Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


L’arnaque Idan Raichel soutenue et encouragée par TSF JAZZ

mercredi 26 novembre 2014 par Michèle Sibony

25 novembre 2014

En travaillant chez moi j’écoute la radio, TSF Jazz, dans ces conditions il est difficile de ne pas enregistrer le nombre de passage des titres de Idan Raichel. Cela m’agace certes parce que je sais de qui il s’agit et quel ressort anime le personnage. Mais chacun est libre d’écouter ou non.

Par contre à midi aujourd’hui ce que j’ai entendu pour promouvoir le spectacle de ce soir au New Morning a franchi mon seuil de tolérance.

Le comble de l’ignorance ou de l’hypocrisie consiste à parler et faire parler ce sinistre individu de PAIX. Ce mot dans la bouche des assassins, des collabos et des imbéciles finit par donner la nausée.

Soit on a affaire, à TSF JAZZ, à une équipe qui ne sait pas travailler, vérifier ses sources, s’arrête aux dossiers de présentation des musiciens et de leurs tournées préparés en accord et avec les financements des ministères et ambassades israéliennes, ou alors on a affaire à une équipe d’une immense naïveté. Sauf qu’en ce moment précis, des personnes payent de leur vie le prix de cette inconscience ou cette ignorance. Comment ose-t-on présenter ce sinistre salopard comme un homme de paix, je n’en reviens pas. Alors moi qui ne suis pas journaliste, mais c’est vrai je connais bien Israël et je connais la réputation de Raichel là-bas, où tous mes amis d’opposition ont cessé d’acheter ses disques, j’ai juste consulté Google pour retrouver des infos élémentaires et fiables.

Raichel un homme de paix qui soutient la torture et le viol

Raichel a pris fait et cause pour soutenir en Israël l’officier de renseignement Doron Zahavi dit « Captain George » jugé pour torture et viol du prisonnier libanais Mustapha Dirani afin d’obtenir des informations sur le soldat disparu Ron Arad. Voici les déclarations relevées sur son blog en juin 2014 :
« L’homme à qui nous devons des informations sur Ron Arad au lieu de recevoir une médaille se bat pour sa réputation. C’est une sale honte pourrie. Dirani ne s’est jamais préoccupé des droits humains fondamentaux de Arad. C’est vraiment sans aucun intérêt pour moi de savoir comment “George” a obtenu de Dirani les informations sur Arad. HONTE ! »…
« Dites-moi si pendant son interrogatoire il aurait suffi de lui lire de la poésie du 15e siècle pour finir par le briser afin qu’il nous fournisse des informations sur le malheureux Arad. J’ai le sentiment que d’un côté “George” n’est pas un spécialiste de ce type de poésie ; mais d’un autre côté, il connaît vraiment bien son propre boulot. »

(Extraits traduits, rapportés du blog de Idan Raichel sur : http://www.richardsilverstein.com/2014/01/06/idan-raichel-israeli-world-music-star-endorses-torture-rape-of-arab-prisoners/)

The Idan Raichel Project : un montage de la propagande israélienne

(Extrait traduit à partir du site de l’Alternative Information Center : http://www.alternativenews.org/english/index.php/activism/act/74-world-music-institute-don-t-present-idan-raichel)
En 2012 « the Idan Raichel project » qui a produit un CD très écouté en France aussi, était le fruit d’une « tournée organisée en Afrique à l’initiative et avec le financement du ministre des affaires étrangères et des ambassades israéliennes d’Afrique afin de présenter une image d’Israël, société accueillante et multiculturelle.
Le directeur de la division africaine du ministère des affaires étrangères Avi Granot a indiqué “le but en envoyant Raichel en Afrique était de présenter sous son meilleur jour la culture israélienne.” Un effort particulièrement fourbe à la lumière du traitement réservé aux réfugiés africains cherchant asile en Israël où ils sont communément désignés comme des “infiltrés”. B. Netanyaou a qualifié les demandeurs d’asile africains de “menace pour le tissu social de la société, notre sécurité nationale, notre identité nationale... et notre existence en tant qu’État juif et démocratique.”
La tournée africaine de Raichel avec des artistes africains comme Vieux Farka Touré, est une diversion calculée des politiques israéliennes et des comportements de ses dirigeants. »

Raichel répertorié en Israël parmi les artistes qui assument d’être les ambassadeurs de la propagande nationale (hasbara) à l’étranger.

Il revendique ce rôle d’ambassadeur sur son blog « Je crois que notre devoir d’artistes est de nous enrôler dans la hasbara (propagande) israélienne. C’est une guerre pour sauver notre foyer, notre nation. En temps de guerre nous devons tous nous enrôler. Point. Je serre les mains de nos soldats, oui ceux si moraux, et encourage l’armée de défense d’Israël comme une armée morale comme vous n’en trouverez nulle part au monde. »

Il a affirmé en soutien à l’organisation de droite américaine « Thank Israeli Soldier » que « soutenir les soldats israéliens est l’accomplissement de l’idéal juif. »
Il a aussi donné des représentations pour l’armée avant pendant et après l’attaque de Gaza de l’été 2014 qui a fait plus de 2200 morts, dont 500 enfants, 11000 blessés, des milliers de sans-abris.

Raichel – Touré C’est ce soir au New Morning... et c’est complet... grâce à TSF Jazz.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3040 / 1934396