Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Liberez Ameer Makhoul

vendredi 14 mai 2010

L’Union Juive Française pour la Paix se joint aux protestations contre l’arrestation et la détention au secret d’Ameer Makhoul, à Haïfa par les services de sécurité israéliens. Ameer Makhoul est le directeur général de l’Union des Associations Arabes étabiles en Israël Ittijah, et il préside le Comité populaire pour la défense des libertés politiques.

Comme beaucoup d’associations françaises nous avons eu de nombreuses occasions de rencontrer et de militer avec ce militant exemplaire et inflexible sur les droits humains et les droits des citoyens palestiniens d’Israël.

Son arrestation intervient à un moment où le gouvernement israélien entend étouffer l’activité de toute ONG osant critiquer sa politique par une série de mesures administratives et fiscales.. Depuis l’offensive sur Gaza où de très nombreux palestiniens manifestant leur solidarité avec Gaza avaient été arr ?tés, emprisonnés,ou assignés à résidence, comme avec les enquêtes harcelantes effectuées sur des associations comme Nouveau Profil, force est de constater que la situation des militants anticolonialistes en Israël a empiré, rendant de moins en moins crédible le caractère « démocratique interne » d’Israël.

Le silence de la « communauté internationale », et pire, l’encouragement que représente pour le gouvernement Nétanyahou la décision d’admettre Israël comme membre de l’OCDE sont un nouveau coup porté à la défense des droits humains.

Or nous le savons bien, il n’y aura pas de paix au Proche Orient sans que soient pleinement reconnus les droits des Palestiniens, qu’ils soient aujourd’hui en Israël, en Cisjordanie, à Gaza, ou qu’ils soient réfugiés à l’étranger et luttent pour faire respecter leur droit au retour.

C’est grâce à des militants comme Ameer Makhoul et des associations comme celles qu’il préside que l’on peut espérer qu’un jour une paix durable s’établisse entre Israéliens et Palestiniens.

L’UJFP assure le camarade Ameer Makhoul de son amitié et de sa pleine solidarité.

L’UJFP attend du Ministre des affaires étrangères français qu’il réponde à l’appel de la Plateforme des ONG pour la Palestine dont elle est membre, et qu’il intervienne pour la libération immédiate d’Ameer Makhoul.

BN de l’UJFP, 13 mai 2010


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 63 / 2040637