Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


ETRE MUSULMAN A AUCH EN 2015

jeudi 27 août 2015 par le Bureau national de l’UJFP

Auch - Préfecture du Gers - « étape étonnante sur le chemin de Compostelle » précise l’office du tourisme de la ville...

Auch où, pour la seconde fois depuis le début de l’année, la mosquée est la cible d’actes criminels.

En janvier dernier, après l’attaque de Charlie Hebdo et les assassinats antisémites dans un magasin Porte de Vincennes à Paris, des inconnus, que la police recherche toujours, ont déposé devant la mosquée des morceaux de viande de porc ...

Et dans la nuit de samedi à dimanche dernier, des inconnus encore ont incendié la mosquée, bâtiment détruit à plus de 80% selon les responsables de ce lieu de culte musulman, le seul du département.

Un acte isolé ? Nullement si l’on veut bien entendre qu’au cours du premier semestre 2015 les actes et menaces islamophobes recensés étaient au nombre de 274 contre 72 répertoriés au cours du premier semestre 2014, soit une progression de 288% pour la même période selon l’Observatoire National Contre l’Islamophobie.

Autre précision, fournie par La Croix.fr, cette mosquée, proche du centre-ville, est construite dans le quartier le plus pauvre de France, où le taux de chômage est trois fois supérieur à la moyenne de la ville...

Chiffres que nous ne pouvons négliger si nous voulons comprendre la réalité de la situation dans laquelle vivent les musulmans ou ainsi qualifiés aujourd’hui en France.

Que valent alors les propos des plus hauts dirigeants de l’Etat lorsqu’ils affirment aujourd’hui vouloir protéger les « valeurs de la République » et dénoncent cet acte criminel eux, qui ne cessent tout au long de l’année, de distiller ou laisser se propager sans état d’âme des propos racistes et xénophobes à l’encontre de ces mêmes populations, encouragent les contrôles au faciès, etc.

Ces hauts responsables politiques qui ne jugent pas nécessaire de se déplacer jusqu’à Auch pour une mosquée...

Et que dire de l’attitude de tous les hypocrites pompiers pyromanes qui ne cessent d’alimenter l’islamophobie dans ce pays par des déclarations stigmatisant les musulmans sur l’antisémitisme, le fondamentalisme radical et adressent aujourd’hui des messages de soutien et de solidarité aux autorités musulmanes d’Auch.

Tous portent une responsabilité écrasante dans le développement en France d’un racisme islamophobe débridé dont l’incendie de cette mosquée (suite d’une longue série d’attaques de lieux de culte et de cimetières musulmans) témoigne.

L’UJFP dénonce avec fermeté le discours raciste ambiant qui permet que se perpétuent en France de tels crimes.

Nous tenons à exprimer notre solidarité fraternelle à la communauté musulmane d’Auch profondément affectée par cet acte odieux.

Qu’elle soit assurée de notre volonté de lutter ensemble contre l’islamophobie dont elle est aujourd’hui la victime.

Plus que jamais nous le réaffirmons : la sécurité de tous passe nécessairement par une lutte résolue et permanente contre le racisme sous toutes ses formes.

Le Bureau National de l’UJFP, le 27 août 2015


Document(s) joint(s)

Communiqué de l’UJFP : Etre musulman à Auch 27-08-2015

3 septembre 2015
info document : PDF
345 ko

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2354 / 2356517