Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Le "djihad juif" autorisé par les autorités françaises...

jeudi 24 juillet 2014

... qui menacent...ceux qui les préviennent !

En effet, un de nos coprésidents a reçu ce message :

Bonsoir Monsieur,
Je travaille comme barman à X (dans le Var) et j’ai rencontré des jeunes juifs nés en France. On s’est lié d’amitié très rapidement. Suite à ça ils m’ont fait une confidence : l’un d’entre eux va s’engager dans l’armée israélienne.

Au moment que je vous écris il reste une semaine avant son départ ! Je lui ai parlé mais il est déterminé. Alors je me suis permis de téléphoner à la gendarmerie de X à qui j’ai expliqué la situation. La gendarmerie m’a dit d’appeler en urgence la police nationale. J’appelle la police nationale et j’explique la situation en mentionnant qu’il pouvait perdre la vie. Le policier national m’a dit qu’il avait le droit. Je lui ai répondu que ce n’était pas normal d’envoyer nos jeunes français dans une guerre qui ne les concerne pas, alors que quand des jeunes vont en Syrie on va les chercher en les accusant de terrorisme ! Le policier a commencé a hausser la voix en me demandant mon nom et mon prénom , et il m’a dit que je serai convoqué !!!
Donc maintenant j’ai peur de la tournure que ça va prendre. J’ai voulu faire mon travail de bon citoyen et dénoncer un futur meurtre, et c’est moi qui vais prendre ! Je ne sais plus quoi faire !


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2978 / 1981580