Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Combattre l’antisémitisme ET la spoliation des Palestiniens

samedi 4 juillet 2020 par UPJB

Communiqué de l’Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB)
02/07/2020

Une fois encore, des cris antisémites détournent l’attention d’une manifestation digne et juste.

L’Union des progressistes juifs de Belgique (UPJB) a participé au rassemblement organisé par l’Association belgo-palestinienne (ABP) ce 28 juin place du Trône à Bruxelles, pour protester contre le projet d’annexion par Israël de 30 % de la Cisjordanie.

A un moment de cette manifestation, un slogan en arabe, appelant à la guerre contre les Juifs a été lancé par une personne inconnue des organisateurs. Il a été repris par une vingtaine de personnes (sur un total d’au moins 500 participant·es). Suite à l’intervention immédiate de Palestinien·nes et des organisateurs, cet incident fut de courte durée. Après la manifestation, qui n’a connu aucun autre incident, l’Association belgo-palestinienne a publié un communiqué de presse condamnant ces slogans antisémites et rappelant « que la cause palestinienne repose sur la défense du droit et des aspirations à la justice et à l’égalité » et qu’« elle est par conséquent incompatible avec toute forme de racisme, l’antisémitisme inclus ». Nous saluons ces réactions exemplaires.

Ce n’est pas la première fois que des slogans antisémites sont scandés lors de manifestations pour la défense des droits des Palestinien·nes. Nous les condamnons fermement. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt. L’immense majorité des personnes qui s’engagent pour défendre les droits des Palestinien·nes ne sont pas antisémites. Elles veulent seulement que justice soit rendue à ce peuple, tellement maltraité et ce depuis si longtemps.

Le succès de telles mobilisations ne fait manifestement pas plaisir à certaines associations juives qui semblent à l’affut du moindre incident, qu’elles montent alors en épingle et relaient vers la presse dans le but de discréditer le combat que mènent celles et ceux qui réclament justice pour les Palestinien·nes. C’est le cas du Comité de coordination des organisations juives de Belgique– une structure dont l’UPJB n’est pas membre et dont une des missions est de promouvoir « le soutien par tous les moyens appropriés à l’État d’Israël, centre spirituel du judaïsme » et de la Ligue belge contre l’antisémitisme, dont l’activité principale vise à criminaliser toute critique radicale de la politique israélienne en la faisant passer pour de l’antisémitisme.

Cet amalgame porte un tort considérable à la véritable lutte contre l’antisémitisme. Pour être efficace, celle-ci ne peut s’isoler de la lutte contre toutes les formes de racisme, y compris du racisme institutionnel pratiqué par l’État d’Israël à l’égard de ses minorités non juives.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 730 / 5806208