Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Islamophobie > Islamophobie

Islamophobie

Articles de cette rubrique


La gauche face à l’islamophobie à l’heure de la présidentielle 2017 (Islamophobie)

vendredi 23 décembre 2016

Rédigé par Sébastien Banse | Vendredi 23 Décembre 2016

L’histoire des relations entre les militants contre l’islamophobie et les partis politiques de gauche n’est pas un long fleuve tranquille. En mars 2015, la réunion publique « contre l’islamophobie et le climat de guerre sécuritaire » à la Bourse du travail de Saint-Denis avait divisé au sein même des partis. Le Parti communiste (PCF) avait choisi de signer l’appel à participer, mais sans envoyer de représentant ; le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon s’était abstenu, à l’inverse d’Ensemble qui avait signé ; un débat interne intense avait secoué Europe-Ecologie-Les-Verts.

Quelques mois après cela, le meeting « pour une politique de paix, de justice et de dignité » organisé le 11 décembre 2015, toujours à Saint-Denis, n’avait reçu le soutien d’aucune de ces formations, même si on y trouvait des militants venus à titre personnel.



L’Etat de droit et le burkini (Islamophobie)

lundi 29 août 2016 par CNCDH

Communiqué de presse

Paris, le 26 août 2016 - La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) se réjouit du rappel des principes fondamentaux du droit en matière de libertés publiques par le Conseil d’Etat dans sa décision de ce jour.



Que le Figaro Magazine reconnaisse ses mensonges sur Saint-Denis (Islamophobie)

dimanche 29 mai 2016

Nous demandons à la direction du Figaro Magazine de :

- s’excuser pour l’article du 20 mai 2016 stigmatisant Saint-Denis, ses habitant-es, notamment les musulman-es ;

- corriger les erreurs, manipulations et mensonges qui émaillent ce texte ;

- publier dans un prochain numéro les textes de référence de la déontologie du journalisme, dont de nombreux points ont été transgressés par la direction du journal quand elle a commandé, publié et défendu ce texte.

Nous publions en complément de cette pétition l’analyse rédigée par des habitant-es de Saint-Denis, qui prouve que l’article ne répond pas aux règles du journalisme, est dictée par une idéologie d’ignorance et de haine envers les musulman-es et vise par ailleurs à invisibiliser la réalité sociale de Saint-Denis et les luttes qui y sont menées. Nous renvoyons par ailleurs aux nombreuses réactions et contre-enquêtes déjà menées. Il s’agit pour nous de lutter à la fois contre la stigmatisation des quartiers populaires, celle des musulman-es, contre l’invisibilisation de nos luttes, et contre le dévoiement du journalisme.



NON A L’ISLAMOPHOBIE ET L’ARBITRAIRE D’ETAT (Islamophobie)

mardi 10 mai 2016

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI) dénonce avec la plus grande fermeté l’acharnement et les décisions arbitraires de l’Etat contre les citoyens de confession musulmane.

Nous venons d’être alertés ce matin par Madame M. paniquée et en pleurs car son mari Monsieur R.C. a été arrêté ce matin à l’aéroport de Roissy et placé en centre de rétention en attendant son expulsion vers la Tunisie où il s’était rendu pour une visite familiale.



Communiqué du Collectif antifasciste et antiraciste de Corse du Sud suite à l’incendie de la salle de prière de Mezzavia (Islamophobie)

jeudi 5 mai 2016

Le samedi 30 avril, à l’aube, un incendie détruisait la salle de prière de Mezzavia. Dans les heures qui ont suivi, le Préfet confirmait qu’il s’agissait d’un acte criminel. Le Collectif antifasciste et antiraciste de Corse, dont des représentants se sont rendus sur place immédiatement après les événements, s’est réuni dans l’après-midi de samedi.

Lors de la conférence de presse tenue le mardi 3 mai, le soutien de l’UJFP à sa démarche a été indiqué.



Recadrage du CCIF face au (énième) mensonge de Fourest (Islamophobie)

vendredi 29 avril 2016 par CCIF

On n’en est plus à essayer de faire bouger Caroline Fourest pour éclairer sa compréhension du réel. Tout enseignant expérimenté sait qu’il existe une ligne rouge, au delà de laquelle la science ne peut plus rien.



Islam, voile : Elisabeth Badinter sème la division. Elle complique notre rôle d’enseignant (Islamophobie)

jeudi 7 avril 2016

Publié le 05-04-2016

Par A. Flores, P.Guillibert, C. Izambert, F. Leplâtre et J. Martin

LE PLUS. Élisabeth Badinter soutient la ministre Laurence Rossignol. Dans un entretien au "Monde" daté du 2 avril, la philosophe a pris la défense de la ministre socialiste, auteure d’un parallèle entre le voile islamique porté par les femmes et l’esclavage. Elle a appelé par ailleurs au boycott des marques qui se lanceraient dans la "mode islamique". Des enseignant-es de Seine-Saint-Denis lui répondent.



Appel du CCIF : "Ensemble nous serons plus fort" (Islamophobie)

samedi 5 décembre 2015 par CCIF

L’islamophobie n’est pas une opinion, c’est un délit !

MOBILISATION contre les abus de l’ÉTAT D’URGENCE.

Aujourd’hui plus que jamais les victimes d’islamophobie ont besoin de votre aide.



Lancement du nouveau site « Contre-attaque(s) » (Islamophobie)

jeudi 3 septembre 2015

Ce 1er septembre 2015, nous lançons ce site « Contre-attaque(s). Pour en finir avec l’islamophobie ». Il s’agit pour nous de réagir face à une campagne qui ne cesse de s’amplifier, en France comme en Europe.

Le racisme gangrène nos sociétés : contrôles au faciès, destruction de camps roms, agressions de femmes musulmanes, discriminations des personnes portant des noms à « consonance étrangère », projets de loi et circulaires ciblant les femmes voilées, interdiction des repas diversifiés dans les cantines…



Islam : une semaine ordinaire en France (Islamophobie)

vendredi 8 mai 2015

LE MONDE | 06.05.2015

Editorial du « Monde » Vous êtes un Français musulman. Et si ce n’est pas le cas, imaginez trois minutes que vous l’êtes. Lundi soir 4 mai, dans l’émission « Mots croisés », sur France 2, vous avez entendu Robert Ménard affirmer qu’il y avait dans les écoles de sa ville « 64,6 % d’enfants musulmans ». Le maire de Béziers, proche du FN, a, semble-t-il, pris les listes des élèves et compté, un à un, les « prénoms musulmans ». Vous avez songé à votre plus jeune fils qui est encore dans le primaire. Vous vous êtes demandé si, un jour, l’un des adultes chargés d’en faire un citoyen instruit et éclairé pourrait avoir l’idée de le ficher sur son prénom.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1835562