Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Déclaration du secrétaire genéral du Conseil œcuménique des Églises concernant les événements survenus à l’aéroport international Ben-Gourion entre le 29 avril et le 2 mai 2016

dimanche 15 mai 2016 par Pasteur Olav Fykse Tveit

A leur arrivée à l’aéroport de Tel Aviv pour assister à une réunion sur la justice climatique, des ressortissants de treize pays différents ont été placés en détention ou expulsés dans des conditions sans précédent que le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), qualifie d’intolérables.

L’UJFP exprime sa solidarité pour ces personnes.

09 mai 2016

Traduction en hébreu (pdf)

La semaine dernière, des ressortissants de treize pays différents venant participer à une réunion du Groupe de travail du Conseil œcuménique des Églises (COE) sur les changements climatiques, prévue à Beit Jala, ont subi de la part des autorités israéliennes des actes d’agression et d’intimidation sans précédent dans l’histoire du COE.

Plusieurs participantes et participants – membres du personnel du COE et représentantes et représentants d’Églises membres et de partenaires œcuméniques – ont été placés en détention dans des conditions quasi carcérales pendant une durée qui a dans certains cas atteint trois jours, avant d’être expulsés vers leur pays d’origine. D’autres ont fini par être admis sur le territoire israélien, au terme d’un interrogatoire exceptionnellement long et hargneux. Toutes les personnes concernées ont fait état d’un interrogatoire, de menaces et d’intimidations de nature particulièrement agressive, accusatoire et injurieuse, au-delà de tout ce que le COE est prêt à considérer comme tolérable.

Le COE proteste vivement contre le traitement excessif, démesuré et totalement injustifié infligé par les autorités israéliennes à ces représentants et représentantes d’Églises membres et du personnel du COE, qui venaient participer à une consultation sur les changements climatiques et l’écologie à l’invitation des Églises membres du COE dans la région, hôtes de la réunion.

Dans ce contexte géographique, nos principales sources de préoccupation sont les habitants de la région qui sont confrontés quotidiennement à la violence, à l’insécurité et au déni de leurs droits fondamentaux, la réalisation d’une solution à deux États qui se fait tant attendre et un avenir de coexistence pacifique entre les différentes communautés présentes dans la région. Néanmoins, le COE juge qu’il est éminemment regrettable – et symptomatique de la situation actuelle – que les autorités israéliennes se soient comportées de la sorte vis-à-vis de personnes venues des quatre coins du monde en Israël dans un esprit de solidarité œcuménique pour s’employer à résoudre des problèmes communs dans la lutte contre les changements climatiques à l’échelle de la planète.

Les Églises membres du COE se sont engagées dans un « Pèlerinage de justice et de paix », qui consiste à avancer et agir ensemble face aux situations de conflit, d’injustice et d’oppression que connaît notre monde. Nous nous efforçons de suivre ce chemin dans un esprit de dialogue et de coopération avec les partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et interreligieux et avec toutes les personnes de bonne volonté. Le COE est engagé et mobilisé de longue date en faveur du dialogue interreligieux et des relations avec des partenaires juifs et musulmans ainsi qu’avec des représentants et représentantes d’autres grandes religions.

Nous sommes toujours disposés à rencontrer des représentantes et représentants des autorités politiques de l’État d’Israël et nous sollicitons une rencontre avec de hauts responsables du gouvernement israélien pour faire la lumière sur ces incidents spécifiques et éviter qu’ils ne se reproduisent.

Le COE demande au gouvernement israélien de présenter à ces participantes et participants les excuses qu’ils méritent et de renoncer à se comporter de façon agressive à l’égard des Églises membres et du personnel du COE.

Genève, le 9 mai 2016

Pasteur Olav Fykse Tveit
Secrétaire général
Conseil œcuménique des Églises


Document(s) joint(s)

15 mai 2016
info document : PDF
135.2 ko

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 658 / 2461454