Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Arraisonnement du Freedom le 2ème bateau de la flottille pour la liberté 2018 par la marine de guerre israélienne

samedi 4 août 2018

Le 2ème bateau de la flottille pour la liberté 2018 a été attaqué hier soir, 3 août, vers minuit par la marine de guerre israélienne et amené de force à Ashdod.

Les militant.e.s à bord sont en centre d’immigration (sic !) comme ceux d’al-Awda l’étaient (procédure identique) et seront ensuite amenés à la prison de Givon où leurs avocats pourront les voir cet après midi.

Parmi eux, Pascal Maurieras, notre camarade qui a accepté de participer à cette action de solidarité en tant que marin du Freedom.

Le gouvernement Macron a été d’une veulerie complice écœurante pour al-Awda et Sarah Katz.

L’exigence, ce n’est pas une visite consulaire qui aura lieu, c’est le fait d’obliger la France à dire que cet acte de piraterie est illégal.

Il nous faut continuer à faire pression sur ce gouvernement pour qu’il agisse pour le Freedom et Pascal. Et quand Pascal sera déporté (c’est le terme juridique), il faudra l’accueillir à Paris. D’ici 2 jours sans doute.

Voici le message de Pascal :


Écrivez à :

Appeler :

  • le consulat de France à Tel Aviv : +972 54 66 70 047
  • la cellule de crise du MAE : 01 43 17 53 53

Pour le suivi des infos :

Ne lâchons pas prise !


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1439 / 3641273