Actualités


Signez la pétition : les vies palestiniennes comptent aussi !

Les militaires israéliens viennent de tuer 60 manifestants désarmés, et en ont blessé 1300 autres par balle. 1300. Et ils le font le sourire aux lèvres — vous pouvez visionner une vidéo ici.

C’est un massacre — un de plus, en 50 ans de répression militaire raciste et violente à l’encontre du peuple palestinien.

D’autres États se sont vus sanctionnés pour bien moins. Les sanctions contre l’Afrique du Sud ont contribué à libérer sa population noire : il est temps pour le monde de se rassembler derrière des sanctions contre Israël pour libérer les Palestiniens.

Signez la pétition : les vies palestiniennes comptent aussi !


PÉTITION : NOUS DEMANDONS L’ANNULATION DE LA SAISON FRANCE-ISRAËL

20 mai 2018

SIGNER LA PÉTITION

Monsieur le Président de la République,

Sous votre haut patronage, la République française s’apprête à lancer la « saison France-Israël 2018 ». Cet événement, lit-on,

« a […] pour ambition de montrer la vitalité de la relation bilatérale dans les domaines culturels et scientifiques, de marquer une nouvelle étape dans les relations économiques et de renouveler le regard que portent les Français sur Israël et les Israéliens sur la France ».


Tuer et tuer et tuer

COUNTERPUNCH
Saree Makdisi, 16 mai 2018

Deux spectacles se sont déroulés lundi en Palestine. À Gaza, des snipers de l’armée israélienne ont tiré et tué 58 Palestiniens, dont six enfants, et blessé près de trois mille autres dans des scènes de fumée, de feu, de grenades lacrymogènes, de poussière, d’agonie et de mort. À exactement la même heure, au tintement des coupes de champagne à une réception éclatante située à peine à quatre vingt kilomètres, à Jérusalem, Jared Kushner et une élégante Ivanka Trump y ont supervisé l’ouverture de la nouvelle ambassade de Donald Trump. La juxtaposition de ces deux scènes contemporaines englobe d’un seul coup d’œil l’entièreté du conflit meurtrier du sionisme avec le peuple palestinien.


Le MRAP condamne l’ignominieux message publié sur les réseaux sociaux du CRIF le 15 mai 2018

vendredi 18 mai 2018

Le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives en France) reprend à son compte une déclaration non sourcée de Golda Meïr “Nous pouvons pardonner aux arabes de tuer nos enfants, nous ne pouvons leur pardonner de nous forcer à tuer leurs enfants. La paix s’installera le jour où les arabes aimeront plus leurs enfants qu’ils ne nous haïssent”.


Israël : seuls les fous continuent à danser en haut de l’immeuble

15 MAI 2018 | PAR SAINTUPERY | BLOG : LE BLOG DE SAINTUPERY

« Quiconque vit avec les contradictions du sionisme est condamné tôt ou tard à sombrer dans la folie. Il est impossible de vivre comme cela. Il est impossible de coexister avec une injustice aussi terrible. » Ces propos datent d’il y a quinze ans, comme les deux autres citations ci-dessous. Ils n’ont hélas pas pris une ride. Merci Donald, merci Bibi, pour ce beau voyage sur la route de l’enfer...


L’avenir de la Nakba

16 05 2018

Joseph Massad – The Electronic Intifada – 13 mai 2018

La conquête sioniste de la Palestine, qui a commencé de façon aléatoire au début des années 1880 et s’est intensifiée après le tournant du siècle pour atteindre son apogée lors de l’invasion et de l’occupation du pays par les Britanniques, avant la fin de la première guerre mondiale, a été le moment inaugural de ce qui allait être connu sous le nom de Nakba – la Catastrophe.


Interventions des représentants de l’UJFP aux rassemblements en solidarité avec Gaza

Nous les répertorions ici :
- Intervention de Pierre Stambul à Marseille le 15 mai (elle a aussi été lue à Strasbourg et à Dinan)
- Intervention de André Rosevègue à Bordeaux le 15 mai
- Vidéo de l’intervention de Jean-Claude Meyer à Strasbourg le 15 mai


Vers une figure juive décoloniale

à Haïm Hanegbi
juif indigène de Palestine

Michèle Sibony – 5 mai 2018 –

Bandung du Nord - Forum : racismes inter communautaires .

Il faut commencer par prendre acte du fait qu’il y a toujours eu des figures juives décoloniales dans l’histoire des luttes antiracistes et de libération. Des États unis, à l’Afrique du Sud en passant par le Maghreb, des juifs ont pris part à ces luttes anticolonialistes et antiracistes 1) . C’est par contre la première fois dans l’histoire des juifs que leur statut s’est transformé, faisant d’eux des membres à part entière d’un Occident dominant redéfini comme judéo-chrétien. Les incidences catastrophiques de cette modification nous incitent à rechercher aujourd’hui les potentialités de reconstruction d’une figure juive décoloniale.


CANALISATIONS DANS LA BANDE DE GAZA : OBJECTIF ATTEINT !

Après le succès de la collecte de 2016 qui avait permis la construction s’un château d’eau à Khuza’a dans la bande de Gaza, la souscription lancée par l’UJFP en janvier 2018 pour raccorder une centaine de fermes supplémentaires à ce château d’eau a été couronnée de succès.

15 000 euros ont été envoyés et la cérémonie d’inauguration des 4 400 m de canalisations ainsi achetées et installées a eu lieu le samedi 12 mai en présence de nombreux paysans et personnalités (trois maires, le gouverneur de Khan Younis, les mokhtars… ).


Courrier anonyme de la Roya

12 MAI 2018 | PAR FICANAS | BLOG : LE FICANAS ®

"Monsieur le Préfet,

Bon citoyen, je me conforme à la loi. Résidant dans la vallée de la Roya, je suis témoin des irrégularités de certains de mes concitoyens. C’est le cas en particulier de madame Gisèle Ray qui habite rue de la place Rousse à Breil.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Dans le cadre de l’émission Paroles d’honneur : Palestine, la répression sanglante

samedi 19 mai 2018

Rendez-vous Mardi pour une nouvelle émission d’actualités sur Paroles d’honneur !

Avant le Ftour : "Un nouvel #antisémitisme des banlieues, vraiment ?" suivi de "#Palestine, la répression sanglante".



La Nakba ne sera jamais légitime de Pierre Stambul

vendredi 18 mai 2018

Pierre Stambul viendra présenter son livre à paraître début juin aux éditions Acratie : La Nakba ne sera jamais légitime, pour nous parler de la situation actuelle en Palestine à la lumière de l’histoire du sionnisme, de la résistance à la création de l’état israélien, et de la vie à Gaza, qu’il connait bien ! (Voir son ouvrage précédent chez le même éditeur Chroniques de Gaza mai-juin 2016, écrit avec Sarah Katz).



L’UJFP présente à la Fête de l’insurrection Gitane

vendredi 18 mai 2018

L’UJFP sera présente et vous invite à la

Fête de l’insurrection Gitane
Samedi 19 mai de 15 heures à l’aube
Parvis de la basilique de Saint Denis - métro basilique ligne 13

Cette fête à laquelle nous participons chaque année commémore un épisode héroïque dans la tragédie que les nazis, leurs alliés et leurs collaborateurs, ont fait subir aux Rroms d’Europe. Le 16 mai 1944, les femmes et les hommes du "camp des familles tziganes" d’Auschwitz II Birkenau, avertis par le réseau clandestin de la résistance du camp, se sont organisés et ont réussi à repousser les gardes SS venus les conduire aux chambres à gaz. Les meneurs furent assassinés dans les jours qui ont suivi. Les enfants, les femmes et les hommes qui restaient furent eux exterminés dans la nuit du 2 au 3 Août 1944.



Massacre à Gaza, rage et colère. Descendons dans la rue !

lundi 14 mai 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Le bilan s’aggrave d’heure en heure à Gaza. Il était le 14 mai à 18 h 30 de 53 morts et plus de 2 000 blessés.
Comme aux pires heures de l’histoire de l’humanité, une armée tue froidement et méthodiquement la population civile en toute impunité. Et elle utilise des armes qui estropient ceux qu’elle ne tue pas.



Précisions et désinformation : Réaction de Michèle Sibony sur un reportage de France Inter

dimanche 13 mai 2018 par Michèle Sibony

12 05 2018

Madame, Monsieur,

Je viens d’écouter les informations de midi aujourd’hui, 11 mai 2018, sur France inter.

Le reportage sur les habitants du kibboutz du Golan, traite de la question du Golan avec deux omissions de taille que je vous serai reconnaissante de bien vouloir transmettre à ses auteurs :



Appel de l’UJFP à la manifestation du 12 mai 2018 : 70 ans après la Nakba, l’esprit de résistance palestinien est plus vivant que jamais !

jeudi 10 mai 2018

Le 12 mai 2018, nous n’allons pas commémorer la Nakba. Nous n’avons pourtant rien oublié des crimes commis par le sionisme envers les palestinien-ne-s depuis plus d’un siècle, bien avant même le massacre de Deir Yassin, le 9 avril 1948.

Cette tragédie a fait dire à Albert Einstein et Hannah Arendt : « des groupes terroristes ont attaqué ce paisible village, qui n’était en rien un objectif militaire dans ce conflit, et ont tué la plupart de ses habitants (240 personnes : hommes, femmes, enfants) », ces actes ont été perpétrés par « un parti politique apparenté, dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et ses prétentions sociales, aux partis politiques nazis et fascistes. ».



À Tours, soirée film et débat sur le thème : le mouvement BDS, une réponse non-violente à l’apartheid israélien

jeudi 10 mai 2018

avec Jean-Guy Greilsamer de l’UJFP



Antisémitisme. Offensive orchestrée contre Jeremy Corbyn au Royaume-Uni

jeudi 10 mai 2018 par Jonathan Cook

Par JONATHAN COOK
8 MAI 2018

Depuis des mois, une campagne vise à déstabiliser le leader du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn, accusé d’antisémitisme. La droite du parti, héritière de Tony Blair, et les milieux favorables à Israël visent à la fois la ligne de gauche adoptée par Corbyn et son soutien au peuple palestinien.



Poème de Ziad Medoukh :" Que dois-je dire à Gaza" lu par une étudiante de Gaza

jeudi 10 mai 2018 par Ziad Medoukh

Que dois-je dire à Gaza

Ziad Medoukh

Que dois-je te dire Gaza,

Lorsque on réprime ta marche non-violente dans le sang,

Lorsque on enferme ton peuple dans une cage,

Lorsque les snipers d’élite tirent sur ta poitrine nue,

Lorsque ton droit à manifester pacifiquement est bafoué,

Lorsque l’obus du char israélien écrase ta branche d’olivier,

Lorsque les lambeaux de ton drapeau palestinien claquent au sang.

Lorsque on sème la haine face à ta paix,

Que dois-je te dire ?



1968 …Et si on dépavait le Boul’Mich’ ? Cie de l’Argile Magique

mercredi 9 mai 2018

FESTIVAL de Drancy : Mai en scène, du 14 au 19 Mai :

1968 …Et si on dépavait le Boul’Mich’ ? Cie de l’Argile Magique
Quelques soixante-huitards se souviennent, cinquante ans plus tard, de leur jeunesse déjantée et du Boul’Mich’ dépavé. Des jeunes se mêlent à eux. Sont-ce les étudiants de jadis, ou ceux de maintenant qui affrontent Parcours Sup ? Des souvenirs d’une Grève générale qui interpellent notre présent.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3254036