icone Gaza Stories

Gaza Stories Saison 3 – Épisode 21 : « Être reporter à Gaza »

Mohammed Awad, journaliste palestinien de Gaza témoigne la situation des journalistes qui travaillent dans la Bande de Gaza. Il nous explique que le droit international leur assure de pouvoir travailler dans un contexte sécurisé ce qui n’est absolument plus le cas chez lui, à Gaza.

Israël cible volontairement les reporters afin que ceux-ci ne puissent pas rapporter les crimes contre l’humanité perpétrés par son armée. On l’avait vu pendant les manifestations de la Grande marche du retour quand Yasser Murtaja et Ahmed Abou Hussein ont été tués par balle par des snipers israéliens alors qu’ils portaient des vestes de protection qui les identifiaient clairement comme des membres de la presse (115 autres ont été blessés au cours des six premiers mois de manifestations !).

Mohammed nous explique ses conditions de travail pendant les bombardements de mai dernier sur la Bande de Gaza. Il nous raconte comment ses collègues et lui-même ont échappé au pire au cours de la frappe de l’immeuble Aljawhara qui abritait les médias. Mohammed développe: son travail est de rapporter le détail des exactions commises par l’armée israélienne et de les faire connaitre aux médias du monde entier. En tant que citoyen et journaliste il se doit de rappeler le contexte dans lequel vit Gaza sous blocus depuis 14 ans. Et s’il n’hésite pas à dénoncer le travail insuffisant de certains dirigeants, Mohammed n’oublie pas que le responsable de cette situation est avant tout Israël… et l’inaction de la communauté internationale.

#gazaunderattack

© Gaza Stories, 2021

Commentaire de Michel Ouaknine


« Gaza Stories »

Suivez Gaza Stories


Abonnez-vous à Gaza Stories sur la chaine YouTube et partagez ses pages Facebook