Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


À Marseille débat avec Pierre Stambul : "L’UNITÉ NATIONALE EN QUESTION..."

mercredi 11 mars 2015

A l’occasion de la semaine anti-coloniale, le Kiosque invite Pierre Stambul, porte-parole de l’UJFP (Union juive française pour la paix), pour discuter ensemble des conséquences des « attentats de janvier », d’antiterrorisme, d’islamophobie, d’antisémitisme, de colonialisme et de sionisme…

07 janvier 2015, la nouvelle tombe comme un couperet : attentat meurtrier à la rédaction de Charlie Hebdo. Quelques heures après, c’est la fusillade de l’hyper Casher à Vincennes. L’horreur est à son comble et la réaction unanime. Sous le coup de l’émotion, 4 millions de personnes descendent dans la rue. L’émotion est sincère et la mobilisation spontanée. Pourtant, le mot d’ordre de cette mobilisation reste flou et le consensus dérangeant. En moins de deux, le discours glisse. La mobilisation nationale se transforme en « Union nationale ».

Le discours guerrier pointe le bout de son nez pour faire passer ces attentats du statut de fait divers à celui de bataille.Une guerre mythique qui permet de réunir dans une unité non moins fantasmée (la communauté nationale), ce qui est divisé au niveau social.
Parce que l’"unité nationale" sera toujours celle de la bourgeoisie. Elle sous-entend que nous aurions des intérêts communs, ce qui est faux.
Parce que derrière ce terme se cache la préparation de la guerre. En 1914, cette unité a permis dans un même processus la mort du mouvement ouvrier et celle de millions de prolétaires, s’entretuant pour les intérêts de quelques bourgeoisies nationales impérialistes.
Parce que dans le contexte actuel, elle signifie légitimer la politique coloniale occidentale et la guerre que le capital mène de manière internationale : celle contre les prolétaires, quelle que soit leur couleur ou leur religion.
Parce que ça va surtout entraîner une hausse cumulée du racisme, de l’islamophobie et de l’antisémitisme, qui arrange bien le pouvoir. Et bien sûr, un renforcement du sécuritaire...
Nous pensons qu’il est nécessaire de discuter et de s’organiser pour faire exister un autre discours et pour dépasser les divisions du prolétariat que l’Etat nous impose.

Nous vous invitons à discuter de ces questions le 16 mars à 18h au Kiosque

Lien : http://kiosque13.noblogs.org

Pierre Stambul, porte-parole de l’Union Juive Française pour la Paix, sera intervenant durant ce débat.
Lien : http://www.ujfp.org/

(Le Kiosque - 38 rue Clovis Hugues, Belle-de-mai, Marseille 3e)

Afficher le flyer


Rendez-vous

  • À Marseille débat avec Pierre Stambul : "L’UNITÉ NATIONALE EN QUESTION..." 
    Le lundi 16 mars 2015 à 18h00
    Le Kiosque

    38 rue Clovis Hugues, Belle-de-mai, Marseille 3e



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 49 / 2462601