Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


La volonté d’autonomie face au lobby des semenciers se concrétise sous nos yeux à Gaza !

vendredi 5 juin 2020 par Humani’Terre, UJFP

Par Humani’Terre et UJFP.

Les paysans de Khuza’a et Abasan, villages agricoles du sud-est de la bande de Gaza, ont noué des liens forts avec les solidaires internationaux, appelant le monde de bonne volonté à se mobiliser pour soutenir leur claire volonté : continuer à cultiver leurs terres.

L’Union Juive Française pour la Paix a coordonné leur appel en France. La première réalisation a été un système d’irrigation, essentiel à la culture, organisé à partir de l’érection d’un grand château d’eau (2016).

Les paysans ont alors argumenté la nécessité, et la possibilité, de se défaire de la dépendance envers les semenciers en créant leur propre pépinière.

À leur appel, les deux associations Union Juive Française pour la Paix et Humani’Terre ont signé un partenariat, dont le premier objectif est la réalisation de cette pépinière.

Le savoir-faire du représentant gazaoui de l’UJFP, l’apport financier décisif d’Humani’Terre, la volonté des paysans, transforment très rapidement en réalité le rêve obstinément poursuivi deux années durant.

Premier jour (26 mai 2020) : le camion de l’entreprise apporte les éléments de la structure. Ces éléments sont déchargés, préparés au sol, redressés, fixés : moment magique, la silhouette de la pépinière matérialise la force de la solidarité, que les travailleurs saluent en portant les logos des deux associations sur leur vêtement de chantier.

Quelques jours plus tard, c’est au sol que se dessine le visage de la pépinière : tracé des cheminements qui desserviront les bacs de cultures.

Enfin, au 1er juin, le chantier s’attache à un problème essentiel pour la
pépinière : être approvisionné en eau de grande qualité – un défi terrible
à Gaza. Le choix de l’équipe de terrain s’est porté sur une réserve au sol.
Dans le terrain sableux de Gaza, retenir l’eau est une nécessité vitale... … et le moment de la mise en eau plein d’émotion. Il faut bien sûr sécuriser le site.

L’évolution du projet en images

Les volontés sont maintenant tendues vers la mise en chantier de la deuxième phase : l’équipement intérieure de la pépinière, puis sa couverture.

Car la saison de culture doit commencer en juillet. Les paysans savent que la menace des armes est constante, la destruction des cultures fréquente. La mise en fonctionnement de la pépinière, ardemment attendue, la création des plans à mettre en terre, est leur réponse : aimer et travailler leur terre coûte que coûte.

Pour la présentation complète du projet

L’UJFP appelle le mouvement de solidarité français avec la Palestine à renforcer la collecte de fonds pour la pépinière de Khuza’a et Abasan en faisant un don par HelloAsso en cliquant sur le bouton ci-dessous :


Document(s) joint(s)

L’évolution du projet en images

5 juin 2020
info document : PDF
15.9 Mo

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 363 / 5431162