Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Un bilan 2016 avant la 3ème édition du 2 au 11 juin 2017 : le Festival Ciné-Palestine prêt pour durer !

mercredi 13 juillet 2016

Dans le sillage de la première édition, qui avait rencontré un franc succès en 2015, la deuxième édition du Festival Ciné-Palestine (FCP) a été une réussite.

Du 23 mai au 5 juin 2016, à Paris et en banlieue parisienne, elle a démontré que cette initiative au service de la diffusion et du soutien du cinéma palestinien, est en pleine expansion.

Un Compte-rendu sur cette édition par le comité d’organisation du FCP 2016

Dans le sillage de la première édition, qui avait rencontré un franc succès en 2015, la deuxième édition du Festival Ciné-Palestine (FCP) a été une réussite. Du 23 mai au 5 juin 2016, à Paris et en banlieue parisienne, elle a démontré que notre initiative au service de la diffusion et du soutien du cinéma palestinien, est en pleine expansion.

Quelques chiffres pour montrer l’étendue du succès de l’édition 2016.

Le FCP 2016 a compté en 15 jours de programmation, 21 séances, 30 films (14 longs-métrages et 16 courts-métrages) et au total 2300 spectateurs-trices qui se sont déplacé-e-s à nos séances !

La réussite du FCP 2016 est également une conséquence du large réseau de soutiens sur lequel nous avons pu compter. En tout, ce ne sont pas moins de 29 partenaires avec lesquels nous avons développé notre initiative.

Derrière ces chiffres qui donnent un aperçu du succès du FCP 2016, il faut également souligner une belle aventure humaine, collective et solidaire. Malgré nos moyens relativement faibles, nous sommes parvenus à faire de ces 15 jours de programmation de films palestiniens un espace de rencontres et d’échanges inoubliables, grâce à tous ceux et toutes celles qui nous ont soutenu et qui ont œuvré à nos côtés pour le développement de cette initiative indépendante.

Nous tenons ainsi à remercier l’ensemble des personnes, associations, partenaires, soutiens, public, bénévoles, donateur-rice-s, journalistes, artistes qui ont contribué à la réussite de notre initiative, qui deviendra au fil du temps incontournable ! A commencer par nos parrains et marraines, grâce auxquel-le-s le FCP confirme sa légitimité, en tant qu’événement culturel et artistique majeur. Parmi nos nombreux soutiens, nous avons eu ainsi l’honneur de recevoir pendant le FCP 2016 : Ken Loach, Costa Gavras, Eyal Sivan, Raed Andoni, Michel Khleifi, Elli Medeiros, Rana Alamuddin, Robert Guédiguian, Licia Eminenti, Hala Alabdalla, Garance Clavel.

Nos remerciements chaleureux aux artistes qui nous ont rejoints et accompagnés pendant le festival, qui ont assuré des discussions de grande qualité avec les publics : Mai Masri (3000 Nuits), Marah Zahalqa et Betty Saadeh (Speed Sisters), Hani Zurob (Mars at Sunrise), Ahmed Saleh (House), Salim Abu Jabal (Roshmia), Michel Khleifi (Rétrospective et Focus Archives et Mémoire), Ahmed Saleh (House), Ahmed Rokh (Journey of a Freedom Fighter et The Idol), Khadijeh Habashneh (They Do Not Exist), Muayad Alayan (Amours, larcins et autres complications et Lesh Sabreen), Arab et Tarzan Nasser (Gaza 36mm), Basil Khalil (Ave Maria).

La présence de ces artistes prestigieux tout au long du festival est une chance pour nous, elle rend le festival encore plus plaisant et vivant ! Merci aussi aux invité-e-s qui sont venus introduire et modérer les débats suite aux projections : Leila Shahid, Eyal Sivan, Denis Sieffert, Alain Gresh, Dominique Vidal, Pierre Puchot, Nadir Dendoune, Houda Ibrahim, Marion Slitine, les associations : Les Amis de Al-Rowwad et Les Amis du Théâtre de la Liberté de Jenin.

Nous tenions également à remercier nos nombreux partenaires (29 !) pour nous avoir aidés, soutenus, conseillés, pour la mise en œuvre de cette vaste initiative. Merci à nos partenaires médias, Politis, Saphir News, Agence Médias Palestine, Ballast, Radio Orient et Médiapart, pour leurs précieux relais, pour leur présence, pour la diffusion des informations du festival !

Nous remercions les institutions avec lesquelles nous avons pu développer des partenariats de plus en plus efficaces, comme le Consulat Général de France à Jérusalem, l’Université de Paris 8 Saint-Denis et le laboratoire ESTCA du département cinéma ainsi que le Fond de développement des initiatives étudiantes, l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle et l’IRCA, l’Institut du monde arabe qui a accueilli notamment notre inoubliable soirée d’ouverture, la Mairie d’Aubervilliers, la Mission de Palestine en France

Merci aussi aux nombreuses associations et ONGs qui nous ont soutenu, matériellement, financièrement et dans nos communications : la Fondation Un Monde par tous, les Amis d’Al Rowwad, CCFD-Terre Solidaire, l’Union juive française pour la paix, l’association de l’Autre Champ, l’association France-Palestine solidarité (Paris-centre), le Collectif Palestine Paris 8, l’Union syndicale solidaire (et en particulier la fédération SudPTT), Artists for Palestine et le Café Le Grand Bouillon qui a accueilli notre soirée de clôture. Nous avons également eu la chance de collaborer avec les productions palestiniennes Idioms Film, Odeh Films et Philistine Films et nous les en remercions !

Un grand merci à nos ami-e-s du cinéma Luminor (Paris), de la MJC d’Argenteuil, du cinéma Le Studio (Aubervilliers), du département cinéma de l’université de Paris 8 Saint-Denis, d’avoir accueilli le festival avec générosité et beaucoup de professionnalisme. Nous avons eu aussi la chance de travailler avec les Films d’Ici et JHR Films (producteur et distributeur) pour les 3 séances du FCP consacrées au magnifique film de Mai Masri, « 3000 Nuits », auquel on souhaite un succès à la hauteur de son contenu.

Nous exprimons également toute notre gratitude envers les 91 donateurs et donatrices qui ont répondu à notre campagne de financement participatif. Cet apport est précieux puisqu’il représente notre 2ème plus importante source de financement ! Ces dons nous permis de financer les droits de diffusion des films, les frais de voyage des artistes et la communication du festival.

Le FCP 2016 n’aurait pas connu une telle réussite sans le soutien et la présence des nombreux-ses bénévoles qui ont permis d’assurer le bon déroulement des séances et de soulager le comité d’organisation du festival. Merci aux traducteurs-rices, aux photographes, aux vidéastes d’avoir donné de leur temps et de leur talent pour le FCP !

Enfin, un grand remerciement va au public du Festival. Merci d’avoir été si nombreux-ses, enthousiastes, passionnés, grâce à vous tous-tes, le FCP peut s’appuyer sur ce nouveau bilan très positif pour poursuivre son aventure avec encore plus d’ambition.

RDV donc en 2017 pour une nouvelle célébration du cinéma palestinien qui, année après année, accumule les succès artistiques et accroît son renom à travers le monde.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 184 / 2197689