Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Quand un envoyé « spécial » de la Dépêche du Midi se fait le porte-parole d’une armée d’occupation

vendredi 17 mars 2017 par Perrine Olff-Rastegar

Par Perrine Olff-Rastegar ; publié le 14 mars 2017 sur le site de l’Agence Média-Palestine.

Dans son article de la Dépêche du 5 mars dernier, Dominique Delpiroux décrit Israël comme une espèce de paradis sur terre dont la capitale est la championne du monde des centres d’innovation et de recherches des plus grandes entreprises…Israël se protègerait et mènerait une guerre contre des soldats appartenant au Hezbollah ou au Front Al Nusra ! (On sait d’ailleurs qu’Israël et Al Nusra ont marché et marchent peut-être encore aujourd’hui main dans la main en Syrie.)

JPEG - 37 ko
Photo : Gaza/Ziad Medoukh

Or la guerre que mène Israël est dirigée en réalité contre les Palestiniens dont elle occupe les territoires depuis 70 ans !

Les Palestiniens qui représentent pourtant quelques millions de personnes n’existent même pas, selon cet article : Israël en a chassé tellement ! 800 000 lors de la Nakba de 1948, puis 300 000 en 1967, et encore toujours, avec la construction de colonies, du mur, le vol et la destruction de maisons palestiniennes, avec le vote de plus en plus de lois discriminatoires, l’emprisonnement et la torture des enfants, le blocus meurtrier de Gaza depuis 10 ans etc. Sans parler de la violence des colons qui terrorisent la population palestinienne, attaquent des enfants, incendient des maisons etc.

L’histoire, la réalité sont falsifiées dans cet article, parfait exemple de négationnisme, qui parle d’un état ivre de son pouvoir de dominant dans le monde mais « généreux » envers les blessés syriens… Pas un mot de ses abus de pouvoir et persécutions constantes envers la population palestinienne depuis 100 ans.

Voici un extrait du rapport 2016 d’Amnesty sur Israël :

“ Les autorités ont continué de procéder à des expulsions forcées et à des démolitions d’habitations palestiniennes en Cisjordanie et en Israël, tout particulièrement dans les villages bédouins du Néguev/Naqab. Elles ont aussi placé en détention et expulsé des milliers de demandeurs d’asile africains, et emprisonné des objecteurs de conscience israéliens.”

Plus de 250 organisations européennes ont publié un appel – Justice pour la Palestine, maintenant ! En finir avec la complicité européenne – marquant 100 ans d’injustice envers le peuple palestinien. En voici un extrait :

" L’année 2017 marque :

  • les 100 ans de la « déclaration Balfour » de 1917, par laquelle le gouvernement britannique promettait unilatéralement l’établissement en Palestine d’un foyer national juif,
  • les 70 ans du plan de partage de la Palestine voté par l’ONU en 1947 dont a résulté la Nakba de 1948 – la destruction de plus de 530 villages palestiniens et l’expulsion de 750 000 Palestiniens de leur patrie dans un processus de nettoyage ethnique -,
  • les 50 ans de l’occupation par Israël, en 1967, de la Cisjordanie, de Jérusalem Est, de la Bande de Gaza et du plateau du Golan, et du processus continu de leur colonisation et de leur occupation par l’Etat d’Israël……

Nous, soussignées, organisations de la société civile européenne, associations, partis politiques, syndicats, réaffirmons solennellement qu’en 2017, après 100 ans de spoliations, de dénis et de nettoyage ethnique, les droits du peuple palestinien doivent enfin être mis en œuvre.

Chacun avec notre sensibilité, nous nous engageons à agir dans ce sens, avec la conviction que la paix ne peut venir que de l’application du droit. ”

Et notre dénommé “journaliste” Dominique Delpiroux n’a voulu voir et entendre que ce que la pire propagande israélienne négationniste lui a indiqué !

En fait, il sait parfaitement que la résistance palestinienne se développe malgré la situation difficile dans laquelle se trouvent les Palestiniens à Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem-Est, dans les camps de réfugiés et en Israël et qu’elle trouve un soutien grandissant dans le monde entier.

Ainsi, une semaine contre l’Apartheid israélien est organisée dans de multiples villes pour sensibiliser et alerter à travers des conférences, projections de films, expositions et discussions sur le projet colonial et les politiques d’apartheid que l’État d’Israël met en œuvre à l’encontre du peuple palestinien depuis des décennies. Cette semaine d’actions vise aussi à faire connaître le mouvement « Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) » lancé par la société civile palestinienne et offrant aujourd’hui aux citoyen-ne-s du monde entier un moyen concret et non-violent de les soutenir dans leurs luttes pour la dignité, la liberté et la justice. Le mouvement de BDS se développe dans de nombreux pays et fait très peur à Israël qui dépense beaucoup d’argent et d’énergie pour le combattre.


Perrine Olff-Rastegar est membre de l’UJFP (Union Juive Française Pour la Paix), du CJACP et de la Campagne BDS France


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 106 / 2121053