Accueil > L’UJFP en action > Communiqués de l’UJFP > Communiqués de l’UJFP

Communiqués de l’UJFP

Articles de cette rubrique


L’apartheid dans la Loi fondamentale de l’État d’Israël : ça avance ! (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 14 février 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Le vernis démocratique du régime sioniste n’en finit plus de craquer. Les droits des Palestinien-ne-s d’Israël sont, une fois de plus, sacrifiés au nom de la défense de la majorité juive et de ses privilèges. En manipulant savamment la psychose qui hystérise tous les États racistes et colonialistes – la perte du contrôle qu’engendrerait une égalité pleine et entière –, les élites politiques sionistes ont enfanté un monstre : le projet de loi « État-nation », porté par la ministre de la justice Ayelet Shaked.



« Tout incident dans lequel un.e Juif.ve est impliqué.e est a priori de caractère antisémite, sauf preuve du contraire » (Communiqués de l’UJFP)

samedi 10 février 2018 par le Bureau national de l’UJFP

« Et plus encore si c’est un enfant » pourrait-on ajouter.

Telle semble être, en effet, la règle de droit désormais.

Sarcelles, lundi 5 février, 18h30. Un jeune garçon de 8 ans sort de chez lui pour se rendre à un cours de soutien scolaire. Porteur de symboles juifs clairement identifiables - kippa et tsitsits - il parcourt quelques mètres dans l’avenue avant de tomber sur deux jeunes garçons (noirs selon certains) d’une quinzaine d’années qui le font tomber puis le rouent de coups « pas très forts ».



Hassan Diab enfin libre ! Mais le scandale de ses années de prison reste un scandale. (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 24 janvier 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Ce qui était une évidence depuis des années, à savoir l’innocence d’Hassan Diab, a enfin abouti. Il a été libéré après trois années et demi dans la prison de Fleury-Mérogis et a pu regagner son pays, le Canada.



CÉLINE, une crapule dont les écrits antisémites doivent rester dans les égouts de l’Histoire (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 10 janvier 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Y a-t-il une « bonne » date pour vendre des ordures ? Voilà une question que GALLIMARD s’est peut-être posée en prévoyant de publier un ouvrage rassemblant les textes antisémites et racistes de Louis Ferdinand CÉLINE.



La liste noire de l’État d’apartheid (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 7 janvier 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Après plusieurs mois d’attentes, les autorités israéliennes ont mis fin aux spéculations et ont révélé ce dimanche 7 janvier le nom des vingt organisations inscrites sur la « liste noire BDS » dont l’entrée en Israël et en Palestine est désormais interdite. Cette annonce donne du contenu à la loi liberticide adoptée par la Knesset en mars 2017 ciblant spécifiquement les militant-e-s internationaux de la campagne BDS, des organisations qui s’en réclament et plus largement des groupes n’appelant qu’au boycott des produits des colonies. Le ministre de l’intérieur Arye Dery ne fait pas dans la dentelle : « ces gens essaient d’exploiter la loi et notre hospitalité pour agir contre Israël et diffamer le pays. Je vais agir contre cela par tous les moyens. [2] » C’est désormais chose faite.



Nous sommes tou-te-s Ibrahim Abu Thuraya (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 20 décembre 2017 par le Bureau national de l’UJFP

Mutilé puis assassiné par « l’armée la plus morale du monde ». Le Gazaoui Ibrahim Abu Thuraya a subi l’horreur lorsqu’il fut touché par une frappe de l’aviation israélienne qui le priva de ses deux jambes lors de l’agression meurtrière contre Gaza de 2008-2009, puis la mort, visé à la tête par un sniper pour avoir brandi un drapeau palestinien lors d’une protestation contre la décision de Trump le long de la barrière frontalière le 15 décembre dernier. Il avait 29 ans. On peut légitimement se demander quelle menace pouvait bien représenter un jeune homme dans un fauteuil roulant qui n’avait à la main qu’un drapeau.



La Palestine, Jérusalem et les Juifs (Communiqués de l’UJFP)

lundi 18 décembre 2017 par le Bureau national de l’UJFP

Depuis que Trump a déclaré vouloir transférer l’ambassade états-unienne à Jérusalem, on assiste à une série de déclarations ahurissantes concernant cette ville. Par exemple, la propagande sioniste claironne partout que « Jérusalem est la capitale du peuple juif depuis 3000 ans ».
Comme si à force de la répéter cette absurdité pouvait correspondre à quelque once de vérité.



Jérusalem, capitale exclusive d’Israël : à chacun son « évidence » (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 15 décembre 2017 par le Bureau national de l’UJFP

Plus c’est gros, plus ça passe… La reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale exclusive d’Israël par l’administration Trump relèverait du bon sens. Il s’agirait de « reconnaître l’évidence », comme l’a tranquillement affirmé le président étasunien. N’est-ce pas à Jérusalem que se concentrent les lieux du pouvoir israélien, de la Knesset à la résidence du Premier ministre ? Allons, officialisons les choses ! Ni plus ni moins ! Et qui sait, peut-être que tout cela produira un électrochoc positif et ressuscitera le processus de paix devenu moribond !



Le racisme d’État n’existe pas ? : la preuve (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 15 décembre 2017 par le Bureau national de l’UJFP

Un jour. C’est le temps qu’a tenu la journaliste et militante décoloniale Rokhaya Diallo au Conseil national du numérique. Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du numérique, a en effet annoncé la « recomposition » du Conseil, le gouvernement ayant déclaré la journaliste persona non grata. La présence de Rokhaya Diallo troublerait la « sérénité » dont a besoin le CNN pour mener à bien sa mission.



Le CRIF ne représente pas les Juifs de France. Il nous mène à la catastrophe. (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 8 décembre 2017 par le Bureau national de l’UJFP

L’UJFP s’adresse solennellement aux Juifs de France.

Donald Trump vient de violer un peu plus le droit international en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël et en mettant fin pour longtemps à toute perspective de paix fondée sur l’égalité des droits et la justice au Proche-Orient.

Il confirme son alignement complet sur les Chrétiens sionistes américains (qui sont des antisémites) et sur un gouvernement israélien d’extrême droite qui a totalement libéré la parole raciste ou la déshumanisation de « l’Autre ».



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2913776