Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Une opinion sur l’importance de BDS

vendredi 15 août 2014

par Lorène, de Toulouse.

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas ne pas savoir.

Nous pouvons choisir d’ignorer ce qui se passe, fermer les yeux, regarder ailleurs.

Nous pouvons choisir de n’écouter qu’une voix, qu’une position.

Nous pouvons prétendre que le droit à la défense prime sur le droit à la dignité humaine, à l’existence.

Nous pouvons prétendre qu’un mur protège les uns sans enfermer les autres.

Nous pouvons prétendre que vivre dans un ghetto (au sens premier du terme), c’est un choix.

Nous pouvons même prétendre que les morts sont coupables, car ils ne se sont pas enfuis, pas protégés, car ils ont été manipulés par ceux qu’ils avaient élus pour défendre leurs intérêts vitaux.

Nous pouvons prétendre tout cela et dormir tranquillement le soir, les mains propres, la conscience claire.

Ou alors :

Nous pouvons décider que l’hypocrisie a suffisamment duré et que nous devons prendre nos responsabilités de citoyens du monde.

Et nous pouvons faire cela sans appeler à la haine, sans avoir recours à la violence, sans confondre politique d’un Etat et appartenance religieuse.

Nous pouvons utiliser l’outil pacifique du boycott, en refusant d’acheter les produits et les marques qui soutiennent une politique de violence inouïe, à l’intérieur et à l’extérieur des frontières d’Israël. Non à Teva, non à Jaffa, non à Coca, et non à tant d’autres. Boycott, Désinvestissement, Sanctions - BDS.

Lorène de Toulouse


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 414 / 2121615