Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


ONPC, Angot, Giesbert et la banalité du mal

mardi 6 novembre 2018 par Parti des Indigènes de la République

Publié le 5 novembre 2018 par PIR

Le PIR dénonce le terrorisme intellectuel dont l’artiste engagé Océan a fait l’objet samedi dans ONPC. La multiplication de ces procédés d’intimidation à l’encontre des militants antiracistes et de leurs alliés, basés sur la calomnie et une violence qui n’a rien à envier aux méthodes des régimes autoritaires, signe le glissement toujours plus sûr des démocraties occidentales vers le populisme raciste. Souvenons-nous de l’inquisition médiatique subie par la députée de la France Insoumise Danièle Obono lorsqu’elle avait osé qualifier Houria Bouteldja de « camarade ». Inquisition à laquelle Jean-Luc Mélenchon lui-même avait cédé.

L’instrumentalisation du génocide juif au service de la justification du colonialisme israélien, et comme instrument de censure des voix solidaires de la Palestine est un fait établi et dénoncé de longue date par des personnalités telles que Shlomo Sand, Ilan Pappé, Angela Davis, Rony Brauman ou Edgar Morin, et des organisations comme l’Union Juive Française pour la Paix, le NPA et le mouvement décolonial. Cette fausse chasse aux antisémites ne trompe plus personne.

Dans cette phase délirante où la politique prend les formes d’une chasse aux sorcières, ceux qui prennent la défense des peuples colonisés se voient sommés de se désolidariser et de s’excuser, au prix de se voir privés d’existence politique ou professionnelle. Le summum est atteint lorsqu’un Frantz Olivier Giesbert ose établir un parallèle entre l’engagement antiraciste d’Océan et l’antisémitisme d’un Faurisson. Le négationnisme est-il si peu scandaleux qu’on puisse en user avec autant de légèreté ?

La bêtise ou les émotions feintes de Christine Angot et les larmes de crocodile de tous ces inquisiteurs médiatiques sont l’expression même de cette instrumentalisation, et de la crise de ce pouvoir raciste et colonialiste qui se radicalise chaque jour un peu plus dans ses phobies, tentant de défendre son monde qu’il sent menacé, ses valeurs qu’il n’applique pas, et ses colonies qu’il protège.

Mais qu’attendre d’une émission qui a créé et propulsé Eric Zemmour en lui permettant, pendant des années, de diffuser son venin islamophobe, négrophobe et réactionnaire ? Qu’attendre d’une émission pétrie de bonne conscience anti antisémite mais qui a donné naissance à une créature dont le dernier fait d’arme est d’avoir réhabilité et exonéré Pétain de toute responsabilité dans la déportation des Juifs ?

PIR


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 485 / 3694286