Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


"LES MESSAGERS" : un film sur la disparitions des migrants

dimanche 26 avril 2015

Un film de Hélène Crouzillat et Laetitia Tura

SORTIE EN PARTENARIAT AVEC LA CIMADE ET MIGREUROP

Suite aux drames incessants survenus au large des côtes européennes, le film Les Messagers réalisé par Hélène Crouzillat et Laetitia Tura, propose un autre regard sur la situation actuelle. Les Messagers, rescapés de naufrages en Méditerranée nous livrent des témoignages édifiants comme autant d’actes de résistance à la déshumanisation.

Ce film, cherchant les traces du vivant dans les lieux de disparition, ne montre pas la violence des faits, mais en expose la logique macabre. Pourtant, les naufrages ne sont pas une fatalité. Ici, la parole des Messagers donne à penser un système politique qui permet la disparition des corps aux frontières de l’Europe.
En salle depuis le 8 Avril 2015, Les Messagers est soutenu par la Cimade et Migreurop :

« En prétendant agir pour réduire les naufrages et sauver des vies, l’UE et ses États membres n’ont fait que verrouiller, avec la politique des visas, à l’aide de l’agence Frontex ou du système de surveillance Eurosur, l’accès à leur territoire, notamment par la voie maritime, y compris à ceux qui ont besoin d’une protection et demandent l’asile. (…) Les chefs d’État et les instances européennes ne peuvent pas, en désignant les passeurs comme étant à l’origine des naufrages qui se produisent en Méditerranée, se défausser ainsi de leur responsabilité, car les migrant-e-s ne recourraient pas aux services des passeurs s’ils pouvaient voyager de façon régulière. Celles et ceux qui montent à bord de fragiles embarcations pour traverser la mer sont celles et ceux à qui sont refusés des visas et le droit à circuler librement. »

Migreurop dans un communiqué.

LA BANDE ANNONCE DU FILM

SYNOPSIS
Du Sahara à Melilla, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort, qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière. « Ils sont où tous les gens partis et jamais arrivés ? »
Les Messagers se poste sur la frêle limite qui sépare les migrants vivants des migrants morts. Cette focalisation sur les morts sans sépulture interroge la part fantôme de l’Europe.
Charlotte Garson pour le Catalogue du Cinéma du Réel 2014

SEMAINE DU 22 AVRIL AU 28 AVRIL

HÉROUVILLE-SAINT-CLAIR, LE CAFÉ DES IMAGES
Séances : Mer 22/04 : 21h40 - Ven 24/04 : 10h45
Sam 25/04 : 17h45 - Mar 28/04 : 13h

PARIS, ESPACE SAINT-MICHEL
Séances : Mer 22/04, Sam 25/04 : 13h - Jeu 23/04 : 18h45
Ven 24/04, Lun 27/04, Mar 28/04 : 13h, 18h45

SAINT-GENES-CHAMPANELLE, FESTIVAL DU FILM ENGAGÉ
Samedi 25 avril à 17h

PROCHAINES DATES

Pau, Cinéma Le Méliès
Lundi 4 mai, en présence d’Hélène Crouzillat.

Salies-de-Béarn, Le Saleys
Mardi 5 mai ,en présence d’Hélène Crouzillat.

Bayonne, l’Atalante
Mercredi 6 mai, en présence d’Hélène Crouzillat.

Bordeaux, Utopia
Lundi 15 juin, en partenariat avec La Cimade

Et plein d’autres salles à venir !

LA PRESSE EN PARLE - BEAUCOUP

ARRÊT SUR IMAGES - Émission du 24 Avril 2015 avec Laetitia Tura
L’Émission sera disponible en replay sur le site, à partir de ce weekend.

Africiné - Michel Amarger
« Les voix des Messagers, les émotions lâchées, tranchent alors avec l’objectivité du phénomène de l’immigration. Une bande sonore, conçue par Martin Wheeler comme une partition qui mêle des bruits de vent, de frottements métalliques, de sons marins, donne de l’amplitude à la tragédie qui se joue »

Africultures - Olivier Barlet
« C’est alors que ce film se fait linceul, (...) que par son hospitalité à la parole des migrants, il ouvre à une possible fraternité. »

Afrique In Visu - Annabelle Giudice
« Un manifeste qui dépasse de très loin tout ce qui a déjà pu être fait sur la question des migrants qui traversent la Méditerranée. (...) Un incroyable travail d’écoute, d’observation et de traduction cinématographique »

À voir à lire - François Bonini
« Ce que ces hommes nous disent, les réalisatrices font mieux que le filmer face caméra, elles l’insèrent dans un dispositif original et puissant. »

Culturopoing - Jean-Nicolas Schoeser
« Dans son sillage, Les Messagers trace une juste élégie de ceux qui devraient être nos fantômes. »

Critikat - Clément Graminiès
« La parole de ces Messagers est plus que jamais nécessaire. »

Fiches du cinéma - Gaël Reyre
« Face à ce film terrible, d’une sobriété absolue, le spectateur reste interdit. »

Jeune Afrique - Renaud de Rochebrune
« L’originalité de ce long-métrage tient à ce qu’il se focalise non pas sur les migrants et leur parcours mais essentiellement sur les morts et les disparus, "les gens partis et jamais arrivés". Ces fantômes qui, inéluctablement, reviendront hanter l’Europe qui les a laissés sans sépulture à ses frontières. »

L’Humanité - Vincent Ostria
« Ce documentaire sobre fait alterner des superbes photos prises lors de repérages avec diverses interviews. (...) Un film simple qui dit les choses sans se voiler la face, tout en adoptant une discrétion poétique. »

Le Blog Documentaire - Francesca Veneziano
« Le travail filmique des réalisatrices se concentre ici, dans cette fêlure qui déjoue l’ambiguïté des mots, des lieux et des événements, pour rendre la parole aux migrants (et, ainsi faisant, leur restituer toute l’humanité soustraite) et, pour montrer en parallèle, la disparition d’une partie de l’histoire Pour les faire exister, les hommes et leurs histoires, sans pour autant en faire des objets. »

Le Monde.fr - Jacques Mandelbaum
« Un film-témoignage, procédant d’une recherche esthétique qui mêle photographie et vidéo. (...) C’est une parole rare que nous fait entendre Les Messagers, sans fioritures »

Mouvement.fr - Marie Painon
« Mausolée pour âmes errantes - Même sans le revendiquer explicitement, toute l’esthétique des messagers apparaît structurée par les codes de la tragédie classique. »

Télérama - Nicolas Didier
« Les témoignages des survivants (...) sont ponctués de photos, de paysages étrangement vides, comme des no man’s land peuplés de fantômes. »

On aura tout vu France Inter - Laurent Delmas
« Ces paroles évidemment font mal, ces paroles nous sont adressées, elles nous concernent, elles nous regardent au quotidien. »

On ne dormira jamais - Olivier Favier
« Une œuvre d’une puissante originalité formelle, traversée d’un irrépressible instinct de vie »

ON-MAG - Nicanor Haon
« Hélène Crouzillat et Laetitia Tura n’ont pas hésité à mêler cinéma et photographie dans une atmosphère aussi profonde qu’infiniment sobre. (...) Le soin apporté au montage et à l’étalonnage, parfaitement accordés à la trame de fond, font de cette production un chef d’oeuvre dans le domaine des films consacrés à la migration »
FESTIVALS

PRIX DU MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE, Séction « Voyageurs et migrants », Festival du Film Africain de Vérone, Italie, Novembre 2014
PRIX DU JURY DOCUMENTAIRE, Festival Regards sur le Cinéma du Monde, Rouen,Février 2015
Festival Entrevues Belfort, sélection films en cours, Novembre 2013, Belfort / Cinéma du Réel, Compétition internationale Premiers films, Mars 2014, Paris / Etats Généraux du documentaire, Expériences du regard, Août 2014, Lussas / Festival de Cinéma de Douarnenez, La grande Tribu, Août 2014, Douarnenez / Milano Film Festival, Septembre 2014, Milan, Italie / LampedusaInFest, Septembre 2014, Lampedusa, Italie / Festival du Film Francophone de Namur, Octobre 2014, Namur, Belgique / Cinémigrante, Octobre 2014, Buenos Aires, Argentine / Cinémed, Octobre 2014, Montpellier / Festival du Film Africain de Vérone, Novembre 2014, Vérone, Italie / Traces de vie, Novembre 2014, Clermont-Ferrand / Nile’s Diaspora International Film Festival, Novembre 2014, Ouganda / Dépaysements/ Spaesamenti, Décembre 2014, Forcalquier / Les Hivernales du documentaire, Janvier 2015, La Salvetat-Belmontet, Tarn et Garonne / Festival Regards sur le Cinéma du Monde, Février 2015, Rouen / FESPACO -Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou, Février 2015, Ouagadougou, Burkina Faso / Dépaysements/ Spaesamenti, Mars 2015, Susa, Italie / Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient, Avril 2015, Saint-denis/ Bobines Rebelles, Avril 2015, Liévin / Festival du Film Engagé (FFE), Avril 2015, Puy-de-Dôme

CONTACT
lesmessagers@primaluce.fr
www.primaluce.fr

Télécharger le dossier de presse

Le film a besoin de votre soutien pour exister, n’hésitez pas à diffuser l’information.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1174 / 1977237