Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Un enfant brûlé vif à cause de la pénurie d’électricité au nord de Gaza

lundi 16 février 2015 par Ziad Medoukh

Un enfant palestinien de la ville de Biet-Hanoun au nord de la bande de Gaza a été retrouvé mort ce lundi 16 février 2015, dans l’incendie qui a touché un centre d’accueil dans cette région touchée par les derniers bombardements israéliens de l’été dernier.

Il s’agit de Azedine Kfarna, 2 ans, brûlé vif, à cause d’une bougie utilisée dans ce centre, en raison du manque d’électricité à Gaza.

C’est une véritable tragédie humaine qui se déroule dans cette prison à ciel ouvert.

Des milliers de maisons dans cette région sous blocus israélien inhumain, dépendent en premier lieu de la lumière des bougies lorsque l’électricité est coupée plus de 18 heures par jour.

Cette situation est liée au manque de fioul et de carburant qui entraient normalement dans la bande Gaza par Israël. Cette pénurie a des conséquences dramatiques sur la vie quotidienne des Gazaouis et paralyse les secteurs économiques de cette région sous blocus.

Israël refuse l’entrée de matériel et de pièces de rechanges pour la seule centrale électrique endommagée par les multiples bombardements, notamment lors de la dernière offensive israélienne contre Gaza en été 2014.

L’injustice se poursuit !

Devant le silence complice de cette communauté internationale officielle !

Honte à l’humanité !

Gaza la blessée résiste, persiste et existe !

Gaza la souffrance patiente !

Et Gaza la vie espère !


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 835 / 2469022