Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Bande de Gaza : que vivons-nous ? Une déclaration de l’association Unadikum

dimanche 16 mars 2014 par Unadikum

Une fois de plus, la violence des forces d’occupation entame son chemin sanglant vers des sommets.
Bombardements intenses, blocages de l’entrée des denrées, attente programmée d’une pénurie
complète de fuel (qui signifiera aussi l’arrêt de la fourniture d’électricité) sont à nouveau au
programme, s’ajoutant aux conséquences catastrophiques d’un si long blocus.

Tous les oppresseurs arguent de l’existence d’une résistance pour justifier leurs massacres. Le peuple
répond : la Résistance est le chemin de la liberté.

Une fois de plus, la violence des forces d’occupation entame son chemin sanglant vers des sommets.
Bombardements intenses, blocages de l’entrée des denrées, attente programmée d’une pénurie
complète de fuel (qui signifiera aussi l’arrêt de la fourniture d’électricité) sont à nouveau au
programme, s’ajoutant aux conséquences catastrophiques d’un si long blocus. Des rumeurs de
châtiments collectifs encore plus durs circulent.

Assez ! les forces d’occupation ne devraient pas pouvoir proclamer une fois encore qu’elles
“protègent leur pays contre des attaques”. Ce sont elles la source de la violence : la Résistance est
née de l’occupation, et c’est l’honneur d’une population occupée que de résister.

L’Histoire moderne, si souvent sombre, est éclairée par la chaude mémoire des résistances
victorieuses contre l’occupation, comme le France de la seconde guerre mondiale, des combats de
décolonisation victorieux, comme l’Algérie et le Vietnam, du combat victorieux contre l’apartheid
de l’Afrique du Sud, avec le respecté Mandela, si longtemps emprisonné au chef de diriger « une
organisation terroriste ».

Occupation, colonisation, apartheid : c’est ce qui perdure sous nos yeux en Palestine. Se dresser
contre ce crime est notre droit et notre devoir. A nous Palestiniens. A nous tous autour du monde.

Les formes les plus pertinentes de résistances ? Cette question essentielle doit être débattue et
travaillée, et ceci est de la responsabilité exclusive du peuple palestinien. Le soutien le plus efficace
au peuple palestinien ? Cela doit être débattu et travaillé, et c’est de la responsabilité du mouvement
mondial de solidarité. Mais l’absolue nécessité et la légitimité de la résistance sont incontestables.

Tous les oppresseurs arguent de l’existence d’une résistance pour justifier leurs massacres. Le peuple
répond : la Résistance est le chemin de la liberté.

Unadikum, 13 mars 2014


Document(s) joint(s)

Déclaration d’Unadikum du 13-03-2014

16 mars 2014
info document : PDF
115.5 ko

Unadikum

Articles de cet auteur

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 847 / 2464649