Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Lutte contre les racismes et les discriminations

Lutte contre les racismes et les discriminations

Articles de cette rubrique


Le code noir, Colbert, la négrophobie d’Etat : le temps des réparations (Négrophobie)

mardi 4 août 2020 par Collectif

3 août 2020 Par Les invités de Mediapart Blog : Le blog de Les invités de Mediapart

Dans une lettre ouverte au Ministre de la Justice, plusieurs intellectuels, militants politique, artistes et organisations anti-raciste soutiennent l’action symbolique menée par la Brigade Anti Négrophobie sur la statue de Colbert. « Réparer, c’est d’abord et avant tout rétablir la dignité bafouée des victimes du Code Noir, restaurer leur mémoire, restituer leur histoire volée... »



Campement de mineurs non accompagnés à Paris : nous dénonçons l’incompréhensible inaction des responsables politiques (Appels et manifestations)

samedi 1er août 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 29 juin dernier, il y a un mois maintenant, une centaine de mineurs non accompagnés se sont installés sous des tentes au square Jules Ferry, près de République, afin de rendre visible leur situation de laissés pour compte par les conseils départementaux et l’État. Cinq associations - Les Midis du MIE, La TIMMY – Soutien aux Mineurs Exilés, Médecins Sans Frontières, le Comede et Utopia 56 - les soutiennent dans cette démarche.



« J’ai vu le chagrin de victimes dévastées » : lettre ouverte au garde des Sceaux (Violences policières)

jeudi 9 juillet 2020 par Amal Bentounsi

8 JUIL. 2020 | PAR AMAL BENTOUNSI | BLOG : LE BLOG DE AMAL BENTOUNSI

Monsieur le garde des Sceaux, vous êtes désormais membre du Gouvernement et à la tête d’un ministère que vous voulez être celui « de l’antiracisme ». Pour cette fois, ne plaidez donc pas l’acquittement. Le racisme d’État et le tout carcéral doivent être condamnés. Lettre ouverte en forme de plaidoirie au nouveau ministre de la justice.



ALERTE : État d’urgence déclaré à bord (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 5 juillet 2020 par SOS Méditerranée

Chers amis,

Nous vous informons que ce vendredi 3 juillet l’Ocean Viking a été déclaré en état d’urgence : la situation à bord s’étant détériorée au point que la sécurité des 180 rescapés – dont 25 mineurs et une femme enceinte – et de l’équipage ne peut plus être garantie. Un débarquement immédiat est requis.



Vérité et justice (Appels et manifestations)

mercredi 1er juillet 2020

Seule la création d’une commission indépendante placée sous l’autorité de la Commission nationale consultative des droits de l’homme permettra de lutter contre les discriminations raciales et la violence qui les accompagne.

Tribune parue le 1er juillet 2020, dans Libération :

Le monde entier défile, avec ou sans autorisation, pour condamner l’assassinat de George Floyd, honorer sa mémoire, et déclarer qu’enfin les personnes noires, victimes à différents degrés de racisme systémique et institutionnel, doivent pouvoir « respirer », c’est-à-dire vivre comme tout être humain, libre et égal aux autres, en a le droit imprescriptible. Ce que demandent particulièrement ces manifestants, c’est que ne soient plus ni tolérées, ni protégées, ni a fortiori encouragées par les pouvoirs publics et leurs représentants du haut en bas de la « chaîne de commandement » les violences, les humiliations quotidiennes fondées sur l’apparence, les origines ou le domicile, ainsi que les brutalités pouvant aller jusqu’à la mort.



Tribune : ce que Zemmour révèle de notre pays (Islamophobie)

dimanche 28 juin 2020 par Plateforme de lutte antiraciste politique

Communiqué du 26 juin 2020 de la Plateforme antiraciste politique dont fait partie l’UJFP.

Lors de la Convention de la Droite, qui a eu lieu le 28 septembre 2019, Éric Zemmour a énoncé un discours raciste et islamophobe, incitant à la haine et à la violence. Ce discours a été diffusé en direct, et dans son intégralité, par la chaîne LCI. La substance de ce discours, l’enthousiasme et les applaudissements qu’il a générés, et le relais médiatique qui en a été fait, disent quelque chose de très grave quant à la banalisation des discours de haine dans notre pays.



ST ETIENNE, FAITS RACISTES À L’ENSASE (ÉCOLE NATIONALE D’ARCHITECTURE) : ACTION DE LA PLATEFORME DE LUTTE CONTRE TOUTES LES FORMES DE RACISME (Négrophobie)

Communiqué du 25 juin 2020 de la Plateforme de Lutte antiraciste politique

La plateforme de lutte antiraciste politique a pris connaissance avec consternation et colère des actions racistes qui ont eu lieu à l’école d’architecture basée à Saint-Étienne (ENSASE).

Ces actions traduisent, chez des étudiant·es de notre société contemporaine, dans le meilleur cas de l’ignorance et de l’inconscience des questions du racisme, et au pire, un racisme assumé.



Violences policières : Une colère populaire qui vient de loin face au déni politique (Violences policières)

lundi 22 juin 2020 par Saïd Bouamama

Publié le 18 juin 2020 par bouamamas

La vague de manifestations populaires qui secoue la planète et l’hexagone en réaction à l’assassinat de Georges Floyd est certes exceptionnelle mais pas surprenante, inattendue en terme d’ampleur et de propagation mais pas imprévisible, donneuse de puissance mais également confrontée à un déni systémique. Concernant la France, elle souligne à la fois les progrès immenses obtenus par la mobilisation militante depuis plusieurs décennies et l’ampleur du chemin qui reste à parcourir.



« Je peux pas respirer », un poème de Niyi Osundare (Violences policières)

jeudi 18 juin 2020 par Niyi Osundare

17 JUIN 2020 | PAR PASCAL MAILLARD | BLOG : POLARED - PETIT OBSERVATOIRE DES LIBERTÉS ACADÉMIQUES. RECHERCHE, ENSEIGNEMENT, DÉMOCRATIE

Niyi Osundare, auteur nigérian, est l’un des poètes les plus reconnus d’Afrique. Je publie son poème « I Can’t Breathe » dans une traduction de Christiane Fioupou. Niyi Osundare a enseigné de nombreuses années au département d’anglais de l’université de la Nouvelle Orléans (UNO).



Rachida Brahim : « Dans le contexte français, la question raciale reste une réalité que l’on ne veut pas penser » (Négrophobie)

mercredi 17 juin 2020 par Hassina mechaÏ

Racisme dans la police, police raciste, racisme structurel. La France connaît les mêmes débats que les États-Unis. De part et d’autre de l’Atlantique, deux cas emblématiques, George Floyd et Adama Traoré.

Par Hassina Mechaï. Publié le 11 juin 2020 - Middle East Eye.

Rachida Brahim est chercheuse associée au Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES) de l’Université Aix-Marseille. Sa thèse, bientôt publié sous le titre La Race tue deux fois. Une histoire des crimes racistes (1970-2000), paraîtra en décembre 2020 aux éditions Syllepse. Elle revient sur la difficulté qu’a la France à s’envisager non seulement comme une société qui connaît le racisme, mais également comme une société dont la structure, les institutions et l’organisation produisent en elles-mêmes ce racisme.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5473362