Censure de l’apartheid israélien au Chesnay, dans les Yvelines

Il était prévu le vendredi 14 octobre une soirée sur l’apartheid israélien au Chesnay, dans les Yvelines, à laquelle l’UJFP devait participer.

Cette initiative a été censurée sous la pression de soutiens au régime israélien, en particulier du média « Tribune Juive », qui a publié ce communiqué.

L’UJFP a signé le communiqué suivant :

France Palestine et Amnesty international indésirables au Chesnay

La soirée publique sur la Palestine organisée ce vendredi 14 octobre 2022 par l’Association France Palestine Solidarité et Amnesty international n’aura finalement pas lieu. Intitulée « L’apartheid contre le peuple palestinien », elle devait se dérouler au Centre Jean XXIII du Chesnay et accueillir les conférences de Jean-Claude Samouiller, président d’Amnesty International France et de Jean-Guy Greilsamer, responsable national de l’Union Juive Française pour la Paix, sur la base du rapport d’Amnesty International de février 2022.

Mais le jeudi, soit la veille, les autorités paroissiales locales ont décidé d’interdire leur salle, pourtant réservée depuis plusieurs mois, aux défenseurs des droits de l’Homme. Le Centre Jean XXIII avait pourtant ouvert ses portes mercredi soir aux deux organisations pour une visite technique. Il semble que depuis le curé et sa hiérarchie ont été sensibles aux deux textes parus sur un site communautaire d’extrême-droite qualifiant par avance la soirée de « logorrhée antisémite ». Hier soir, dans un communiqué publié sur le site de la paroisse, le père Grégoire de Maintenant jugeait inopportune, « au vu du thème et des organisateurs », une soirée pourtant déjà annoncée dans la presse et sur les réseaux sociaux.

L’AFPS Versailles 78, Amnesty International et les organisations invitées condamnent fermement cette volte-face et dénoncent les pressions des soutiens de l’État d’Israël ayant abouti à cet acte de censure. Soutenue par la LDH (Ligue des droits de l’Homme), MAN (Mouvement pour une Alternative non-violente), l’UJFP (Union juive française pour la paix) et le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), la conférence se déroulera sous peu dans un autre lieu d’accueil, à Versailles ou ses environs.

    Dans la catégorie : Atteintes aux libertés
    Voir tous les articles dans Atteintes aux libertés
    Voir le-s sujet-s Apartheid israélien
    Tous les dossiers