Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Les 27 « Chronopost » et 45 camarades d’autres entreprises, présents sur le piquet d’Alfortville pendant 7 mois, ont été régularisés. Nous voulons des papiers pour tous les autres ! Manifestation Vendredi 3 juillet !

dimanche 28 juin 2020

Les vingt-sept travailleurs sans papiers, employés par Chronopost et ses sous-traitants, ont mené un combat héroïque pour leur régularisation pendant plus de 7 mois. Ils se sont mis en grève et ont occupé nuit et jour le camp de lutte installé devant l’agence Chronopost Alfortville, du 11 juin 2019 au 16 janvier 2020.

Cette lutte a été activement soutenue par de très nombreux travailleurs sans papiers d’autres entreprises, présents avec eux sur le piquet. Sans leur participation active, la lutte n’aurait pas tenu !

Ces mois de mobilisation ininterrompue, marqués par une succession de manifestations en direction des employeurs (La Poste et Chronopost), des sous-traitants (Derichebourg, Mission Intérim) et des représentants de l’État (préfecture, direction et ministère du Travail), ont permis d’imposer l’ouverture de discussions avec la préfecture du Val de Marne.

Le courage et la détermination ont payé ! Par la grève et par la lutte collective, les 27 grévistes de « Chronopost » sont tous régularisés. Tous aujourd’hui sont reconnus comme travailleurs ! De même, 45 des 129 travailleurs « hors Chronopost » dont les dossiers avaient été déposés ont obtenu leur régularisation, en lien avec le combat des Chronopost ! C’est aussi une victoire, car il n’est pas commun que le combat contre une entreprise débouche aussi sur des régularisations nombreuses de travailleurs d’autres entreprises.

Mais profitant des deux mois de confinement qui ont réduit nos capacités de mobilisations, alors que nous étions en pleine discussion, la préfecture du Val de Marne tente de mettre fin au processus de suivi des dossiers des camarades du piquet qu’elle n’a pas régularisés, en restant très en deçà des engagements pris initialement.

Nous continuons notre mobilisation pour défendre tous les travailleurs du piquet engagés dans la lutte, dans la continuité de notre combat commencé il y a plus un an !

Ce combat s’inscrit dans la suite des mobilisations des 30 mai et 20 juin derniers demandant la régularisation globale des Sans-Papiers.

Nous demandons donc à la préfecture la poursuite de l’examen des dossiers et du processus de régularisation pour toutes et tous !

C’est pourquoi, nous appelons à une nouvelle manifestation

Vendredi 3 juillet, 15H devant Chronopost Alfortville

2 chemin de Villeneuve-ST-Georges (bus 103) Jusqu’à la Préfecture de Créteil


Rendez-vous

  • À Alfortville (94), manifestation pour la régularisation des sans (...) 
    Le vendredi 3 juillet 2020 à 15h00
    devant l’agence Chronopost Alfortville

    2 chemin de Villeneuve-ST-Georges (bus 103)

    Jusqu’à la Préfecture de Créteil



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 120 / 5437720