Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Appel à action : la Haute-commissaire des Nations unies doit rendre publique la banque de données des compagnies impliquées dans les colonies israéliennes !

lundi 18 mars 2019

13 mars 2019

Une justice retardée est une justice déniée

Rejoignez nos actions sur les réseaux sociaux pour inciter la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits humains, le Conseil des droits humains et les Etats membres à se conformer à leurs propres engagements et à rendre publique la banque de données des compagnies impliquées dans les colonies israéliennes.

En 2016, le Conseil des droits humains des Nations unies a voté en faveur de l’établissement d’une banque de données des compagnies impliquées dans des activités commerciales avec les colonies israéliennes dans le Territoire palestinien occupé (TPO). Les colonies israéliennes sont illégales selon le droit international ; une banque de données des entreprises ayant des activités ou des relations dans les colonies garantirait la transparence pour les Etats, les entreprises et le public et pourrait être utilisée pour s’assurer que des compagnies ne soient pas complices d’atteintes aux droits humains et de graves violations du droit humanitaire international.

Près de trois ans après la résolution demandant cette banque de données, les Nations unies n’ont toujours pas rendu public le résultat de ce travail ; c’est semble-t-il dû à la pression politique de la part d’Israël, des Etats-Unis et de certains états européens. Le 4 mars 2019, la Haute-Commissaire a publié une lettre déclarant qu’« une réflexion supplémentaire est nécessaire » pour remplir cette mission, et que son Bureau continuera à finaliser le « mandat dans les prochains mois ».

Ces délais permettent aux entreprises internationales et israéliennes de continuer à exploiter les ressources naturelles palestiniennes et contribuent à l’impunité d’Israël pour son entreprise coloniale et ses violations croissantes des droits humains, et en bénéficient.

Rejoignez notre appel à l’action.

Ensemble nous pouvons mettre fin à la complicité des entreprises dans les crimes internationaux commis dans le TPO.

#UNGiveUsTheNamesAlready

Utilisez les exemples de tweets et de messages ci-dessous avec les hashtags suivants : #UNGiveUsTheNamesAlready, #StandUp4HumanRights et #BizHumanRights

• @MBachelet @UNHumanRights : Tout délai dans la publication de la banque de données des compagnies profitant des colonies illégales israéliennes enracine l’implication des entreprises dans les abus systématiques des droits humains et les crimes de guerre. (Cliquez pour twitter)

• @MBachelet @UNHumanRights : Pour #StandUp4HumanRights nous devons mettre fin à la complicité des entreprises. La société civile et les états ont besoin de savoir quelles entreprises profitent des crimes de guerre israéliens et de l’occupation prolongée. (Cliquez pour twitter)

• Il y a trois ans que @UNHumanRights se sont engagés à rendre publique une liste des entreprises profitant des crimes de guerre israéliens. Cela suffit. La société civile palestinienne appelle les Nations unies à #StandUp4HumanRights @MBachelet. Nous demandons : #UNGiveUsTheNamesAlready (Cliquez pour twitter)

• Les @UNHumanRights doivent être à la hauteur de leurs engagements et rendre publique la liste des entreprises opérant dans les colonies. En ne le faisant pas, l’organisation établit un précédent, capitulant devant la pression d’un état et échouant à protéger les droits humains palestiniens. #UNGiveUsTheNamesAlready (Cliquez pour twitter)

• @UNHumanRights : Votre délai de trois ans a permis à des entreprises de continuer à profiter d’une situation d’occupation prolongée et d’injustice, tout en évitant de devoir rendre des comptes pour leur complicité dans des violations et des crimes de guerre. #UNGiveUsTheNamesAlready des entreprises profitant des colonies illégales d’Israël.

Vous pouvez aussi :

Faire une pancarte avec le hashtag #UNGiveUsTheNamesAlready ;

Prendre une photo de vous même ou de votre groupe tenant cette pancarte ;

Poster la photo sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #UNGiveUsTheNamesAlready avec les tags @MBachelet and @UNHumanRights.

Pour des informations supplémentaires sur la banque des données des Nations unies sur les compagnies impliquées dans des activités liées aux colonies israéliennes :
Palestinian Civil Society Calls on the UN High Commissioner to Release the UN Database of Businesses Engaged in Activities Related to Israeli Settlements ;

100 Palestinian, Regional and International Organisations Call on High Commissioner for Human Rights to Publish the UN Database on Business Enterprises with Activities Related to Israeli Settlements in the OPT ;

Palestinian Organisations Support Release of UN Database Report and Call for Third State Action to End Corporate Complicity in Occupation ;

Joint NGO Statement in Support of the UN Human Rights Database on Business Activities related to Settlements in the Occupied Palestinian Territory ;

Unprecedented database to list business enterprises that have, directly and indirectly, enabled, facilitated and profited from the construction and growth of Israeli settlements.

Traduction : Catherine G. pour l’Agence Média Palestine

Source : Al Haq


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 192 / 4501084