Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Hajo Meyer (1924-2014) nous a quit​tés...

lundi 25 août 2014

Hajo Meyer (1924-2014) nous a quit​tés.
Survivant d’Auchwitz, il a toujours lutté ​contre la politique sioniste de l’État Juif et pour la défense des ​droits humains de​s P​alestiniens.

Ses ​paroles demeurent.​

Hajo Meyer est né en 1924 à Bielefeld, Allemagne. Après la Nuit de Cristal ​du​ 9 novembre 1938, interdit, parce que juif, de fréquenter le lycée classique, il fuit seul aux Pays-Bas. En I944, après avoir passé un an dans la clandestinité, il a été pris et déporté à Auschwitz, où il a été libéré 10 mois plus tard. Il a consacré toute sa vie à la lutte contre la manipulation du génocide nazi par la politique sioniste de l’État d’Israël pour justifier la colonisation de la Palestine.

On ne peut dire mieux que lui-même :
"L’un des principaux ​tracas de ma vie, c’est qu’Israël se considère comme un État juif, alors qu’en réalité il ​est sioniste. Il veut le maximum de territoire avec un minimum de Palestiniens. J’ai quatre grands-parents juifs. Je suis athée. Je partage l’héritage socio - culturel juif et j’ai appris l’éthique juive. Je ne veux pas être représenté par un État sioniste. Ils n’ont aucune idée de l’Holocauste. Ils utilisent l’Holocauste pour implanter la paranoïa chez leurs enfants." [1]

« Comme la plupart des Juifs allemands, j’ai été élevé dans une tradition séculaire et humaniste qui était plus hostile que sympathi​sante envers le sionisme. Depuis 1967, ​il ​est devenu clair que le sionisme politique a un objectif monolithique : le maximum de la terre en Palestine avec un minimum de Palestiniens. Ce but a été poursuivi avec une cruauté inexcusable comme l’a ​démontré l’assaut ​sur​ Gaza. [2]

En 2010, il a fait un tournée en France et en Europe sur le thème « Never Again » organisé par IJAN (International Jewish Anti-Zionist Network), qui a été suivi​e​ par des interventions aux États-Unis en 2011, dont on trouve des enregistrement​s​ :



La première signature de la lettre : "En tant que juifs survivants et descendants de survivants et victimes du génocide nazi, nous condamnons catégoriquement le massacre des Palestiniens à Gaza et l’actuelle occupation et colonisation de la Palestine historique",​ publiée​ dans le New York Times, est celle de Hajo.

Pour continuer sa lutte contre la manipulation sioniste du génocide nazi,
​signons tous ​cette lettre ​ de soutien initiée par IJAN​ :

https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?fromEmail=true&formkey=dE9JQzNSTFo3RkozWGRHZ1hySHM1X0E6MA

Nos pensées vont ​à​ son épouse Chris,

Le Bureau National de L’UJFP, le 25/08/2014

[1(Electronic Intifada : I can identify with Palestinian Youth, interview de Adri Nieuwhof avec Hajo Meijer, le 01/06/2009)
http://electronicintifada.net/content/auschwitz-survivor-i-can-identify-palestinian-youth/8268

[2(the Huffingtton Post, 27 janvier 2010 : An Ethical Tradition Betrayed)


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1030 / 1935610