Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Soirée de solidarité avec les prisonniers palestiniens

mercredi 26 février 2014

L’événement aura lieu samedi 8 mars dans le cadre de la semaine anticoloniale et antiraciste à Bordeaux.

177 enfants, 17 femmes et 12 parlementaires élus font partie des 4 768 Palestiniens
actuellement emprisonnés en Israël, dans 17 prisons, centres de détention et centres
d’interrogatoire, en infraction au droit international, en particulier les conventions de
Genève et la convention des Droits de l’Enfant.

C’est le triste inventaire dressé début février
2014 par Abdoul Nasser Farawneh, du ministère palestinien des Prisonniers. 474 détenus
ont été condamnés à vie (le doyen des prisonniers, Karim Younis, est derrière les barreaux
depuis plus de trente-et-un ans, Marouane Barghouti purge depuis 2002 cinq peines de
prison à perpétuité…), 150 personnes sont en détention administrative, renouvelable
indéfiniment, sans inculpation ni procès, pratique héritée du mandat britannique.

En 2013, 3 874 citoyens palestiniens ont été arrêtés, une moyenne de 323 par mois,
près de 11 par jour, ce qui correspondrait à 99 000 personnes pour une population égale à
celle de la France, soit 271 par jour. Selon un rapport de l’Unicef, « en l’espace de dix ans,
une estimation de 7 000 enfants, majoritairement des garçons âgés de 12 à 17 ans, ont été
détenus, interrogés, poursuivis et/ou arrêtés par le système judiciaire militaire israélien ».
Au cours de leur détention tous les prisonniers palestiniens, même les enfants, sont soumis
à des tortures physiques ou psychologiques, et à des traitements dégradants.

Israël continue de dénier aux prisonniers malades le droit à un traitement médical
professionnel et spécialisé. 205 détenus sont morts depuis 1967. Les prisonniers qui mènent
la grève de la faim contre leur détention administrative sont réprimés et mis en isolement,
certains alimentés de force, pour les obliger à arrêter leur mouvement.

« Voilà deux ans que j’ai retrouvé la liberté, après sept années passées en prison,
déclarait Salah Hamouri le 18 décembre dernier. Ce jour-là, en respirant ma première
bouffée d’air de liberté, j’ai compris que cette occupation ne comprend qu’une seule langue,
celle de la lutte, de la résistance et de la solidarité… »

En soutien aux prisonniers palestiniens et à leurs familles,
pour la libération des prisonniers malades,
pour la fi n de la détention administrative,
pour l’interdiction des emprisonnements d’enfants !

Au programme :

- 17 h, projection du fi lm
Libres dans la prison de Gaza
(25 mn, 2012) de Chris Den Hond et Mireille Court,
suivie d’un débat avec Moncef CHAHED, de l’AFPS
(association France Palestine solidarité, groupe de travail « prisonniers »).
- 19 h, chansons par la chorale des Amis de l’Ormée.
- 19 h 30, apéritif et buffet.
Expo photos Femmes palestiniennes en résistance.
Présentation du projet l’Arche de Gaza.
- 20 h 30, concert avec Les Bombyx du Cuvier.
Lectures de lettres de prisonnières palestiniennes.

Une initiative de Palestine 33, l’UJFP et la Clé des Ondes.


Adresse :

Salle Son Tay
47 rue de Son Tay
33800 BORDEAUX

Accès :

Tram C - arrêt Belcier


Document(s) joint(s)

Programme de la semaine anticoloniale à Bordeaux

26 février 2014
info document : PDF
131.6 ko

Soirée du 8 mars en solidarité avec les prisonniers palestiniens

26 février 2014
info document : PDF
112.2 ko

Rendez-vous

  • Soirée de solidarité avec les prisonniers palestiniens 
    Le samedi 8 mars 2014 de 17h00 à 23h00
    Salle Son Tay

    47 rue de Son Tay
    33800 BORDEAUX



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 268 / 1934225