Accueil > KKL - Bédouins > KKL - Bédouins

KKL - Bédouins

Articles de cette rubrique


La police Yo’av attaque continuellement Al-Araqib et Umm al Hiran dans le Negev / Naqab (Bédouins)

jeudi 19 janvier 2017 par Irène Steinert

Al-Araqib
Le jeudi, le 12 janvier 2017, des agents du gouvernement ont escorté la police Yo’av, qui a confisqué 3 voitures, un réservoir d’eau et une charrette et a demoli encore une fois (108ème) le village.

Voir la vidéo et des photos , qui montre la démolition et le discours de Sheik Sayyah Al Turi. Il parle de la situation des Bédouins dans le Negev et de la politique israélienne d’apartheid et de destruction à l’égard de ses propres citoyens.



Abou Saqer à Strasbourg pour faire connaitre la situation des Bédouins de la vallée du Jourdain (Bédouins)

lundi 5 décembre 2016

Abou Saqer vit à Hadidiyeh, un village bédouin dans le nord de la vallée du Jourdain. C’est un des représentants des Bédouins de cette région mais il n’oublie jamais de souligner les liens qui les unissent aux Bédouins du Néguev et à la situation de l’ensemble du peuple palestinien, qu’il dit « au bord de l’explosion ». C’est pour défendre les droits du peuple palestinien et des Bédouins en particulier qu’il est venu à Strasbourg les 23 et 24 novembre derniers.



Vallée du Jourdain : une guerre sans merci contre les Bédouins (Bédouins)

mardi 9 août 2016

par Valérie Fréon. Publié sur le site de MEE, le 1er août.

Dans cette région de la Cisjordanie occupée, les destructions dans les campements bédouins ne sont qu’un aspect de la politique israélienne d’expulsion des Palestiniens



Al-Araqib attaqué pour la 94ème fois, le 18 février 2016. (Bédouins)

lundi 22 février 2016 par Irène Steinert

Le gouvernement de Nétanyahou renforce tous les jours la politique de la colonisation interne du Néguev / Naqab.

Voir les photos, copiés du Facebook d’Azez Abu Amdiam :



iNakba : une appli pour faire revivre les villages palestiniens disparus (Bédouins)

mardi 15 décembre 2015

De Haïfa à Nazareth en passant par Sderot ou Hébron, l’application mobile iNakba permet de retrouver la géographie de la région transformée par la guerre de 1948.

La « Nakba » (l’exode des Palestiniens provoqué par la guerre israélo-arabe de 1948) fait l’objet d’une importante bataille mémorielle. Les autorités d’Israël voient d’un très mauvais œil sa commémoration ; le mot lui-même a été banni des manuels scolaires.



Le centre communautaire du Dukium en danger (Bédouins)

lundi 20 juillet 2015

Le centre communautaire judéo-arabe « Multaka-Mifgash » (ملتقى – מפגש, “rencontre”, en arabe et en hébreu) est en grand danger [3]. Ce centre est situé dans un abri anti-bombardement municipal qui a été attribué voici déjà 9 ans par la ville de Beer Sheva au Dukium (le Forum pour la coexistence dans le Néguev). La municipalité désire maintenant le récupérer à la suite de l’annonce par le Dukium de la projection du documentaire « Trembler de froid à Gaza » [4].



Il faut sauver Umm al-Hiran (Bédouins)

mardi 19 mai 2015

Après 13 années de controverses, la Cour suprême d’Israël vient de rendre sa décision sur les procédures concernant le village bédouin d’Umm al-Hiran établi au nord du désert du Néguev. Cette décision autorise Israël de poursuivre un plan qu’on ne peut que qualifier de raciste : démolir Umm al-Hiran et en chasser ses habitants pour établir sur ses ruines "Hiran", une ville réservée aux seuls Juifs.

(Traduction du communiqué d’Adalah publié le 14 mai 2015 et notes : Michel, UJFP.)



L’Etat d’Israël s’acharne sur ses citoyens. (Bédouins)

samedi 9 mai 2015

Discriminations parmi les citoyens israéliens

La semaine dernière des milliers d’Israéliens ont manifesté à Tel Aviv, place Yitzhak Rabin, la grande place qui fait face à l’hôtel de ville, lieu historique de tous les rassemblements important. Ces manifestants rappelaient ainsi qu’un Israélien sur cinq n’a pas les mêmes droits que les quatre autres, la majorité. En Israël, ils sont appelés "Arabes israéliens", une expression qui pour but de faire oublier que leurs parents vivaient là bien avant l’établissement de l’Etat d’Israël en Palestine. Ils sont les descendants de ceux qui n’ont pas été expulsés ou tués en 1948 (la Nakba), ce sont les Palestiniens d’Israël [6] .



Al-Araqib attaqué pour la 83ème fois ! (Bédouins)

mardi 21 avril 2015

Le 21 avril 2015, la police a attaqué pour la 83ème fois Al-Araqib dans le Naqab/Néguev et a détruit la tente d’accueil.



Les villages invisibles d’Israël : vers la disparition des Bédouins du Néguev ? (Bédouins)

lundi 2 février 2015 par Marion Lecoquierre

par Marion Lecoquierre.

Cent cinquante personnes sont venues pour un anniversaire des plus tristes : la commémoration de la destruction du village d’al-Araqib par la police israélienne, il y a quatre ans, le 27 juillet 2010. Anciens habitants du village, proches et membres des quelques familles qui vivent encore sur place, activistes israéliens venus exprimer leur solidarité, tout le monde se réunit sous les derniers arbres qui restent pour partager le repas de l’iftar, la rupture du jeûne de ramadan. Le cheikh prend la parole, remercie tout le monde d’être venu, et réitère l’importance du sumud, la volonté des habitants de résister et rester sur place. Le docteur Abu Freh, ancien habitant du village, insiste sur la définition de ce terme fondamental pour la lutte palestinienne en général. Le sumud : rester, résister pacifiquement, continuer à vivre - mais aussi, ajoute-t-il, rester humain.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1780281