Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Uni(e)s contre une immigration jetable

lundi 13 mars 2006

C’est le nom du collectif qui a rédigé une pétition contre la réforme des migrations actuellement proposée par le gouvernement Villepin-Sarkozy, appelée CESEDA (Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile).

La pétition constate que ce projet « restreint encore plus radicalement le droit au séjour pour les familles, les conjoints, les enfants, de toutes celles et ceux qui construisent leur vie en France. Elle entérine la quasi-disparition de cet outil ‘d’intégration’ qu’était la carte de résident. Elle s’attaque au séjour des malades étrangers. (…) Ne sera ‘acceptable’ que l’étranger perçu comme rentable pour l’économie française. Quant aux autres, ni leur situation personnelle, ni leur situation familiale ne leur conféreront désormais des droits, au point que les régularisations deviendront quasiment impossibles. » Une fois de plus, un projet gouvernemental est inspiré par des ambitions électorales plus que par une connaissance approfondie des réalités sur le terrain. Cette surenchère « anti-immigrés » produit des effets pervers allant jusqu’au ridicule. Selon le collectif : « à lire le nouveau projet gouvernemental sur l’immigration, pour espérer obtenir et conserver leur titre de séjour les étrangers devront cumulativement être ‘bien intégrés’, bien vus par le maire de leur commune, en bonne entente avec leur conjoint, appréciés par leur patron, disposant d’un bon salaire et d’un grand logement. (…) Sachant qu’une réforme du droit d’asile devrait largement réduire les conditions d’octroi du statut de réfugié, c’est l’ensemble des droits des étrangers qui est en danger. » Une grande partie de la population juive française, dont les familles de nombreux membres de l’UJFP, ont été des migrants, des réfugiés, des parias, des persécutés et même des citoyens rétroactivement déchus de leur nationalité sous le régime fasciste de Vichy. Nous ne resterons pas les bras croisés face aux politiciens démagogues qui veulent brimer les droits d’autres familles qui, elles, ne demandent pas mieux que de vivre leur vie normalement et d’être respectées. A l’instar de nombreuses associations et individus, l’UJFP a signé cette pétition.
[url=http://www.ujfp.org/modules/news/visit.php?fileid=5]Lire le texte complet et savoir comment le signer[/url] (format pdf).


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 36 / 2300761