Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


UJFP sur les ondes de RFI le 14 aoüt

jeudi 16 août 2007

Vous avez sans doute entendu parler d’un nième « plan de paix » annoncé par le premier ministre et le président israéliens, Ehud Olmert et Simon Pérès. À les croire, cette fois-ci serait la bonne.

Ils veulent créer un État palestinien (sous leur botte ?) sur la base d’un plan de paix en quatre points. Ce plan comporte notamment un échange de territoires, dans lequel l’Autorité palestinienne garderait le contrôle de 90 % de la Cisjordanie. Les 10 % restant seront compensés par l’octroi de quelques kilomètres carrés de terres arides sur le flanc sud de la Cisjordanie, limitrophe au désert du Néguev, dépourvues de ressources et surtout d’eau potable. Les 10 % de la Cisjordanie qui deviendraient israéliens incluent les meilleurs terres agricoles, celles avec les nappes phréatiques les plus riches, ainsi que… les principaux blocs de colonies ! Mais ce n’est pas tout : ce découpage saucsissonnerait la Cisjordanie en trois cantons presque entièrement séparés les uns aux autres, empêchant toute réelle continuité territoriale, rendant ainsi impossible l’édification d’un État palestinien viable.

Quant à la Bande de Gaza, Olmert et Pérès proposent de la relier à la Cisjordanie par le moyen d’un tunnel. C’est un peu comme notre tunnel sous La Manche, mais contrairement à la structure qui nous lie à nos voisins anglais, il n’y a pas de cours d’eau qui sépare Gaza des autres territoires palestiniens. Puis il y aurait des patrouilles israéliennes des deux côtés de cet ouvrage, chose déjà vue.

Pour commenter ce dernier plan de paix et d’autres nouvelles au sujet de l’occupation israélienne, vous pouvez allumer votre poste de radio mardi matin le 14 août vers 8h30 pour les actualités matinales. Vous aurez le plaisir d’entendre Frédéric Larivière, journaliste à RFI (Radio France Internationale) et Richard Wagman, président d’honneur de l’UJFP. Cette émission sera diffusée en France comme à l’étranger, y compris en Afrique du Nord et au Proche-Orient. À Paris, c’est la fréquence 89 FM. 

Outre les fréquences locales en province, l’émission peut être captée par satellite et sur Canal Sat. Elle sera également disponible après sa diffusion en direct sur internet, par l’entremise du site www.rfi.fr.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 64 / 1919584