Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Feu sur la liberté d’expression en Europe

dimanche 30 juin 2019 par Coordination nationale de l’UJFP

Il aura fallu que Yossi Bartal, guide au musée juif de Berlin, démissionne pour qu’apparaissent toutes les manœuvres de l’État d’Israël, toutes ses compromissions aussi.

La démission de Yossi Bartal se produit huit jours après celle du Directeur du musée, Peter Schäfer.

Peter Schäfer avait protesté avec 240 intellectuels juifs (dont Avraham Burg et Eva Illouz) pour s’opposer à une motion du Parlement allemand qui considérait le mouvement BDS comme antisémite. Il a été directement attaqué par l’ambassadeur d’Israël, Jeremy Issacharoff et Josef Schuster, directeur de l’équivalent du Crif allemand qui n’ont pas hésité à utiliser des "fake news" pour le salir.

L’année dernière déjà le budget d’une exposition consacrée à Jérusalem, montrant aussi son versant palestinien a été divisé par 2 à la suite d’une intervention de Benjamin Netanyahou (qui réclamait l’annulation totale du budget). De son côté, Josef Schuster avait critiqué le fait que la majorité des employés du musée n’étaient pas juifs. Et les détracteurs de la liberté d’esprit du musée sont soutenus par l’ALD, le parti d’extrême droite…

Un panier de crabe insoupçonné que nous révèle son (ex) guide.

L’UJFP considère que les ingérences de l’État d’Israël dans les affaires des pays européens et dans ce qui relève de la liberté d’expression de leurs ressortissants, comme inacceptables et dangereuses. Cette ingérence et cette confusion volontairement entretenues ne protègent pas les Juifs contre l’antisémitisme. Elle les met délibérément en danger.

Les propos de Josef Schuster sont une honte ainsi que l’absence de réaction de la part des instances ciblées.

Il est temps que les pays européens dont la France et l’Allemagne cessent d’instrumentaliser la mémoire du génocide nazi dans le seul but de blanchir les crimes commis par l’État d’Israël et de museler toute critique à son encontre, sans la moindre considération pour le peuple palestinien et ses droits légitimes pourtant rappelés par les traités internationaux.

La Coordination nationale de l’UJFP, le 30 juin 2019


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 501 / 4483411