Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Non à la criminalisation de la solidarité avec la Palestine !

mardi 28 octobre 2014

Communiqué du collectif national pour une paix juste et durable entre palestinien et israélien signé par l’UJFP.

Malgré un dossier vide, inconsistant, qui a conduit les juges de la 24ème chambre correctionnelle de Paris à relaxer Alain Pojolat, le parquet émanation, du pouvoir politique, du ministère de la justice de Madame Taubira a décidé de faire appel.

Rappelons les faits : Alain Pojolat est accusé d’avoir apposé sa signature pour les demandes d’autorisation en préfecture de deux manifestations finalement interdites. Il est seul mis en cause pour des décisions prises par plusieurs organisations qui ont maintenu leur appel à manifester.

Voir en ligne : Poursuivre sa lecture

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 55 / 2462601