Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


De l’Autre Coté n°6 - JERUSALEM

samedi 11 décembre 2010

JERUSALEM
Main basse sur la ville...

Certaines villes appartiennent aux meilleurs rêveurs.
Les juifs se targuent d’avoir rêvé Jérusalem. Oui, oui.
Musulmans et chrétiens disent la même chose, avec d’autres
mots. Mais les mots, ça intéresse qui ? Jérusalem, la reine des villes borderline. Carrefour incertain des chimères, terrain bien réel de la guerre. Jérusalem, grande pourvoyeuse de cauchemars. Élargissez Dieu, une bonne fois pour toute, qu’il englobe enfin la ville. Ou fermez le bazar à bondieuseries.
Car ce qui se joue à Jérusalem, est plus terre à terre que céleste.
Bien plus.

La mise à sac est en cours, un vol à l’étalage à ciel ouvert, les Israéliens volent une ville qui appartient à tous. Pas seulement aux différentes religions. Non, non. À tous.

À tous ceux qui l’ont rêvée, l’ont faite, aux femmes qui y ont
accouché, aux homme qui ont plantés les oliviers, aux enfants
qui récoltaient le miel. Mais non, Jérusalem sera israélienne : détournement des actes de propriété, redéfinition pour les
Palestiniens du droit de séjour, vols des maisons, des terrains,annexions non plus rampantes mais à la face du monde,
séparation d’avec la Cisjordanie. Le grand vol est en cours, si plein de tristesse. Car comment aimer encore une telle ville,réécrite, reformulée ?

Si elle n’est pas une Utopie, Jérusalem n’est rien.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 75 / 1976931