Pétition : l’éléphant dans la pièce

Signé par plus de 800 universitaires et personnalités israéliennes et israélo-américaines, dont Benny Morris, Avraham Burg, Michael Sfard, Eyal Sivan, Paul Mendes Flohr, Avi Shlaim, Dov Waxman, Nurit Peled, etc., cet appel à soutenir le mouvement de protestation en Israël, à soutenir les organisations de défense des droits des Palestiniens, et à mettre fin à l’impunité dont jouit Israël sur le plan international.

// SIGNEZ LA PETITION MAINTENANT //

Art by Shoshke - Pétition : l’éléphant dans la pièce
Art by Shoshke ©

Nous, universitaires et autres personnalités publiques en Israël/Palestine et à l’étranger, attirons l’attention sur le lien direct entre la récente attaque d’Israël contre son propre système judiciaire et son Occupation illégale qui affecte des millions de palestinien.ne.s dans les Territoires palestiniens occupés. Le peuple palestinien est privé de presque tous ses droits fondamentaux, y compris le droit de voter et de manifester. Il est confronté à une violence constante : cette année seulement, les forces israéliennes ont tué plus de 190 palestinien.ne.s en Cisjordanie et à Gaza et démoli plus de 590 structures. Les colons justiciers brûlent, pillent et tuent en toute impunité.

Sans droits égaux pour tous — que cela soit dans un État, deux États ou dans un autre cadre politique —  il plane toujours un danger de dictature. Il ne peut y avoir de démocratie pour les juifs et juives en Israël tant que les peuple palestinien vit sous un régime d’Apartheid, comme l’ont qualifié les experts juridiques israéliens eux-mêmes. En effet, le but ultime de la refonte judiciaire est de renforcer les restrictions sur Gaza, de priver les palestinien.ne.s d’une égalité en droit au-delà et aussi à l’intérieur de la Ligne verte, d’annexer de plus en plus de terres et de nettoyer ethniquement en effaçant sa population palestinienne tous les territoires sous domination israélienne. Les problèmes n’ont pas commencé avec l’actuel gouvernement extrémiste : le suprémacisme juif se développe depuis des années et fut consacré par la loi sur l’État-nation de 2018.

Les juifs et juives américain.e.s ont longtemps été à l’avant-garde des luttes pour la justice sociale, de l’égalité raciale au droit à l’avortement, mais n’ont pas prêté une attention suffisante à « l’éléphant dans la pièce » : l’Occupation de longue date par Israël laquelle, nous insistons dessus, a produit un régime d’Apartheid. Alors qu’Israël se droitise et tombe sous le charme du programme messianique, homophobe et misogyne du gouvernement actuel, les jeunes juifs et juives aux États-Unis s’en éloignent de plus en plus. En même temps, des milliardaires juifs américains soutiennent, en participant à son financement, l’extrême droite israélienne. 

Dans ce moment crucial où pointe une possibilité de changement, nous appelons les leaders de la communauté juive nord-américaine – directeurs de fondations, universitaires, rabbins, éducateurs – à

  1. Soutenir le mouvement de protestation israélien, mais en appelant les protestataires à exiger un traitement égal pour les populations juives et palestiniennes à l’intérieur de la Ligne verte et dans les TPO. 
  2. Soutenir les organisations de défense des droits humains qui défendent le peuple palestinien et fournissent des informations en temps réel sur la réalité de l’Occupation et de l’apartheid telle qu’elle est vécue sur le terrain.
  3. S’engager à réviser les normes éducatives et les programmes pour les enfants et les jeunes juifs afin de leur offrir une évaluation plus honnête du passé et du présent d’Israël.
  4. Exiger des élu.e.s des États-Unis qu’ils et elles aident à mettre fin à l’Occupation, à empêcher l’utilisation par Israël dans les Territoires palestiniens occupés de l’aide militaire américaine, et à mettre fin à l’impunité israélienne à l’ONU et dans les autres organisations internationales.

Finissons avec le silence. Il est temps d’agir.

// SIGNEZ LA PETITION MAINTENANT //