ans ce mois-ci l’armée israélienne bombardait et attaquait le camp de réfugiés de Jénine pendant plus de dix jours. Ceci faisait partie de l’Opération israélienne du prétendu « Rempart » (Operation Defensive Shield), pendant laquelle Israël envoya des troupes au cœur de six cités majeures de Cisjordanie occupée et dans les villes et camps de réfugiés alentour qui étaient censés être sous le contrôle de l’Autorité palestinienne.


Non, l’antiracisme politique n’est pas "racialiste" !

Publié le 4 avril 2017 sur le site expansive.info
En finir avec une imposture intellectuelle.

« En dehors du fait que l’émergence d’un antiracisme politique constitue une menace pour la stabilité des rapports raciaux au sein du gauchisme , cette émergence a aussi fait de ce sujet une thématique politique incontournable. Il faut donc s’y positionner le plus rapidement possible, quitte à donner la parole à n’importe qui, quitte à ce qu’il dise n’importe quoi, et d’ailleurs tant mieux : plus c’est polémique et plus ça buzze.

On a donc pu voir une partie des milieux libertaires se mettre à discuter le plus sérieusement du monde des racialisateurs, sur la base de textes écrits par des personnes parfaitement ignorantes du sujet, au mépris de tout le travail déjà réalisé par des personnes concernées et des antiracistes sérieux.

On surfe ainsi sur l’effet de mode pour produire du bavardage dans lequel on ne dit rien parce que le but n’est pas d’élaborer une méthode, ni même de produire un contenu, mais d’occuper une place. »

Blog Mignon chaton, article « Pour en finir avec le terme « racialisateur » ».


Avril 2017 : Des nouvelles de Mumia Abu-Jamal

Information concernant l’état de Mumia Abu-Jamal : Diffusion nationale à ses soutiens.

Mumia a commencé son traitement contre l’hépatite C.

Vous trouverez en pièce jointe le chaleureux message de remerciement de Mumia Abu-Jamal à ses soutiens, à son équipe de défense, à son médecin expert et plus généralement à tous ceux qui se sont mobilisés pour qu’il puisse enfin bénéficier du traitement pour se soigner.


Israël-Palestine : l’heure de Marwan Barghouti ?

Par René Backmann. Publié le 20 avril 2017 sur le site de Médiapart.

En prenant la tête d’une grève de la faim qui touche déjà près d’un détenu palestinien sur quatre, le dirigeant le plus populaire de Palestine lance depuis sa prison un double défi.

Au gouvernement israélien, tenté par un refus de négocier lourd de menaces. Et à Mahmoud Abbas, dont l’immobilisme est de plus en plus critiqué.


BARCELONE : UN PAS DE PLUS VERS UNE « ZONE LIBRE D’APARTHEID » !

HISTORIQUE !

Transmis par BDS Catalunya

Barcelone, 19 avril 2017

LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains.


Plus de 1.000 Palestiniens détenus par Israël en grève de la faim à l’appel de Marwan Barghouti

LORENZO CLÉMENT AVEC AFP
LUNDI, 17 AVRIL, 2017
HUMANITE.FR

Plus d’un millier de Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes ont entamé lundi une grève de la faim collective, un mouvement de protestation inédit depuis des années lancé par Marwan Barghouthi, le député palestinien condamné à la perpétuité.


17 avril : Journée internationale de solidarité avec les prisonniers palestiniens

Par la Campagne française pour la libération de M. Barghouthi et de tous les prisonniers palestiniens.

A ce jour près de 7000 Palestinien-ne-s sont détenu-e-s par les autorités israéliennes. Ce qui, comparé à la population française, équivaudrait à près de 94 000 prisonniers. Parmi eux des enfants (près de 400), des malades (plus de 1500), des députés (13 à ce jour)...détenus en Israël en violation de la 4ème Convention de Genève [2].


Le conseil municipal de Quetigny a adopté un voeu pour la suspension de l’accord d’association

Le Conseil municipal de Quetigny (Côte d’or) a adopté (24 votes pour, 4 contre, 1 abstention) un vœu proposé par Pierre ABECASSIS membre du Groupe de la Gauche alternative, soutenu par Kheira BOUZIANE-LAROUSSI, députée de la Côte d’Or, conseillère municipale de Quetigny.


Manifeste des enfants cachés

« Sans la solidarité de délinquants, nous ne serions pas là ! »

L’heure est à la renaissance d’un délit de solidarité. Dans la vallée de la Roya, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux... des militants et des citoyens qui ont manifesté concrètement leur solidarité désintéressée aux réfugiés ou aux Roms, sont intimidés, menacés, poursuivis par les Autorités.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Quand Goldnadel s’en prend au mouvement antiraciste et propage mensonges et falsifications

lundi 17 avril 2017

Les faits

Une manifestation anti FN est appelée le dimanche 16 avril à Aubervilliers, par Solidaires, le NPA, Action antifasciste Paris-banlieue et des collectifs de sans-papiers. L’UJFP appelait aussi à cette manifestation dans laquelle se trouvaient des militants juifs antiracistes.



Réponse d’Arts et Vie aux courriers de Michèle Sibony et André Rosevègue

lundi 17 avril 2017

Les courriers adressés à Arts et Vie et au le club des retraités de la MGEN 75 par Michèle Sibony, André Rosevègue, plusieurs lectrices et lecteurs choqués ainsi que l’AURDIP ont porté leurs fruits. Confère ci dessous les réponses reçues et les modifications apportées à la présentation du voyage. Cartes modifiées appellations rectifiées . .. dont acte.

(Voir notamment les lettres de Michèle Sibony et d’André Rosevègue sur le site de l’UJFP)



Paris – journée internationale de solidarité avec les prisonniers palestiniens 17 avril 2017

lundi 17 avril 2017

C’est en 1975 que cette date a été retenue par le Front Populaire de Libération de la Palestine, et relayée depuis par de nombreux mouvements internationaux pour l’instauration d’une journée internationale de solidarité avec tous les militants emprisonnés en raison de leur engagement, qu’il soit anticolonialiste, anticapitaliste, anti-impérialiste, etc. Les objectifs de cette journée sont de lutter contre l’oubli, transmettre la mémoire des combats et rappeler les revendications de nos camarades emprisonnés.



À Carhaix, le 13 mai : « L’apartheid israélien, et dans Gaza en cage, la résistance de la population » avec Pierre Stambul et Sarah Katz

dimanche 16 avril 2017

Dans le cadre du 3ème Printemps pour la Palestine de Centre-Bretagne

Samedi 13 mai - 18 h 30
Salle de la CCI, rue Jean Monnet - Carhaix
Pierre Stambul et Sarah Katz,
membres de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix),
de retour de Gaza.
« L’apartheid israélien, et dans Gaza
en cage, la résistance de la population »



Texte de Sonia Fayman dans le cadre d’un débat à Orléans sur le thème "les discriminations sous Hollande"

samedi 15 avril 2017 par Sonia Fayman

Aux côtés de Marouane Muhammad du CCIF, d’Omar Slaouti du Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri et porte-parole de la Marche pour la Justice et la Dignité, de Saimir Mile ancien président de la Voix des Rroms et de Franco Lollia de la Brigade Anti Négrophobie.

À l’invitation du Collectif ACIDE d’Orléans le 13 avril 2017.

Je suis membre de l’UJFP, Union Juive française pour la Paix et de IJAN, le Réseau Juif International Antisioniste.

Représentant ici l’UJFP, je laisserai les amis des autres organisations présentes parler directement des discriminations que subissent les Musulmans ou supposés tels, les Rroms et les Noirs, pour resituer la place des Juifs dans ce paysage du racisme d’État.

Je vais essayer de montrer que les Juifs sont et ne sont pas un groupe racisé.

L’UJFP se positionne dans une tradition de lutte contre tous les racismes et contre toutes les oppressions.



Le MRAP n’a pas de leçon à recevoir de Caroline Fourest

samedi 15 avril 2017 par MRAP

Dans le numéro 1044 de Marianne du 31 mars au 6 avril, Madame Caroline Fourest, dans son billet "sans détour", met gravement en cause de la façon la plus brutale et de mauvaise foi la politique du MRAP envers les musulmans.



JOURNEE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS POLITIQUES PALESTINIENS

samedi 15 avril 2017

Inauguration d’une "Place des prisonniers politiques palestiniens" à Belleville

A l’occasion de la journée internationale des prisonniers politiques palestiniens , les Jeunesses communistes Paris Nord Est organisent avec la participation de la GUPS, de l’AFPS Paris Centre, du Comité Palestine 19e et de l’UJFP, l’inauguration d’une Place des Prisonniers politiques palestiniens sur le parvis de l’église Saint Jean-Baptiste de Belleville.



À Paris, Saint-Denis et Aubervilliers, du 2 au 11 juin 2017 : 3ème édition du Festival Ciné-Palestine (FCP)

samedi 15 avril 2017

Une nouvelle fois, le Festival se donne pour ambition d’être à la hauteur du dynamisme et de la qualité du cinéma palestinien, en proposant une programmation riche et intense, avec des inédits, des invité-e-s prestigieux-ses, des rétrospectives, un concours de courts-métrages dédié aux jeunes cinéastes.



À Erquery (60), le 28 avril 2017, réunion-débat sur le thème de la Palestine.

samedi 15 avril 2017

Organisée par la Communauté Emmaüs du Clermontois, l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) et l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP).

Thèmes abordés :
- les enjeux d’une guerre de 100 ans,
- France/Palestine : lutter pour la justice, l’égalité, la dignité.

Avec :
. Michel le Drogo (AFPS)
. Dominique Natanson (coprésident UJFP).



Israël doit mettre fin à sa politique « illégale et cruelle » à l’égard des prisonniers palestiniens

samedi 15 avril 2017 par Amnesty International

publié le 13 avril 2017, par Amnesty International.

La politique mise en œuvre par Israël depuis des décennies, qui consiste à incarcérer des Palestiniens de Cisjordanie occupée et de Gaza dans des prisons situées en Israël et à les priver des visites régulières de leur famille, est cruelle et constitue une violation flagrante du droit international, a déclaré Amnesty International, alors que des prisonniers s’apprêtent à observer une grève de la faim collective qui doit démarrer le 17 avril, à l’occasion de la Journée des prisonniers palestiniens.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1976931