Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Pourquoi les Palestiniens sont traités aujourd’hui comme les Juifs en 1940

mercredi 5 septembre 2018 par Guillermo Saavedra

31 AOÛT 2018 | PAR GUILLERMO SAAVEDRA | BLOG : LE BLOG DE GUILLERMO SAAVEDRA

Lorsque les nazis ont volé le peuple juif, ils ont confisqué toutes leurs propriétés et leurs richesses. Appropriation et expropriation d’œuvres d’art, de comptes bancaires, de vêtements ... Prison, torture, persécution.

Le pillage des nazis n’avait aucune limite.
Pourquoi aujourd’hui les voix ne s’élèvent elles pas pour dénoncer les méthodes hautement fascistes d’Israël contre les Palestiniens ?

Cela peut être à la fois une question philosophique et un cri d’angoisse. La première est une exigence de clarté et nécessite une réponse intellectuelle. Mais si les mots sont une expression d’angoisse, toute explication rationnelle est non seulement non pertinente, mais elle est absolument insensible. Une expression de douleur nécessite de l’empathie et non des réponses ; le silence, pas les mots. "Philosophe Darío Sztajnszrajber". fait une description fantastique du sentiment d’angoisse. Mais que fait-on après avoir compris ce que c’est ?


Le Bureau central palestinien de statistiques a révélé qu’en 2017, Israël s’approprie 2.100 dounams de terres palestiniennes (un dounam équivalant à 1000 mètres carrés) dans différentes parties de la Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem.

Les terres ont été expropriées principalement pour établir des contrôles militaires israéliens, établir des points d’observation près des colonies juives ou les annexer à des colonies juives, selon un rapport publié à la veille du Jour de la Terre, qui a eu lieu le 30 mars 2018 dans les territoires occupés.


Selon le document du Bureau central des statistiques, Israël contrôle aujourd’hui plus de 90% de la surface de la vallée du Jourdain, ce qui représente 29% de la superficie totale de la Cisjordanie. Il note également qu’à la fin de 2016, le nombre de colonies, d’enclaves sauvages et de bases militaires israéliennes en Cisjordanie a atteint 425, dont 150 colonies et 107 enclaves sauvages. Le rapport estime à 636 000 le nombre de colons en Cisjordanie, y compris Jérusalem, ce qui signifie qu’il y a 21,4 colons pour 100 Palestiniens.

En 2017, Israël a démoli 433 bâtiments palestiniens dans les territoires occupés, dont 46% à Jérusalem.


Le 21 novembre 2016, le rapporteur de l’ONU pour les territoires palestiniens occupés, Michael Lynk, a accusé le Parlement israélien de vouloir "voler" la propriété privée des Palestiniens en adoptant une loi pour légaliser les colonies juives dans ces territoires.

Le 16 novembre 2017, légaliser plus de 100 colonies juives temporaires établies illégalement sur des terres palestiniennes privées en Cisjordanie, contre les ordres de la Cour suprême israélienne. La nouvelle loi de l’État d’Israël où il s’agira d’approprier les terres privées palestiniennes et de les régulariser pour les utiliser avec les colons juifs. Argument interdit par le droit international. Puisque ces colonies minent le droit des Palestiniens à l’autodétermination. Violer les droits de propriété, la liberté de circulation et de développement. L’État d’Israël continue de les confiner dans des parties de plus en plus petites et non contiguës du territoire sur leur propre territoire. J’accuse Michael Lynk.


Mais la communauté internationale a peur de défier le gouvernement israélien. Bien que l’annexion des territoires occupés constitue une violation profonde du droit international.

Les Palestiniens on peut dire qui sont très pacifiques face au vol organisé, leur souffrance, l’humiliation et la répression constant de la part des militaires Israéliens.Si Israël continue, la communauté internationale devrait être prête non seulement à condamner cette action, mais aussi à prendre les mesures appropriées pour inverser ces violations.

L’histoire a montré que le seul responsable de la situation en Palestine est le "sionisme". Le panthéon des personnages bibliques et coraniques en Palestine est issu des croyances, des traditions du folklore local. Ce sont les Palestiniens musulmans qui l’ont créé et préservé en tant que valeur sacrée de la Palestine.

Les lieux sacrés de la Palestine qui sont sous son sol à la mémoire des prophètes et des saints de tradition juive, chrétienne et islamique ont été conservés par la population arabe palestinienne locale comme sanctuaires pour le pèlerinage qui a généré des actes de culture religieuse et populaire dans le pays. Villages où ils sont situés.

Depuis 1948, tous ces sites ont été dépossédés par le peuple palestinien depuis le début de la politique de nettoyage ethnique, de la destruction des villages et de l’expulsion de leurs habitants. Il y a des cas spécifiques qui étonnent la façon dont le sionisme, à travers son État d’Israël, s’approprie ce qu’il n’a jamais considéré comme des sites de pèlerinage et de dévotion des personnages sacrés des religions abrahamiques.

Histoire de certains royaumes européens, où les Juifs ont été privés de leurs biens, de leurs richesses et expulsés : Royaume de France, année 1182, expulsion et confiscation des biens ordonnés par le roi Philippe Auguste ; Royaume d’Angleterre, année 1290, ordonnée par le roi Édouard Ier, l’expulsion des Juifs fut la première grande expulsion du Moyen Age ; Espagne des rois catholiques de Castille et d’Aragon, confiscation de biens et expulsion des juifs en 1492.

La France, pays des Lumières, le gouvernement de Vichy, a donné 75 000 juifs aux nazis pour être gazés.

Aujourd’hui, les Palestiniens ont parfaitement le droit de défendre leur territoire et ne peuvent en aucun cas être considérés comme des "terroristes". Un mot à la mode par une « communauté internationale » crée et dirigée par les Etats-Unis en dehors de l’Organisation des Nations Unies « ONU ».

Guillermo Saavedra


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3608 / 3587505