Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Communiqué de l’ATMF : Ils ont osé ! Ils sèment la hogra !

Communiqué de l’ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France), dont l’UJFP est solidaire.

Rarement nous avons été aussi en colère qu’aujourd’hui !

Le 23 décembre 2015 en Conseil des ministres, l’introduction de la déchéance de la nationalité française pour les binationaux nés en France poursuivis pour crime de terrorisme a été maintenue dans le projet de réforme constitutionnelle.

La déchéance de la nationalité pour les binationaux nés en France !!!

C’est briser le principe d’égalité érigé par une constitution historique et parmi les premières au monde à reconnaitre les mêmes droits à tous ses citoyens.

C’est rompre ce même principe que de ne pas réserver les mêmes peines à tous les français.

C’est là créer deux catégories de français.

C’est reconnaitre que ces binationaux ne sont pas vraiment de « vrais » français et ne le seront jamais alors que les autres le sont ?

C’est reconnaitre implicitement que dans la société française il n’y a que des bons français et que les autres, binationaux, sont influencés par un sang impur et sauvage du à leur autre nationalité ?

C’est là une manière pour la France de se dédouaner de toute responsabilité alors que ce sont des enfants de la République.

C’est là seulement une tactique politicienne, bassement électoraliste, mais absolument humiliante pour 4 millions de français et leurs familles ? La France va donc renvoyer ses enfants dans des pays qui ne les ont pas fait grandir.

La France n’est pas responsable de cela en rien, elle est belle, elle est de « race blanche », elle est « judéo-chrétienne » et cette vermine terroriste binationale et en particulier musulmane, car ne nous mentons pas c’est bien de cette vermine là qu’il s’agit, ne peut être issue que des anciennes colonies.

Que doit penser aujourd’hui l’ensemble des binationaux, ces nouveaux bannis de la République, qui ne se sentaient déjà que des français de seconde zone ?

La réactivation de cette mesure de Vichy dont « l’histoire n’est pas soldée » réveillera à coup sur les vieux démons du contentieux colonial voire impérialiste, les rapports de domination et de l’humiliation d’une autre époque qui perdure.

Dans un contexte aussi chargé, comme il ne l’a peut-être jamais été, la déchéance de nationalité va-t-elle changer d’un iota l’exaltation d’un candidat à la terreur nourri par une idéologie meurtrière ?

A quelle catégorie et courant politique faut-il, historiquement relier la surenchère actuelle du parti socialiste au pouvoir, qui rejoint et met en pratique des mesures de haine, de division et de discrimination généalogique ?

Cinquante jours après la décapitation du droit de vote des étrangers par ce même gouvernement, socialiste, qui reconnaissait la ghettoïsation de nos quartiers et banlieues.

La boucle est-elle bouclée ?

Au-delà des forces xénophobes et racistes qui attaquent d’un front qui n’était pas attendu, d’autres forces progressistes et humanistes, égalitaires et respectueuses lèveront leurs voix.

Avec elles, nous ne nous laisserons pas intimider, nous agirons pour le droit à l’égalité, plus que jamais !!!

Le Bureau National de l’ATMF
Paris, le Jeudi 24 Décembre 2015


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 885 / 2122447