Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Un ministre palestinien a pu effectuer une visite en Europe

jeudi 25 mai 2006

Dès les élections législatives palestiniennes, qui ont porté le Hamas au pouvoir par un vote que tous les observateurs internationaux s’accordent pour déclarer démocratique, les autorités israéliennes, américaines et européennes ont imposé un boycott contre les ministres du nouveau gouvernement installé à Ramallah. Cette mesure a été aggravée par la suspension de l’aide internationale qui est en train de provoquer une grave crise humanitaire dans les territoires palestiniens. Dans ce contexte dramatique Atef Adwan, ministre palestinien membre du Hamas, a pu se rendre en Suède le 9 mai pour une visite « non officielle ».

La France a cru bon de protester contre le « laxisme » de Stockholm face à une organisation « terroriste ». Dans la capitale suédoise, l’élu palestinien a pu s’entretenir avec de nombreux interlocuteurs, dont un Suédois atypique. Il s’agit de Dror Feiler, ancien israélien et parachutiste de Tsahal qui a fait son service militaire dans les années 1970. Ses parents, fuyant les nazis, sont partis d’Allemagne et de Pologne pour s’installer en Palestine mandataire avant la Seconde guerre mondiale. Excédé par les injustices infligées au peuple palestinien, Dror a fui Israël et a pris la nationalité suédoise. Aujourd’hui, Dror milite dans une association scandinave : « Juifs pour une paix israélo-palestinienne », et il préside la Fédération des Juifs européens pour une paix juste, dont l’UJFP est membre. Dror Feiler et Atef Adwan ont donné une conférence de presse à Stockholm le 9 mai, échangeant leurs points de vue. Face à l’accusation « d’organisation terroriste » faite au Hamas par l’Europe, Dror Feiler a posé la question « Qui demande de déclarer non grata les dirigeants du parti raciste israélien ‘Israël, notre maison’ qui a 12 députés à la Knesset qui réclame le transfert total des Palestiniens hors de leurs territoires ? » Comme on sait, le ministre palestinien est membre d’un parti dont la charte fixe comme objectif la « libération de toute la Palestine » et « l’éradication de l’entité sioniste ». Et pourtant, en conclusion à la conférence de presse, Atef Adwan a déclaré aux journalistes : « S’il y avait plus de gens comme Dror en Israël, ça fait longtemps que nous aurions résolu le dilemme. » Cette rencontre a reçu une large couverture médiatique en Suède.
Voici un [url=http://www.ujfp.org/modules/news/visit.php?fileid=26]compte-rendu[/url] (au format pdf) plus détaillé de cette conférence de presse improbable.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 37 / 2034290