Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Une poésie d’espérance

mardi 26 juillet 2016 par Ziad Medoukh

A tous les poètes engagés partout dans le monde.

Devant la spoliation de mon peuple,
Les agressions dévastatrices,
La tragédie interminable,
Les crimes perpétrés,
L’horreur absolue,
Les droits bafoués quotidiennement,
Le silence infâme,
L’impuissance à arrêter l’arrogance de l’occupant,
Et l’injustice navrante dans des territoires occupés mille fois,

Devant les larmes amères de nos mères endeuillées
Aux cœurs meurtris,
Les visages burinés par l’horreur,
Devant les rêves brisés,
La vie suspendue dans une prison.
Et l’incertitude du lendemain

Moi, libre par le cœur et par l’esprit,
Avec mon amour indéfectible pour la justice,
Moi, guerrier de la liberté et de la fraternité,
Moi, qui ne veux être ni héros, ni victime,
Moi qui, avec endurance, veux seulement vivre digne
Moi, le porte étendard de l’espérance,
Je n’ai que ma poésie.

Si le ciel trace ses chemins et plante des étoiles
Moi, j’ai choisi mon combat
Qui fera sortir de sa torpeur le monde du silence !
J’ai choisi de m’exprimer en vers.
Chacune de mes lignes porte l’espérance !
J’exprime avec pudeur et sans haine le vécu d’un peuple,
Un cri légitime contre l’injustice.

Mes mots se perdent parfois dans les méandres de l’absurde.
Ils errent entre les chimères de la vie.
Ils plongent dans l’effroi et l’incertitude,
Mais ils échappent facilement aux fantômes de la nuit !
Ce sont des mots de lumière qui folâtrent et palpitent
Pour la joie, le rire et l’avenir.

Ma poésie est une poésie qui bouscule les âmes.
Ma plume est une plume lourde de la souffrance de mon peuple.
Je compose mes poèmes de Gaza ma prison :
Gaza est l’âme libre du poète.
Gaza est le sourire brûlant des innocents.
Gaza est l’étoile magique de l’espoir
Qui trouve dans la poésie l’échappatoire
Nécessaire à sa survie !

Avec cette inquiétude, étrangeté du printemps de notre vie
Et la fragilité du sourire de notre existence,
J’écris mes poèmes, car ,
C’est dans la poésie que respirent les belles âmes,
C’est dans l’espoir que se glisse leur grandeur.
Ma poésie cherche des solutions de paix et prône l’amour.
C’est une poésie de l’espoir inébranlable et serein,
Une poésie qui nourrit l’âme et fait vibrer le cœur !

Une poésie pour donner un message de quiétude
Qui montre que la vie jaillissante emporte le voile du deuil,
Une poésie qui dit qu’il y aura une fin victorieuse pour les opprimés,
Que le soleil de la paix brillera
Et que la lumière de la justice éclatera !

Mes mots écrits sans rancune et sans violence,
Avec leur force et leur profondeur,
Apaisent ma colère contre la laideur.
J’ai refusé le désespoir.
Ma plume est déchirée
Mais elle distille la vérité.
Je partage ma poésie avec les braves solidaires tourmentés
Qui se battent pour nos droits
Eux, notre soutien face à ce désastre.

La poésie devient pour moi le creuset d’un feu inextinguible,
Une façon de panser la blessure.
Je veux redonner parole à la justice
Car le bruit de l’injustice est insoutenable.
Ma poésie, avec son élan d’espoir si puissant, résiste !
Ma poésie, avec foi et abnégation, persiste !
Ma poésie aux couleurs pacifistes dénonce l’oppression !
Ma poésie rallume l’espoir au creux d’une aube rougissante !

Ils ne savent pas, les ennemis de la vie
Ils ne savent pas qu’ils peuvent enlever la vie,
Qu’ils peuvent brûler les corps,
Mais jamais, jamais, ils ne tairont les cris de ma plume.
Ma poésie est une poésie que personne ne t’enlèvera ô ma Palestine !
Une poésie qui continue de cultiver cet espoir irréductible

Ziad Medoukh





Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 738 / 2188673