Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Solidarité avec Ramy Shaath emprisonné depuis 4 mois

dimanche 27 octobre 2019 par Céline Lebrun

Bonjour,

Bientôt 4 mois que Ramy Shaath, coordinateur du mouvement BDS en Egypte, a été arrêté par les autorités égyptiennes. Ces derniers jours, ses conditions de détention et celles de ses co-détenus se sont détériorées. Les gardiens de la prison ont décidé de tout leur confisquer : livres, radio... et même leurs oreillers ! Pour Ramy, comme pour ses 16 autres compagnons de cellule, dormir à même le sol, sur des couvertures, dans une cellule de moins de 25 mètres carrés, était déjà difficile. Cet acte représente un acharnement pur et simple.

Ces dernières semaines, plusieurs cas de torture à l’encontre de défenseurs des droits humains ont été révélés dans la prison où se trouve Ramy. Nous rappelons que nous tenons les autorités égyptiennes responsables de son intégrité physique et psychologique. Nous réitérons notre demande de voir Ramy libéré, compte tenu de l’absence d’accusation fondée à son encontre.

Retour sur ces dernières semaines de campagne

Le 13 octobre, à l’occasion des 100 jours de détention pour Ramy, j’ai été reçue sur TV5 monde et sur France 24 (en anglais et en français).

Le 17 octobre, l’ambassade d’Egypte à Paris acceptait de me recevoir avec une représentante du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. L’ambassade s’est engagée à transmettre au Caire nos demandes mais aucune explication ni réponse ne nous ont été données, plus de 3 mois après l’arrestation de Ramy et mon expulsion arbitraires.

Le 18 octobre, Amnesty France, la FIDH, l’OMCT, l’ACAT et le CIHRS ont saisi ensemble le Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire.

Le 24 octobre, le Parlement européen a demandé la libération immédiate et sans condition de Ramy dans une résolution d’urgence sur l’Égypte demandant aux autorités égyptiennes de libérer immédiatement et sans condition les défenseurs des droits de humains, les avocats, les universitaires et les militants politiques. Maria Arena, présidente de la commission des droits humains au Parlement européen et l’eurodéputé Neena Gill se sont également exprimées en plénière pour demander sa libération, aux côtés d’autres prisonniers dont Mohamed El-Massry, aussi membre du mouvement BDS Egypte arrêté quelques semaines après Ramy.

Forts de cette résolution qui appelle le Service Européen pour l’Action Extérieure, le Haut Représentant et les Etats membres de l’UE à agir pour garantir la libération des prisonniers, nous continuons notre campagne, plus déterminés que jamais.

Début novembre, je participerai à une conférence de presse organisée par Amnesty International à la veille de la sortie de leur rapport sur la situation en Egypte, quelques jours avant l’examen périodique universel de l’Egypte par le Conseil des droits humains de l’ONU qui aura lieu le 13 novembre.

Les 8, 9 et 10 Novembre, Ramy sera le parrain empêché du Festival Cinéma & Droits Humains (voir le dossier de presse). Cela sera une nouvelle occasion de faire entendre sa voix et celle des prisonniers égyptiens.

Aidez-nous à porter cette voix en participant à ces 3 actions :

Action 1 - Envoyez un message de soutien à Ramy avec votre nom et l’endroit depuis lequel vous écrivez : freeramyshaath@gmail.com. Nous imprimerons tous vos messages et tenterons de les lui remettre lors des visites (la prochaine visite est le 30 octobre)

Action 2 - Ecrivez à l’ambassade d’Egypte à Paris pour demander vous aussi la libération de Ramy et mon retour à ses côtés (paris_emb@mfa.gov.eg / et pour permettre un suivi des emails envoyés, merci de mettre cette adresse en copie : ddh@amnesty.fr) (voir le modèle de mail proposé par Amnesty ici)

Action 3 - Cliquez ici pour demander au haut-commissaire de l’ONU d’intervenir en faveur de la libération immédiate de Ramy et de tous les prisonniers politiques en Égypte

Merci pour votre soutien,

Céline Lebrun Shaath


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 693 / 4732724