Accueil > Pour comprendre > En Israël-Palestine > En Israël-Palestine

En Israël-Palestine

Articles de cette rubrique


Poème de Ziad Medoukh :" Que dois-je dire à Gaza" lu par une étudiante de Gaza (Gaza)

jeudi 10 mai 2018 par Ziad Medoukh

Que dois-je dire à Gaza

Ziad Medoukh

Que dois-je te dire Gaza,

Lorsque on réprime ta marche non-violente dans le sang,

Lorsque on enferme ton peuple dans une cage,

Lorsque les snipers d’élite tirent sur ta poitrine nue,

Lorsque ton droit à manifester pacifiquement est bafoué,

Lorsque l’obus du char israélien écrase ta branche d’olivier,

Lorsque les lambeaux de ton drapeau palestinien claquent au sang.

Lorsque on sème la haine face à ta paix,

Que dois-je te dire ?



Gaza : trois questions à Sylvain Cypel (Gaza)

mercredi 18 avril 2018

Par Chris Den Hond. Vidéo publiée le 9 avril 2018 sur le site d’Orient XXI.



Mobilisation pour la journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens : matériel et actions (En Israël-Palestine)

A l’occasion de la journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens, le 17 avril 2018, la Plateforme Palestine vous propose plusieurs outils pour sensibiliser et interpeller sur la question des enfants prisonniers palestiniens.



Le TPI met en garde les dirigeants israéliens à propos des meurtres à Gaza (Gaza)

mardi 17 avril 2018 par Ali Abunimah

Ali Abunimah – 8 avril 2018

Le Tribunal Criminel International a émis un avertissement sans précédent selon lequel les dirigeants israéliens peuvent avoir à subir un procès pour le meurtre de manifestants palestiniens non armés dans la Bande de Gaza.

« Depuis le 30 mars 2018, au moins 27 Palestiniens ont été déclarés tués par les Forces de Défense Israéliennes, alors que plus mille autres ont été blessés, dont beaucoup à la suite de tirs à balles réelles et de balles enrobées de caoutchouc », a déclaré dimanche Fatou Bensouda, procureure générale du TPI.



Gaza : un journaliste palestinien tué de sang-froid, la liberté de la presse visée au cœur (Gaza)

mercredi 11 avril 2018

Par SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes.

Notre confrère palestinien Yasser Mourtaja figure parmi les neuf Palestiniens tués vendredi à Gaza par les tirs à balle réelle de l’armée israélienne lors de la manifestation près de la barrière de sécurité. Yasser Mourtaja, un photographe âgé de 30 ans travaillant pour une société de production gazaouie, Ain Média, portait pourtant, au vu et au su de tous, un gilet « press ». Il a été atteint de plein fouet à l’abdomen. Il est décédé de ses blessures après avoir été hospitalisé.



Manifestation à la frontière de Gaza : "Désolé commandant, je ne tire pas" (Gaza)

lundi 9 avril 2018

Interview d’Amit Gilutz de B’tselem par Daniel Fontaine. Publié le vendredi 6 avril 2018 sur le site de la RTBF.

L’ONG israélienne B’Tselem a publié dans la presse des encarts publicitaires appelant les soldats à ne pas tirer vers des Palestiniens non armés lors de manifestations à la frontière avec la bande de Gaza. L’encart est intitulé "Désolé commandant, je ne tire pas". Les autorités israéliennes ont pourtant prévenu que les consignes de tirs resteraient les mêmes ce vendredi 6 avril qu’il y a une semaine, lorsque la répression du mouvement a fait vingt morts parmi les Palestiniens.



Ziad Medoukh revient sur la marche du retour à Gaza, du vendredi 30 mars (Gaza)

lundi 9 avril 2018 par Ziad Medoukh

Analyse de Ziad Medoukh sur la marche du retour à Gaza organisée par la population civile le vendredi 30 Mars 2018.



GAZA : halte aux massacres, levée immédiate du blocus, sanctions contre Israël (Gaza)

vendredi 6 avril 2018 par CNPJDPI

Par le collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI).

Le collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens appelle à l’organisation de rassemblements partout en France cette semaine en particulier le prochain week-end.

Le vendredi 30 mars 2018, l’armée israélienne a tiré à balles réelles contre les Palestiniens de Gaza, qui s’étaient rassemblés en masse pour la « marche du retour », exigeant la levée du blocus de Gaza et le droit au retour des réfugiés palestiniens. On compte 16 morts, victimes de tirs des snipers de l’armée israélienne, officiellement postés pour tuer, et 1416 blessés dont la moitié par balles.



Sortir six miles au large : une journée dans la vie des pêcheurs de Gaza (Gaza)

lundi 22 janvier 2018 par David Heap, Pam Bailey

Par David Heap (Bateau canadien pour Gaza et Flotille de la Liberté) et Pam Bailey, Fondatrice et Directrice de We are not Numbers.

Ce soir du 4 janvier 2017, il faisait du vent quand Muhammad al-Hissi de Gaza, 34 ans, a pris la mer avec 13 de ses frères, cousins et oncles, pour gagner sa vie de la seule façon qu’ils connaissent : en pêchant. Mais il n’est jamais revenu.



Les villages mizrahi détruits par l’establishment israélien (Israël)

mardi 2 janvier 2018 par Eitan Bronstein

Par Eitan Bronstein Aparicio - +972 – 28 décembre 2017.

Depuis sa création, Israël a systématiquement effacé de la carte des centaines de villages palestiniens. Mais les Palestiniens n’ont jamais été les seules victimes de l’expansion israélienne. Voici l’histoire des communautés mizrahi effacées avant et après la création de l’État d’Israël.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3254036