icone Gaza Stories

Gaza Stories Saison 3 – Épisode 26 : « À Gaza, la librairie Al-Nahda est en ruine »

La librairie Al-Nahda (« Renaissance », مكتبة النهضة ) est l’une des plus anciennes librairies à Gaza. Elle date de l’époque de l’administration égyptienne à Gaza (de 1948 à 1967). bien avant l’occupation israélienne.

L’armée israélienne a bombardé cette librairie réduisant tous les livres qu’elle contenait en poussière. Cette volonté de la détruire ainsi que ses ouvrages est délibérée puisque son propriétaire n’a pas été prévenu avant.

Israël a bien compris que la culture est une arme majeure pour résister et transmettre. Ce n’est donc pas « accidentellement » que ses avions se sont livrés à cet autodafé (la très importante librairie Al-Mansour a elle aussi été détruite par un bombardement la même semaine). A qui fera-t-on croire que ces institutions sont des objectifs militaires stratégiques ?

Finalement, ces bombardements ne font que compléter le travail commencé par les programmes d’enseignement israéliens où les mots « Palestine », « Palestinien » ou « Palestinienne » sont inconnus.

Pour le propriétaire de la librairie, Israël mène un travail intense contre l’éducation et le savoir afin de faire disparaitre la culture palestinienne. Mais, termine-t-il en souriant  » la librairie Al-Nahda va se relever, beaucoup plus riche et plus vaste ».

© Gaza Stories, 2021

Commentaire de Michel Ouaknine


« Gaza Stories »

Suivez Gaza Stories


Abonnez-vous à Gaza Stories sur la chaine YouTube et partagez ses pages Facebook